Coronavirus : préparatifs avant les faillites bancaires

Les décisions prises par ce qu’on appelle les autorités (en fait le Mignon poudré et sa bande) sous le prétexte d’arrêter les conséquences de cette histoire de coronavirus n’ont aucune justification médicale comme l’ont montré le Professeur Didier Raoult et ses collaborateurs, le Professeur Luc Montagnier, Madame Alexandra Henrion Caude et le Professeur Christian Perronne qui sont des sources d’informations fiables.

Ce coronavirus a été indubitablement créé par des virologues (chinois) et il est parfaitement possible de maitriser la maladie qu’il provoque comme le montre entre autres le fait qu’il n’y a pas eu de surmortalité en Allemagne,

Document 1 :

Le traitement mis au point par le Professeur Raoult est efficace, ainsi que d’autres qui le sont moins.

La dernière trouvaille de ces autorités, à savoir interdire le fonctionnement des remontées mécaniques pour le ski en est un exemple parmi d’autres…

Ces décisions, en France comme ailleurs ne sont pas prises principalement pour doper les bénéfices et les cours de certaines big pharmas comme Gilead, Pfizer, Sanofi ou Moderna.

Elles ne sont pas prises non plus pour préparer un Grand reset, idée reprise malheureusement par beaucoup de personnes qui contestent les décisions de ces autorités.

En effet, il n’est pas du tout dans l’intérêt des États-Unis d’accepter un gouvernement mondial ni une monnaie mondiale, en utilisant les blockchains ou pas.

Comme l’ont toujours répété les dirigeants des États-Unis, l’essentiel pour eux, que ce soient des Démocrates ou des Républicains, c’est que l’Amérique garde son leadership sur le monde, ce qui passe évidemment par le maintien des Etats, en particulier des États-Unis et du dollar qui est un instrument parfait de domination sur l’ensemble du monde.

Le Mignon poudré et sa bande utilisent manifestement cette histoire de coronavirus pour préparer les conséquences des faillites bancaires.

Lorsque cela arrivera, les réactions des gens seront très violentes, d’où la nécessité d’imposer un couvre-feu et de contenir la circulation de la population avec des autorisations de sorties, entre autres mesures coercitives majeures.

Document 2 :

En effet, il n’est pas facile de maitriser une population d’une soixantaine de millions de personnes en perdition après un tsunami bancaire.

Il est difficile de prédire précisément ce qui se passera alors.

Ce qui est déjà prévu et connu a déjà été appliqué en Grèce et à Chypre : agences bancaires fermées, personnel injoignable par téléphone ou par internet, retraits limités à 50 euros par jour par carte ou même par personne, blocage de tous les chèques et virements, spoliation des dépôts supérieurs à 100 000 euros (ou moins), augmentation des taxes sur l’immobilier, saisies par l’Etat des mauvais payeurs, etc.

Toute l’activité économique sera alors bloquée. Ce sera pire que pendant le premier confinement, et plus durable.

Les gens ne supporteront pas.

Samedi dernier, la façade d’un établissement de la Banque de France à la Bastille a été brulée par des manifestants et il en a été de même hier samedi avec une agence de la Banque Populaire alors que pour l’instant aucune banque n’a encore été déclarée en faillite.

Document 3 :

Le Mignon poudré et sa bande utilisent et entretiennent la peur pour maitriser la population lorsque ce tsunami bancaire se produira.

Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes“, Machiavel.

« Ma crainte, c’est la guerre civile », Général de Villiers.

***

Le graphique du document 1 est copié d’une page du site euromomo.eu (Graphs and maps, en bas de page, cliquer ici pour y accéder)

© Chevallier.biz

6 réflexions sur “Coronavirus : préparatifs avant les faillites bancaires”

  1. Victoire ! Nos EthNArques ont réussi à faire manquer de capitaux propres (de sable) à nos banques (alias le Sahara) ! Ils ont réquisitionnés les remontées mécaniques pour tenter de redresser la situation !!

  2. En effet, c’est mal barré. On voit aussi la limite de la culture européenne et la culture américaine en terme de discipline par rapport à l’Asie qui n’ont plus de vague depuis avril.

  3. Nous non plus nous n’avons plus de vague depuis avril, mais les médias et gouvernement nous mentent sur les chiffres pour justifier une destruction de l’économie en préparatif du great reset.
    Regardez la courbe du nombre de décès en France sur l’INSEE. Tout est de retour à la normale depuis le mois de mai.

  4. Bon, j’étais le premier à dire qu’il n’y avait pas de deuxième vague, mais avec l’excellent site donné par JPC et aussi par Alexandra Henrion-Caude (avec le site de l’insee, il faut tout faire soit même, je l’ai fait une fois pendant 2h pour obtenir une surmortalité de 17000 personnes sur avril 2020 en France, et le reste de l’année jusqu’à aout, aucune surmortalité), on voit quand même qu’il y a eu une surmortalité uniquement concernant les plus de 65 ans pendant 5 semaines entre octobre et novembre.
    Maintenant, c’est revenu à la normal en attendant la grippe 2021, que le gouvernement et les scientifiques vendus à Big pharma ne manqueront pas d’appeler la 3eme vague.
    Après Hold Up (qui ne parle pas du Hold up économique malheureusement), il y a 2 bons documentaires à regarder selon moi :
    – l’histoire Française de HydroxyChloroquine et du Remdesevir : https://odysee.com/@Action-Reaction:0/MALTRAITES:8
    – documentaire américain traduit https://odysee.com/@LuffyBoy49:5/PLANDEMIC-II-,VF:f

Répondre à jp-chevallier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *