Texas Ratio, Thomas Hoenig, la FDIC et… moi !

Dans son discours sur le Global Capital Index, Thomas Hoenig relève que le taux des créances douteuses des banques européennes est en moyenne de 7 % alors que leur Leverage Ratio (le rapport entre les capitaux propres tangibles et le total des actifs) est de 5,45 %… ce qui est a priori inquiétant !

Il est alors amené à étudier plus précisément ce problème en établissant le rapport entre ces créances douteuses (les prêts non performants, nonperforming loans) sur les capitaux propres tangibles (Tangible Equity) en pourcentage, c’est-à-dire le Texas Ratio qui va de 40 à 100 % dans la zone euro d’après la BCE.

Comme les mécanos de la Générale sont les pires banksters après ceux de Deutsche Bank d’après les études concordantes de la FDIC et les miennes, il est intéressant d’étudier ce problème tel qu’il se présente dans cette Gos banque.

D’après les chiffres publiés par ses mécanos, la Générale a 5,1 % de créances douteuses sur un encours de 460 milliards d’euros, soit un total de 23 milliards,

Document 1 :

Les capitaux propres tangibles de la Générale (c’est-à-dire sa valeur à la casse, ce qui peut être récupéré en cas de risque de faillite) étant de 39,5 milliards d’euros, la marge de survie est faible.

Le plus grave est que les mécanos ne prennent pas en considération les risques portant sur les assurances-vie dont l’encours est de 95,8 milliards d’euros à la fin du 2° trimestre 2016,

Document 2 :

En effet, ils considèrent comme tous les banksters européens que les bons des Trésors de référence sont des titres sans risques, des placements de pères de famille mais en cas de remontée des taux de ces bons du Trésor, c’est-à-dire de Krach obligataire, la Générale comme tous les autres assureurs-vie seront dans l’impossibilité de rembourser contractuellement leurs clients, cf. l’article 21 bis de la loi du Sapin 2 qui prévoit la création d’un dispositif en pareilles circonstances pour éviter une crise systémique.

En effet, si l’on admet que 80 % de ces encours en assurance-vie sont généralement en euros (les mécanos ne donnent aucune information sur ce point), soit un total de 76,6 milliards, les pertes de la Générale peuvent se monter à 80 % soit à… 61,3 milliards !

C’est pour cette raison que le Sapin insiste lourdement pour imposer cet article 21 bis qui introduit un dispositif de façon à éviter la faillite des Gos banques et des assureurs, c’est-à-dire un effondrement du système économique français en… spoliant les épargnants !

Le pire n’est pas certain mais la loi d’Edward A. Murphy Jr. peut s’appliquer à la loi du Sapin 2…

Cliquer ici pour accéder aux données du Global Capital Index.
Cliquer ici pour voir le tableau du Global Capital Index.
Cliquer ici pour lire le discours de Thomas Hoenig sur le Global Capital Index.

13 réflexions sur “Texas Ratio, Thomas Hoenig, la FDIC et… moi !”

  1. Héfaillitos, en quête de l'Agartha

    Merci pour cet article, effectivement, la menace approche.
    Seule une ligne d’écriture sépare encore la faillite de vos assurance-vie : la publication de décrets d’application au journal officiel. Mais bien entendu, cela peut aller vite si le besoin se fait sentir.

    Pour avoir lu le livre enquête sur la loi de 1973 giscard-Pompidou (issu du sérail rotschild, comme macron),…. 22 parlementaires communistes s’opposèrent de toutes leurs forces à cette abomination.

    Tandis qu’aujourd’hui, sur 577 parlementaires… seul un député UDI (Charles de Courson) et une députée LR (M.Dalloz) ont trouvé à redire à la sapinade de vos économies. Et cet escroc de Sapin a répondu de façon répugnante (je préfère ne pas répéter, mais la vidéo est trouvable)
    Je souhaitais les saluer au passage, 2 sur 577 ont encore un peu d’honneur.

    Bravo pour cette référence à la loi d’Edward A. Murphy Jr.que je ne connaissais point.
    Petite recherche effectuée, j’aime bien aussi la deuxième variante de cette loi.

    rappel… Nos élites signent toujours leur forfait… seraient-ils tenus par une sorte de contrat Faustien ?
    On avait eu le célébrissime “Panikos” à la banque centrale chypriote.
    Maintenant, ça sent le Sapin pour vos économies.

  2. Hello
    sur le document 2, il est fait mention de 76% de la collecte en UC, donc hors fonds euros.
    Ceci dit, la phrase est ambiguë (comme d’hab avec les rapports….) :
    – est-ce que la collecte RÉCENTE de 600 millions d’euros est constituée à 76% d’UC (très probable)
    – ou bien est-ce l’encours TOTAL qui est constitué à 76% d’UC (fort peu probable connaissant l’appétence des clients au fonds euros….).

    Bref, c’est une remarque un peu marginale compte tenu du risque encore plus gros que sont les créances douteuses….

    Dans l’absolu, vu la réticence endémique des banques généralistes françaises (que je côtoie au quotidien….) pour l’activité de prêts aux entreprises, la Générale s’en sort presque bien avec A PEINE 23 milliards de créances douteuses…
    Il me semble que les créances douteuses des banques italiennes sont supérieures à 300 milliards, non ? 360 milliards d’après cet article. Merci (entre autres) les prêts bidons aux sociétés mafieuses, créances plus que douteuses que les banques ne reverront jamais…… rappelez-vous le coup de rabot fait aux comptes de Nissan lors de la prise de contrôle par Renault : ils ont directement fait passer en pertes les dettes vis à vis des sociétés appartenant aux yakuzas, c’est pas une légende urbaine, je n’invente rien ! 🙂 )
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/07/20/crise-bancaire-l-italie-sera-t-elle-la-prochaine_4972086_4355770.html

    En tout cas, merci pour ce nouvel indice mis en avant… celui-ci fait encore plus que peur………. 🙂

    1. C’est la collecte RÉCENTE de 600 millions d’euros est constituée à 76% d’UC mais les mécanos ne donnent pas de chiffres pour l’encours !!!
      C’est une petite arnaque dans l’expression qui prouve que les mécanos ne veulent pas publier le montant des encours en assv-€

  3. Bonjour Mr. Chevallier,

    D’ apres vous, que peux bien vouloir faire la banque nationale Tcheque?
    PIB 2015: 4 477 milliards de couronnes Tcheques (CZK)
    au 31.8.2016
    monnaie = 490 049.1
    comptes “overnight” = 2 841 613.9
    Total M1= 3 331 663.0
    Total M3=3 759 923.9

    d’ou peuvent provenir tout cet argent sur les comptes “overnight”? Entreprises?
    lien pour avoir les tableaux en anglais
    http://www.cnb.cz/cnb/STAT.ARADY_PKG.PARAMETRY_SESTAVY?p_sestuid=938&p_strid=AAAADA&p_tab=1&p_lang=EN

    Cordialement,
    un lecteur passioné

    1. Héfaillitos, dieu grec de l'Agartha

      C’est provisonné avec des titres de dette publique française que les banksters considèrent comme sûre

      Donc, quand le krach arrivera, c’est soit la france paye via les impots (Bail out), soit la france paye en flouant ses épargnants (Bail in)
      .
      .. comme la france voudra pas rembourser, elle flouera ses épargnants… Mais ça, ça déjà été expliqué

      Le bail out mettrait tout le monde dans la rue comme un seul homme.
      Le bail in floue les classes moyennes épargnantes, alors que les prolos s’en moquent.

      Conclusion, nos politiques choisiront de mettre les classes moyennes à nu dans l’indifférence générale des prolos et des précaires. Diviser pour mieux régner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *