Croissance américaine molle

La croissance est molle aux Etats-Unis en ce 3° trimestre comme le montre l’augmentation de l’agrégat M2-M1 qui fluctue autour de 7,5 % (d’une année sur l’autre) depuis le début du mois d’août, juste au-dessus de la valeur critique de 7 % qui correspond à une croissance zéro,
Document 1 :

En effet, la variation du PIB réel est inversement proportionnelle à celle de la masse monétaire libre, cf. mes articles à ce sujet,
Document 2 :

Le taux de croissance du PIB réel retenu ici est de 0,3 % d’une année sur l’autre (compte tenu du mois de juillet qui était meilleur que le mois d’août) soit – 2,4 % par rapport au trimestre précédent (en taux annualisé selon la présentation habituelle américaine) sans changement par rapport à mes précédentes analyses (d’après les derniers chiffres publiés par la Fed jeudi soir).

Le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, a créé une situation délicate de croissance molle voire nulle et… inflationniste !

Cependant, le chiffre d’affaires et surtout les bénéfices des sociétés américaines continueront à être réalisés en grande partie sur leurs activités à l’étranger, ce qui permet de prendre en considération une hausse de leurs cours qui ne peut être contrariée que par le désordre croissant qui règne en €URSS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *