€-crise : exacerbation de la crise

Les rendements des mauvais bons des Trésors de la zone euro ont encore augmenté légèrement ce lundi 22 octobre, y compris ceux du Bund malgré les achats de solidarité des banques de la zone pour la maintenir en survie pendant quelque temps encore tandis que les capitaux libres se portaient sur les bons bons du Trésor helvète dont les rendements ont baissé,

Document 1 :

En conséquence, le sismographe de l’€-crise est à son plus haut historique,

Document 2 :

Ce mouvement est toutefois peu significatif et s’inscrit dans un environnement très calme“, explique Nordine Naam, stratégiste obligataire chez Natixis. Il fait remarquer que les taux longs en Europe ont eu tendance à progresser ce lundi de manière générale, rapporte l’AFP…

Tout va bien !

14 réflexions sur “€-crise : exacerbation de la crise”

  1. France : le Parlement s’inquiète de l’accumulation des engagements pris pour soutenir la Grèce.

    Dans son rapport, le député Christian Paul (PS) chiffre à 50,8 milliards d’euros les prêts à la Grèce devant être garantis par la France dans le cadre du Fonds européen de stabilité financière ; « il ne s’agit pas de prêts, mais bien de pertes que les Etats de la zone euro acceptent de consentir vis-à-vis de la Grèce ».

    Source : lesechos.fr, mardi 7 août 2012.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202205724179-le-parlement-s-inquiete-de-l-accumulation-des-engagements-pris-pour-soutenir-la-grece-351001.php

    Lundi 22 octobre 2012 :

    Grèce : déficit et dette publics 2011 pires qu’annoncé.

    http://www.romandie.com/news/n/Grece_deficit_et_dette_publics_2011_pires_qu_annonce65221020121335.asp

  2. Mardi 23 octobre 2012 :

    La BCE prise au piège.

    La BCE, détenant 210 milliards d’euros de «junk bonds» dans son bilan, ne peut pas risquer une faillite des pays en crise. Sa recapitalisation inévitable par les gouvernements, voire les contribuables, ruinerait sa réputation. C’est pour cette raison qu’elle refuse catégoriquement un «hair cut» de la dette grecque. La fuite en avant est sa seule stratégie viable, elle est prise dans le piège de l’euro.

    Wolfgang Glomb, membre du comité consultatif de CONCILIUS, membre du Conseil d’analyse économique franco-allemand.

    http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/monnaies-et-taux/221156805/bce-prise-piege

    En clair :
    Deuxième défaut de paiement de la Grèce —> la BCE subit des pertes colossales —> la BCE se tourne vers ses actionnaires, les 17 banques centrales nationales, pour qu’elles recapitalisent la BCE.

    Et ensuite, ça se complique :
    – Voyons d’abord le premier cas de figure. Les 17 banques centrales nationales acceptent de recapitaliser la BCE : chaque chef d’Etat a alors deux possibilités :
    1- un chef d’Etat choisit d’augmenter les impôts de ses contribuables nationaux. Avec cet argent, la BCE est recapitalisée, et toute la zone euro peut continuer encore quelques mois.
    2- un chef d’Etat choisit de vendre l’or détenu par la banque centrale nationale. Avec cet argent, la BCE est recapitalisée, et toute la zone euro peut continuer encore quelques mois.

    – Dernier cas de figure : les 17 banques centrales nationales refusent de recapitaliser la BCE —> faillite de la BCE —> retour aux 17 monnaies nationales —> réarmement des 17 banques centrales nationales.

    1. Non ! Les capitaux propres de la BCE se montent à 540 mds € : ça laisse de la marge pour absorber 210 mds de mauvais bons grecs + un matelas de 480 mds d’or,
      Les + gros problèmes ne se posent pas ainsi !

      1. Ce qui est problématique est la répercussion au niveau des états eux mêmes. Les états déjà en difficultés du style de la France ont des engagements avec des prêts bilatéraux également et couvre les sommes prêtés par MES ou FESF.
        Schématiquement: Je suis trop endetté ma banque ne veux plus me prêter d’argent.
        Je demande à mon voisin d’aller emprunter pour moi et je m’engage à le rembourser.. sauf que je le rembourse pas, et lui qui a besoin d’un prêt par sa banque pour payer ses traites, sa banque veux plus lui prêter !!!!
        Ca c’est un problème, sans compter que le fond qui sert à prêter, doit être alimenter par ceux qui ont besoin qu’on leur prête de l’argent, ça me fait beaucoup rire, jaune) ce genre de système.
        Et le prêteur qui demande: “vos revenus vont augmenter l’année prochaine?”
        le bonimenteur ignare et incompétent répond : oui oui Mr le marché banquier, de 0,8% l’année prochaine, regardez, le maître économiste FMI le dit !!
        Mais le banquier sentant le risque se profiler, consent encore pour un temps à prêter, mais en relevant sa prime de risque…….

        La question que je me pose et à laquelle seul Mr Chevalier a la réponse est la suivante:
        “le défaut de dollards” en zone euro peut il encore durer?” Les banques US n’avaient elles pas cessées d’alimenter en dollards l’europe?

          1. Héfallitos, imprimeur de fausse monnaie

            Mais non Magaja cela ne va pas durer, puisque tout le monde dit que l’euro-crise est bientôt finie….

            en réfléchissant un peu plus, et en analysant les choses sous l’angle du pragmatisme, tout devient simple :
            l’euro étant la cause de la crise, il est tout simplement annoncé que c’est l’euro qui va bientôt finir

            tout est simple, isn’t it ?

            La “bonne nouvelle” du jour
            C’est le retour fracassant aux affaires de Nordine Naam.
            Merci M.Chevallier de nous avoir parlé de lui, son humour si spécial me manquait.

            le livre du jour :
            “Il faut euthanasier les vieux rentiers de l’EurOld land”, c’est ce que dit F.Langlet, et il a raison.
            Son bouquin est moins idiot et plus utile que ses chroniques télévisuelles.

        1. @ JPChevallier : pardon par avance de ma question, mais je n’ai pas trouvé de réponse en cherchant sur votre site et sur le net : en quoi, techniquement, l’absence de dollars dans les tuyaux pose-t-elle problème pour une économie ?

          @ Héfallitos : vous dites que Lenglet a raison quand il préconise d’euthanasier le vieux rentier eurolandais… Etes-vous sain d’esprit ? Vous souhaitez scier la dernière branche sur laquelle vous etes assis ?

  3. Plus sérieusement, j’ai été interpelée par la 1ère info de BA, à savoir, le parlement français s’inquiète : ” il ne s’agit pas de prêts, mais bien de pertes que les Etats de la zone euro acceptent de consentir vis à vis de la Grèce”.
    C’est vrai ?, ce député a vraiment marqué çà dans son rapport ?. Il ne se rend compte de la situation que maintenant ?…. wouaff !!!.

  4. J’ai simplement défendu la personne en question.

    Je n’ai pas pour autant dit que tout commentaire est bon a prendre. Et c’est là ou la faculté d’extrapolation a touché beaucoup de personnes…

    Ce n’est pas parce que l’on écoute la radio que l’on doit suivre ce qu’elle raconte à la lettre… Le feriez-vous ?

    Et pour ma part, la réponse est quantitative. Mais pas seulement, d’autres approches développées ici sont aussi des solutions de conseils à un problème posé.

    Donc à l’époque, oui j’ai défendu la personne cité pour simplement ce que je considèrais comme un excès.

    Qui avait raison ou tord, tout simplement s’est vérifié par la suite.

  5. J’ai parcouru quelques posts,

    Et non pas de regrets. Le passé appartient… par définition, au passé. Donc veuillez ne pas tenir compte du commentaire final que j’ai posté, qui relevait d’un échange de point de vue, plutot en tension je le reconnais.

    Il n’en reste pas moins que celui qui a la bonne théorie est validé … par les faits. Bien que les faits présents, ne sont pas garants des faits futurs. Donc … les résultats du passé ne sont pas forcément vrai ad vitam eternam. Ce qui par effet me placera très fortement dans une situation de prudence réfléchie.

    Donc au moins si cela a permis de faire rire et peut etre indirectement d’augmenter la productivité de certains comme cela aurait augmenté probablement la mienne, et bien, je n’en pourrais qu’etre ravi.

    Certaines théories sont parfois plus robuste que d’autres, on a la preuve que certains faits présentés ici se sont avérés vérifiés dans le futur.

    Donc merci pour votre regard et votre analyse présente sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *