Plus bas record pour les Notes à 10 ans !

Encore un record historique battu aujourd’hui : le rendement des Notes à 10 ans est tombé à son plus bas à 1,411 % (données du Wall Street Journal),

Document 1 :

L’ancien record datait d’hier. On attend le prochain.

Les rendements du Bund et de ces cochons de pays du Club Med ont bondi… dans l’autre sens,

Document 2 :

La zone euro fait peur aux Américains et aux investisseurs avisés, pas aux malheureux euro-zonards !

Les petits Suisses restent toujours les meilleurs, et de loin !

Compléments : 1,409 % à 19 h françaises pour les Notes à 10 ans…

1,390% à 20 h…

9 réflexions sur “Plus bas record pour les Notes à 10 ans !”

  1. Mardi 24 juillet 2012 :

    L’Espagne et l’Italie sont en faillite.

    Italie : taux des obligations 10 ans : 6,597 %.

    Italie : la Bourse de Milan chute de 2,71 %.

    Espagne : taux des obligations 10 ans : 7,621 %. Record historique battu. Le taux n’avait jamais été aussi haut.

    http://www.bloomberg.com/quote/GSPG10YR:IND

    Espagne : la Bourse de Madrid chute de 3,58 %.

  2. “Si la zone euro veut éviter un sauvetage hors de prix de l’État espagnol – le ministre des Finances a estimé à un montant compris entre 500 et 600 milliards d’euros les besoins nécessaires pour mettre l’Espagne à l’abri des marchés pendant trois ans”

    Bon oui. Une broutille… Berlin au secours !!! http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/07/24/20002-20120724ARTFIG00606-espagne-la-crise-s-aggrave-berlin-prie-d-agir.php

    Mais quand tout ceci va t il finir?

  3. BA, on revit la même chose qu’avec la Grèce il y a un an !.
    Le mal gangrène, faute de remède adapté, et on le savait depuis longtemps, bien avant les investisseurs qui font confiance aux stratégistes de tout poil.
    Les stratégistes, tout comme les banques, sont des marchands, il ne faut pas le perdre de vue !.
    L’Affaire € suit son cours ubuesque……….

  4. mais tout va bien
    mais tout va bien
    mais tout va bien en euro La lalala lala La lalala lala land

    on vous le dit
    on vous le dit
    on vous le dit dans le journal…La lalala lala la, La lalala lala

    dans le journal
    Dans le journal
    Dans le journal de Claire Chazal La lalala lala la La lalala lala

    Et peut-être même plus
    Et peut-être même plus
    Et peut-être même plus sur canal plus
    La lalala lala La lalala lala

    Et puis encore,
    et puis encore,
    et puis encore sur BFM
    La lalala lala la La lalala lala

  5. A noter que je ne comprends pas bien les actions de France Trésor sur notre dette. J’entends dans la presse qu’il offrent des titres à très court terme (3 mois, 6 mois ou un an) sur le marché. Certes, leur taux est atrocement bas, voir négatif parfois, mais ils devraient plutôt profiter des taux anormalement bas pour sécuriser notre dette sur le long terme. de toute évidence, ils ne changent rien à leur répartition.

    Si notre taux de refinancement se met à exploser comme ceux de l’Espagne et de l’Italie, ces dettes à court terme nous mettrons dans la panade très rapidement car il faudra les faire rouler presque immédiatement. Encore un exemple de gestion à courte vue qui ne sert qu’à nous donner l’impression que tout va bien alors que la situation est très risquée …

    1. Oui, c’est le même chose avec les super penseurs qui se demandent pourquoi on ne restructure pas l’intégralité de notre bonne vieille dette….
      Comment racheter la dette d’un créancier qui détient un titre qui lui sert 3.5% pendant, par exemple, encore 3 ans ? En lui proposant du 1% ? Il demandera un dédommagement pour remboursement anticipé, dans ce type d’émission obligataire, il n’y a pas que des pénalités en cas de retard de paiement ou de rééchelonnement.
      Le créancier qui détient une dette française (dont on peut imaginer qu’elle sera honorée pendant les 3 prochaines années) n’a strictement aucun intérêt à se la faire racheter pour 3 fois moins !

      A l’opposé, peut-être qu’une offre “kolossale” de dette française à 10 ans n’intéresserait personne.. ou pas suffisamment. Imaginez le catastrophisme et la panique si la presse titre : “la France n’arrive pas à placer sa dette à 10 ans sur les marchés !”.
      Placer 2 milliards, c’est pas placer 200 milliards ! On donnerait le bâton pour se faire battre.
      A priori, l’Agence France Trésor doit bien s’en douter. Mais la maturité moyenne de la dette ne varie pas (ça fait 30 mois que ça navigue autour de 7 ans et 60 jours).
      http://www.aft.gouv.fr/rubriques/encours-detaille-de-la-dette-negociable_159.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *