Grexit ?

Aujourd’hui 10 mars, ça va mal : les rendements du Bund ont encore battu un plus bas historique à 0,240 % vers 10 heures d’après les données du Wall Street Journal…

Document 1 :

… propulsant l’écart entre les rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor français (à 0,574 %) et ceux du Bund à 139 % !

Document 2 :

Tout va bien, pas de tsunami.
Pour l’instant du moins.
La Grexit va faire très mal !

4 réflexions sur “Grexit ?”

  1. L’arme de destruction massive des grecs “Si l’Europe nous lâche en pleine crise, on l’inondera de migrants, on leur distribuera des papiers valides qui leur permettront de circuler dans l’espace Schengen. Ainsi, la marée humaine pourra se rendre sans problèmes à Berlin. Et tant mieux si, parmi ces migrants, se trouvent des djihadistes de l’État islamique”. Et d’ajouter : “Si l’Eurogroupe nous cherche des ennuis, nous frapperons à notre tour.” Panos Kamménos est coutumier de ce genre de controverses. En juillet 2013, il avait déjà déclaré que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, était persona non grata à Athènes.” Grèce : le ministre de la Défense menace d'”inonder l’Europe de migrants” La déclaration polémique de Panos Kamménos est intervenue quelques heures seulement avant la rencontre cruciale des ministres des Finances de… http://mobile.lepoint.fr/international//monde/grece-le-ministre-de-la-defense-menace-d-inonder-l-europe-de-migrants-09-03-2015-1911427_24.php

    1. Tollé à Berlin après des propos de Varoufakis
      LeFigaro.fr avec Reuters 10/03/2015 Les dirigeants européens ont toujours su que la Grèce ne rembourserait jamais ses dettes, déclare le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis dans un documentaire diffusé par la chaîne publique allemande ARD qui fait des vagues à Berlin.

      Les gens intelligents à Bruxelles, Francfort et Berlin savaient dès le mois de mai 2010 que la Grèce ne rembourserait jamais ses dettes. Mais ils ont fait comme si la Grèce n’était pas insolvable, comme si elle n’avait simplement pas assez de liquidités“, affirme Yanis Varoufakis dans ce film diffusé hier soir, pendant que l’Eurogroupe se réunissait pour discuter des problèmes de financement d’Athènes.

      Dans cette situation, accorder au plus insolvable des Etats le plus grand prêt de l’histoire, comme des banquiers corrompus de troisième classe, était un crime contre l’humanité“, ajoute le ministre du gouvernement anti-austérité d’Alexis Tsipras, selon la traduction allemande de ses propos.

      Le documentaire ne précise pas quand cette conversation a été enregistrée. A court d’argent, la Grèce négocie actuellement avec la zone euro pour obtenir un financement supplémentaire.

      Yanis Varoufakis, un économiste qui se présente lui-même comme un “marxiste erratique”, est coutumier des critiques contre les plans de sauvetage accordés à Athènes depuis mai 2010 mais ces propos ont choqué en Allemagne, où électeurs et responsables politiques sont de plus en plus réticents à l’idée de prêter de l’argent à la Grèce.
      http://www.ardmediathek.de/tv/Reportage-Dokumentation/Die-Story-im-Ersten-Die-Spur-der-Troika/Das-Erste/Video?documentId=26963948&bcastId=799280

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *