Commerce extérieur français : splendeur et déclin

Correction au 25/07 : attention ! erreur sur l’analyse et sur le graphique 1, cliquer ici pour lire le bon article

Après la guerre, la France avait peu d’échanges avec les autres pays. Les marchés ne se sont vraiment ouverts qu’à partir de 1973 : les exportations représentaient alors moins de 4 % du PIB contre 29 % actuellement,
Graphique 1 :

La balance commerciale a été globalement excédentaire jusqu’en 1979. Par la suite, elle a été déficitaire (avec un plus bas dans le taux de couverture en 1983 à 88 %) jusqu’en 1992,
Graphique 2 :

Le redressement fut de courte durée : de 1993 à 1997 seulement dans la perspective de la mise en place de la monnaie unique européenne.

Depuis 1997, c’est le déclin inexorable du taux de couverture qui a franchi la ligne rouge des déficits à la mi-2004 pour tomber à un plus bas historique de 88 %.

Aucun signe de redressement n’est perceptible tant que la France restera dans la zone euro.
Le problème actuel de l’euro n’est pas celui de la Grèce mais de tous les pays de cette zone monétaire létale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *