BCE : le trou du QE s’agrandit !!!

Le trou du QE, QE pour Quantitative Easing, une expression en anglais, est à prononcer évidemment à l’anglaise : kiou i !

Pour rappel, ce trou du QE atteint des records à chaque fin de trimestre, le calme plat régnant généralement entre ces fins de trimestres mais il est en train de s’agrandir dangereusement : il se montait à 683 milliards d’euros vendredi 14 décembre, dernier bilan publié par les Marioles de la BCE, en progression de 34 milliards par rapport à la semaine précédente,

Document 1 :

Il est comblé par les Etats membres et par ces mystérieux et anonymes non-résidents qui sont toujours de généreux prêteurs quand les Marioles de la BCE ne peuvent pas boucler leur bilan grâce aux dépôts des banques de leur ressort,

Document 2 :

Zoom sur la période la plus récente,

Document 3 :

Ce sont surtout ces mystérieux et anonymes non-résidents qui permettent aux Marioles de la BCE de boucler leur bilan car les Etats déjà surendettés donnent l’impression de ne plus pouvoir apporter les dizaines de milliards nécessaires.

Ces mystérieux et anonymes non-résidents ont été obligés d’apporter… 114 milliards d’euros supplémentaires d’une année sur l’autre à la même semaine précédant la fin de l’année !

Document 4 :

Ils ont apporté 312 milliards aux Marioles de la BCE, ce qui est quasiment le même montant que lors du pic consécutif à la mise en faillite de la banque des frères Lehman !

Document 5 :

Pour rappel, les Marioles de la BCE ont racheté pour 2 903 milliards d’euros de bons de Trésors de la zone (euro) et ils ont prêté 759 milliards aux banksters financés par 1 214 milliards de billets émis et 1 995 milliards de dépôts en retour des banksters auprès de la BCE, ce qui constitue une gigantesque cavalerie

Document 6 :

ce qui génère sur ces seules rubriques un trou de 453 milliards d’euros !

Document 7 :

La fin de cette année risque de poser de très grosses difficultés aux Marioles de la BCE pour boucler leur bilan, ainsi qu’aux banksters de la zone, ce qui précipite la baisse des cours des pires d’entre eux comme Deutsche Bank.

Document 8 :

***

Pour rappel, toutes les banques dites commerciales doivent avoir tous les soirs une position nette créditrice vis-à-vis de la banque centrale qui les supervise.

Logiquement, toutes les banques centrales doivent donc avoir une situation confortable car elles bénéficient de l’accumulation de ces dépôts.

Or, ce n’est pas le cas de la BCE qui présente globalement un gros trou de l’ordre de… 700 milliards d’euros qui est comblé par les apports des Etats membres de la zone et par ces mystérieux et anonymes non-résidents, ce qui montre clairement que le déficit global des banques commerciales est de l’ordre du même montant, à savoir de 700 milliards !

Ces apports ne devraient pas avoir lieu. Un éventuel trou dans le bilan d’une banque centrale devrait être comblé par des emprunts (rubrique 4 du passif), mais emprunter pour combler un déficit est inimaginable pour une banque centrale car cela signifierait que le système bancaire qui est de son ressort est globalement en faillite potentielle !

L’euro-système est donc un village Potemkine.

Par ailleurs, comme je l’ai écrit maintes fois, les Marioles de la BCE rachètent des mauvais bons de Trésors de la zone sans en avoir les moyens de les financer.

Ils financent leurs achats de bons auprès des banksters par leurs dépôts en retour résultant de la contrepartie de ces achats ! … ce qui constitue une cavalerie monumentale.

Enfin, il faut rappeler que ces mystérieux et anonymes non-résidents toujours prêts à apporter jusqu’à 350 milliards d’euros en cas de besoin ne peuvent être que des titulaires de capitaux provenant de pays producteurs d’hydrocarbures, et plus précisément des dirigeants de pays musulmans qui exigent évidemment d’autres compensations (non financières) en retour, problème qui n’est jamais abordé par ailleurs

 

A ma connaissance, je suis le seul à mettre en évidence et à publier ces problèmes de l’euro-système qui sont bien connus des Américains, c’est-à-dire des gens de la Fed, de la FDIC et du gouvernement, dont le Donald…

Cliquer ici pour lire mon article précédent sur ce thème.

© Chevallier.biz

21 réflexions sur “BCE : le trou du QE s’agrandit !!!”

  1. Easing je le traduit par facilité. Oui j’entends souvent il vaut se faciliter la vie qui se traduit par des mois de travail.
    Les Allemands se facilitent leurs problèmes monétaires grâce au TARGET 2
    Ils fabriquent des Mercedes et autres technologies de point et fournissent le crédit avec.De ce fait la bundesbank a une créance de 1000 €uros autrement dit on fabrique ces beau biens et on le fout directement dans le port de Hambourg.
    Ceci me fait penser au français avec leurs emprunt russe quand ils sont aller voir les Bolcheviques allez voir le tsar!
    à choisir être boche ou italien ou espagnol eux au moins roulent en Porche ou Mercedes
    Mes cousins germain veulent nantir l’augmentation de ce target crédit à défaut de pouvoir le chercher avec des tanks
    Mes meilleurs vœux pour 2019

    Carel Wijngaards

  2. Re,
    J’ai oublié une question: pourquoi les mystérieux et anonymes non-résidents ne seraient pas chinois ?
    [pardonnez-moi si vous l’avez déjà expliqué quelque part]

  3. Je n’y comprends absolument rien.

    Une banque centrale n’est pas une banque normale. Elle n’a pas de déficit à combler puisqu’il lui suffit d’émettre de la monnaie. Je ne vois absolument pas en quoi elle aurait besoin d’apports extérieurs.

    Bref, comprends que pouic.

    1. Franck,
      Une banque centrale ne peut imprimer avec sa planche dans l’€urosystème
      seul la Bce peut mais baise en achetant des obligations d’état sur le second marché avec son QE
      bravo la cavalerie.
      certains dissent et la loi de 1973 nous aurions 0 dette.
      C’est faux parce que l’argent a un coûte la gratuité n’existe nul par dans le monde et se venge sur mille autres façons dans l’économie.
      Le résultat c’est que soit le emprunt état 0% ou autrement personnellement je vois l’emprunt Antoine Pinet de 1958 si le gouvernement fait n’importe quoi ça termine dans le mur.
      Quittez l’€uro quittez l’€urope quittez le Nato dit OTAN

    2. Comprends que pouic aussi lol..
      Mais ce n’est pas tant une “cavalerie”. C’est un système de vase clos surtout.
      La BCE achète des emprunts d’Etats à une banque en créditant de l’argent électronique (créé pour l’occasion) sur le compte de la banque (qui est enregistré chez la BCE, ce qui est normal lol tout comme le compte des institutions publiques). La BCE recois les titres en échanges. Titre est passé à l’actif. Cash électronique pour la banque sur son compte, au passif du bilan. La où il y a un problème c’est le montant des facilités de dépôts, (dépôts à 24h au taux négatif de 0,40%) qui illustre un excé de liquidité dans le système bancaire et qui ne circule pas. C’est donc la BCE qui s’efforce de le faire.. en vain un peu lol.

        1. Ca serait logique non ? Ce n’est pas un système de vase clos ? Quand j’analyse les différents post c’est ce que ca dit je trouve mais je suis un amateur passionné. Si on ajoute au passif1 et 2 le passif 5 (compte institutions zone euro), on a plus de spread sauf depuis peu. Car probablement elle achète ses titres à des institutions hors zone euro à présent ?
          Je le répète on a exactement les mêmes phénomènes sur l’évolution du bilan de la FED.

  4. Bonjour, c’est dommage de ne pas comparer avec la fed les impacts de politique de QE sur leurs bilans car nous avons exactement les mêmes phénomène. Le spread en % des actifs est aussi du même ordre .

    1. Il serait aussi intéressant d’analyser le QT et les impacts monétaires sur la liquidité et la circulation.
      Il y a de eu de gros mouvements encore dans le bilan de la FED cette semaine.

  5. Le bilan de la BCE n’existe pas vraiment. C’est un bilan consolidé de ceux des banques centrales qui la détiennent.

    Il suffit de regarder le bilan de la banque de France. Elle a acheté 492 Mds d’euros de titres publics (de la dette française) et presque 100 mds d’euros de titres privés ( des obligations d’entreprises).

    Si écart il y a entre les opérations de politique monêtaire dans’le Bilan de la BCE cet écart doit se voir dans les bilans des banques centrales nationales.

  6. Je ne voudrais pas vous décevoir mais je n’y comprends toujours rien.

    La BCE peut se créditer autant d’Euros qu’elle veut, non ? Alors je ne vois pas en quoi elle aurait besoin d’apports étrangers pour boucher un trou qu’elle peut boucher elle-même en “imprimant” des billets.

    Comme ce n’est pas le raisonnement que vous tenez, j’ai du rater quelque chose, mais quoi ? (et mon petit doigt me dit que je ne suis pas le seul à se poser ces questions).

          1. C’est bien ce que je disais : la pédagogie, ce n’est pas votre truc (la répétition est la base de la pédagogie).

            Donnez moi au moins le lien vers votre billet le plus général sur ce sujet. Ça fera avancer le schmilblick.

          2. Oui, vous avez farpaitement raison : il est inadmissible que je ne réponde pas le 25 décembre à votre question posée la veille !
            Je vous prie de bien vouloir m’en excuser…
            Je manque de pédagogie effectivement

    1. Je vous invite à lire : https://www.federalreserve.gov/monetarypolicy/bst_frliabilities.htm
      Explications des liens entre les postes (mais en anglais et concernant la FED). C’est probablement là même chose pour la BCE.
      Ici : https://www.ecb.europa.eu/ecb/legal/pdf/celex_32016o0034_fr_txt.pdf
      vous avez une explications vaguement détaillé de certains postes du bilan de la BCE.
      Je vous lis depuis plusieurs années Mr Chevallier et je vous remercie pour votre implication mais les explications sont toujours restés vagues si je peux me permettre. Par contre en recherchant sur le site de la FED ou de la BCE, il est expliqué noir sur blanc comment cela fonctionne. Si elle ferait une “cavalerie” son bilan n’augmenterait pas.. Enfin j’essaie aussi de compendre comment une BC peut t-elle avoir des pbs de cloture de bilan.. ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *