Croissance américaine : reprise fulgurante du 3° trimestre !

Les Américains ne réagissent pas comme les Européens et en particulier comme les Français : ils ne se sont pas laissés abattre par cette histoire de coronavirus au 3° trimestre !

En effet, ils ont dépensé allègrement une partie des 3 000 milliards de dollars qui leur ont été donnés par le gouvernement, c’est-à-dire par le Donald, comme le montrent l’augmentation des achats de logements et celle des dépenses de consommation des ménages (+ 40 %) en achats de vêtements, de voitures, d’équipements pour la maison, etc.

En conséquence, le PIB réel (corrigé de l’inflation) du 3° trimestre a bondi de 30 % en ce trimestre par rapport au précédent en taux annualisé,

Document 1 :

La chute du PIB réel a été moins forte aux États-Unis qu’en France au 2° trimestre et la reprise a certainement été plus forte aux États-Unis qu’en France au 3° trimestre, tel est le résultat de la politique menée par le Donald par rapport à celle du Mignon poudré.

Il n’en a pas été de même lors de la crise de 2008-2009, ce qui montre que la situation économique en Europe et en France s’aggrave au fil des années,

Document 2 :

Pour ce qui concerne les variations du PIB réel d’une année sur l’autre, l’Amérique n’a pas encore retrouvé le niveau de l’année précédente, ce qui pourrait se produire en ce 4° trimestre,

Document 3 :

Selon ces données, la chute de la croissance en France d’une année sur l’autre est considérable au 2° trimestre et aucun rebond n’est envisageable surtout après les décisions catastrophiques prises par le Mignon poudré avec ce reconfinement !

Le plongeon historique du PIB des États-Unis à cause de cette histoire de coronavirus aura été très fort mais très bref,

Document 4 :

Un changement d’échelle du graphique précédent montre que la croissance française a décroché par rapport à la locomotive américaine à partir du 3° trimestre 1978 et ce sera plusse pire à l’avenir,

Document 5 :

Ces chiffres de la croissance du PIB réel, c’est-à-dire de la création de richesse aux États-Unis au 3° trimestre était prévisible mais elle a été plus forte que je ne le pensais.

C’est de bon augure pour la réélection du Donald qui jubile !

© Chevallier.biz

4 réflexions sur “Croissance américaine : reprise fulgurante du 3° trimestre !”

  1. En général, la vérité d’un politicien se révèle en lisant le contraire de ce qu’il dit. Quand il dit le contraire de son contraire, alors il faut prendre l’inverse. Cela se révèle très bien sûr les indices européens et américains. La décorrélation s’accélère de plus en plus depuis 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *