Bank of New York Mellon 2° trimestre 2015

Le total du bilan de Bank of New York Mellon est relativement modeste pour les Etats-Unis mais elle fait partie des banques systémiques (SIFIs) de la BRI.

Son multiple d’endettement est beaucoup trop élevé à cause de ses écarts d’acquisition : son leverage réel est de 21,1 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 4,7 %,

Document 1 :

Bk of New York Mellon2014 Q22014 Q32014 Q42015 Q12015 Q2
1 Assets400,74386,296385,303392,337396,525
2 Equity38,32638,45137,32837,32838,27
3 Preferred st1,5621,5621,5621,5622,552
4 Goodwill18,19617,99217,66317,66317,807
5 Tangible eq18,56818,89718,10318,10317,911
6 Liabilities382,172367,399367,2374,234378,614
7 Leverage (µ)20,619,420,320,721,1
8 Core Tier 1 (%)4,95,14,94,84,7

Sommes en milliards de dollars.

Le leverage se dégrade. Il faudrait augmenter les capitaux propres de 18 milliards de dollars pour que cette banque respecte les règles prudentielles d’endettement édictées par ce bon vieux Greenspan.
Cependant, les dirigeants de Bank of New York Mellon ont réussi à redresser les bénéfices et ils apurent un passé dommageable, ce qui devrait se traduire par une amélioration du leverage dans un avenir proche.
Avec des bénéfices de 853 millions de dollars, d’après le montant des capitaux propres publiés, le ROE est de 8,9% mais de 19,0 % par rapport à l’actif net tangible, ce qui parfait !

Document 2 :

Malgré un surendettement de certaines banques, le système bancaire fonctionne normalement aux Etats-Unis : la banque centrale n’est pas obligée de se substituer aux marchés comme dans la zone euro.
Evidemment, ce genre d’analyse passe mal auprès des fanatiques anti-banques et anti-américains.

Cliquer ici pour voir le communiqué de la banque sur ses derniers résultats financiers.

3 réflexions sur “Bank of New York Mellon 2° trimestre 2015”

  1. Dans l’Union Européenne, il n’y a pas que la Grèce.

    Neuf pays de l’Union Européenne sont en faillite.

    La Grèce, l’Italie, le Portugal, la Belgique, l’Irlande, Chypre, l’Espagne, la France, le Royaume-Uni sont en faillite.

    Chiffres Eurostat publiés le mercredi 22 juillet 2015 :

    1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 301,527 milliards d’euros, soit 168,8 % du PIB.

    2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2184,492 milliards d’euros, soit 135,1 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 225,924 milliards d’euros, soit 129,6 % du PIB.

    4- Belgique : dette publique de 447,843 milliards d’euros, soit 111 % du PIB.

    5- Irlande : dette publique de 203,624 milliards d’euros, soit 109,7 % du PIB.

    6- Chypre : dette publique de 18,700 milliards d’euros, soit 106,8 % du PIB.

    7- Espagne : dette publique de 1046,192 milliards d’euros, soit 98 % du PIB.

    8- France : dette publique de 2089,361 milliards d’euros, soit 97,5 % du PIB.

    9- Royaume-Uni : dette publique de 1600,020 milliards de livres sterling, soit 88,5 % du PIB.

    http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/6923267/2-22072015-AP-FR.pdf/864a048a-c5dd-4eed-a381-c79c8b24ef0b

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *