Banksters + inflation + banques centrales + Krach + crash + tsunami bancaire + coronavirus et incertitudes

La situation devient de plus en plus tendue, et de partout !

Les bulles monétaires se sont développées surtout avec cette histoire de coronavirus, et ce n’est pas terminé !

L’inflation repart partout, et durablement. Ce n’est plus un rattrapage de l’effondrement des prix de certains produits ni un effet de la rupture des chaines d’approvisionnement.

Les dirigeants de la Fed maintiennent leur position attentiste, ce qui est hors de toute logique.

Deux anciens dirigeants de la Fed, William Dudley et Jeffrey Lacker ont fait paraitre des articles et vidéos sur Bloomberg critiquant la politique monétaire menée par leurs successeurs qui perdent beaucoup de leur crédibilité depuis quelques semaines, ce qui est grave.

Comme je l’ai écrit à maintes reprises, une explication logique est possible : Jerome Powell et ses collaborateurs s’attendent à une sorte de flash crash comme le 6 mai 2010 amplifié par les mauvais fondamentaux, y compris maintenant aux États-Unis, cf. mes analyses.

En pareilles circonstances, les prix chuteront, ce qui donnera raison aux actuels dirigeants de la Fed qui auront ainsi contribué à faire éclater la bulle monétaire qui s’est développée aux États-Unis en particulier avec cette histoire de coronavirus.

Il se préparerait donc un remake de ce qu’a fait Ben Bernanke en 2008 et qui aura profité finalement aux Américains car la bulle monétaire qui s’y était développée a éclaté et l’Amérique a alors connu sa plus longue période de prospérité de son Histoire.

Il existe aussi une analogie avec ce qu’a fait en son temps Ben Bernanke : Powell a fait cesser la publication des agrégats monétaires M1 et M2 dans leur définition antérieure si bien qu’il est maintenant impossible de connaitre l’évolution ni les niveaux des agrégats monétaires.

De ce fait, il n’est plus possible de faire des prédictions fiables basées sur des données elles-mêmes fiables.

Ça peut péter de partout, en Europe avec un tsunami bancaire, aux États-Unis avec des hedge funds en perdition, ou en Chine avec là-aussi une bulle monétaire gigantesque.

J’ai déjà abordé ces problèmes dans un grand nombre d’articles, toujours parfaitement documentés et aussi dans l’émission Politique & éco de TVLibertés à l’invitation d’Olivier Pichon en mai dernier qui est toujours pertinente…

Cliquer ici pour (re)voir cette émission qui a fait 383 000 vues sur YouTube.

Cliquer ici pour accéder aux articles de William Dudley et Jeffrey Lacker sur Bloomberg.

© Chevallier.biz

4 réflexions sur “Banksters + inflation + banques centrales + Krach + crash + tsunami bancaire + coronavirus et incertitudes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *