BPCE 3° trimestre 2013

BPCE est l’usine à gaz créée par le principal collaborateur de notre histrion ignare qui est dans une mauvaise situation car son multiple d’endettement réel, le leverage, reste à un niveau trop élevé à 24,2 et le ratio Core Tier 1 réel à 4,1 %

Document 1 :

BPCE2012 Q32012 Q42013 Q12013 Q22013 Q3
1 Assets1 190,931 147,521 166,201 161,641 145,77
2 Equity49,69550,55452,00852,04349,681
3 Preferred st-----
4 Goodwill4,4424,2494,2864,2654,215
5 Tangible eq45,25346,30547,72247,77845,466
6 Liabilities1 145,681 101,221 118,471 113,861 100,30
7 Leverage (µ)25,323,823,423,324,2
8 Tier 1 (%)3,94,24,34,34,1

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 59 milliards d’euros pour que BPCE respecte les règles de gestion prudentielle édictées par ce bon vieux Greenspan.

Document 2 :

Les dirigeants de BPCE ne parlent pas évidemment des 16,5 milliards d’euros que la Banque de France leur prête chaque jour en mettant en pension des titres sous la forme de Certificats de dépôt dans le cadre des Titres de Créances Négociables.

Document 3 :

Pour l’instant, ça marche. Tout va bien : il n’y a pas eu de tsunami mais le marché interbancaire est complètement bloqué dans la zone euro.
Heureusement que peu de gens lisent ce que j’écris car ça fait peur !

Cliquer ici pour voir les résultats de BPCE d’où sont extraites ces informations,

2 réflexions sur “BPCE 3° trimestre 2013”

  1. Mon nouvel emploi du temps ne me laisse pas assez de temps pour rendre visite à ce site toujours aussi bluffant, dans le bon sens du terme. Analyses chiffrées, claires et précises. Possibilités de s’exprimer sans se faire insulter. Pas de discours philosophiques pompeux et moralisateurs sur les libéraux, les lumières, la liberté etc… On est loin du site d’un certain CG qui, bien qu’intéressant, est d’une prétention et d’une arrogance insupportables. Voilà c’est dit. Bravo à JPC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *