Grexit / QE des Marioles de la BCE et la propagande

Aujourd’hui 10 mars, les rendements du Bund ont encore plongé à un niveau totalement hors normes : 0,187 % d’après le Wall Street Journal…

Document 1 :

… et les rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor français ont battu timidement leur ancien plus bas record,

Document 2 :

Les rendements de la vieille Europe continentale sont maintenant dans l’irrationnel total !

Document 3 :

Tous les repères antérieurs sont maintenant inopérants.
La crise est là, bien là, du moins clairement inscrite dans les rendements des bons des Trésors de référence qui sont à la base de tous les marchés,

Document 4 :

Dans un documentaire de la télévision allemande ARD, Yanis Varoufakis a dit un jour qu’il était évident, depuis 2010, pour tout le monde (politique) que la Grèce ne rembourserait jamais ses dettes !

Cette échéance va devenir bien réelle plus ou moins prochainement. Les conséquences en seront terribles.
Pour l’instant, la propagande fait croire que ce sont les Marioles de la BCE qui font baisser ces taux en commençant leur QE. Cette explication n’est pas plausible.

14 réflexions sur “Grexit / QE des Marioles de la BCE et la propagande”

  1. “Pour l’instant, la propagande fait croire que ce sont les Marioles de la BCE qui font baisser ces taux en commençant leur QE. Cette explication n’est pas plausible.”
    Ça dévisse trop fort pour que ce soit plausible?

  2. Si pour la Grèce ce sera tout boni puisque ne paieront pas , feront défaut , et vivrons sans se soucier de leur dette , pour la France ce sera autrement plus grave puisque 2′ puissance de l’euro elle devra assurer se devaluation , sortir aussi de l,euro et payer sa dette qui d’un coup deviendra le double.
    Ou alors la guerre militaire sera entre franchi et boches.

  3. Non la dette sera transformée en nouvelle monnaie dévaluée ,c’est d’ailleurs á ce mensonge que l’on reconnaît
    Les professionnels du mensonge politique Sarkosy,Juppé , Hollande et tous les autres,si ils mentent sur ce sujet pourtant évident pourquoi ne mentiraient ils pas sur les autres on ne peux plus écouter leurs discours seulement espérer les virer.

  4. Bonjour mr Chevallier , petite question pour obtenir votre avis sur la conduite a tenir d’un petit épargant disposant de 10000 euro en banque sur un livret A.
    Que devrait il faire ?
    Tout sortir et être 100% liquide ?
    Acheter un terrain ou des autres monnaies ? de l’or ou de l’argent .
    Bref que feriez vous a sa place ?
    Merci pour votre réponse

  5. J’achète des toiles de bâche 15€ en France 8€ en Allemagne c’est déjà le taux de dévaluation.
    L’Allemagne nous fait crever et elle le sait.
    L’urgence sortir de l’euro a n’importe quel prix , devaluer et pouvoir vendre aux allemand des bâches a 8€.

  6. Pas crédible le QE bien sur puisque en 15 jours l’écart passe de 100 à 170 avec le bund si c’était le QE il n’y aurait pas d’écart entre les pays.
    La sortie de la France est pour l’été.
    Si les voyous de politique ne le décident pas ils auront la tête sur le billot. Très rapidement.

  7. Théorie des jeux 17 contre un , une caresse suivie d’un coup,on ne sortira jamais du l’euro…….allez les grecs vous avez toutes les chances de gagner votre combat , vous n’avez rien à perdre.

  8. Au titre des réparations de la Seconde guerre mondiale, l’Allemagne doit 162 milliards d’euros à la Grèce.

    Aujourd’hui, le ministre grec de la Justice menace de saisir les avoirs allemands.

    Mercredi 11 mars 2015 :

    Grèce : le ministre de la Justice menace la saisie des avoirs allemands.

    Le ministre grec de la Justice Nikos Paraskevopoulos a menacé mercredi de donner son feu vert pour l’application d’une décision de la Cour suprême grecque remontant à 2000 et restée depuis lettre morte, sur la saisie des avoirs allemands en compensation des dédommagements de la guerre par les nazis.

    « A titre personnel, je crois que l’autorisation d’appliquer cette décision devrait être donnée et je suis prêt à la donner », a dit le ministre au cours d’un débat au Parlement dans la nuit de mardi à mercredi sur la réactivation d’une commission parlementaire sur les crimes de la Seconde guerre mondiale commis en Grèce par les nazis.

    « La revendication des réparations de guerre est un sujet national et la reconstitution de la commission parlementaire vise à sensibiliser l’opinion publique européenne et à renforcer l’argumentation grecque sur ce sujet », a indiqué la députée Syriza et présidente de la Vouli Zoé Konstantopoulou.

    En 2012, une commission parlementaire a été créée sur ce sujet mais ses travaux ont été arrêtées en décembre 2014, lors de l’annonce des élections anticipées. Un rapport de la Comptabilité nationale grecque à l’époque avait évalué le montant des réparations à 162 milliards d’euros.

    Ce total correspondrait aux réparations des infrastructures détruites (108 milliards euros en valeur actuelle, un chiffre basé sur les conclusions de la Conférence internationale de Paris en 1946) et au remboursement d’un emprunt forcé (54 milliards d’euros) contracté par la Grèce auprès du régime nazi entre 1942 et 1944.

    http://www.romandie.com/news/Grece-le-ministre-de-la-Justice-menace-la-saisie-des-avoirs-allemands_RP/573868.rom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *