Inflation américaine confirmée

Le CPILFESL (Consumer Price Index for All Urban Consumers: All Items Less Food & Energy) qui a été publié hier confirme que le taux d’inflation est en hausse aux Etats-Unis : il a atteint 1,83 % en août (d’une année sur l’autre), ce qui devrait inciter les membres du FOMC à relever leur taux de base dès aujourd’hui pour contrer un départ d’inflation difficilement contrôlable par la suite comme ce fut le cas dans les années 60,

Document 1 :

Le CPILFESL est calculé sur un panier de produits susceptibles d’être achetés par les consommateurs alors que le PCE:PILFE est calculé sur l’ensemble des prix de tous les produits.

Le CPI (+ 0,22 %) total incluant les prix volatils des produits de l’énergie et de l’alimentation, n’est pas fiable pour rendre compte de l’inflation car les prix de l’énergie varient considérablement depuis le début des années 2000,

Document 2 :

La croissance, elle est là, avec les emplois, mais aux Etats-Unis !

13 réflexions sur “Inflation américaine confirmée”

      1. Mais se soucie quand même de ce qui se passe dans le reste du monde !

        Puis bon, si réellement, il y avait 3% de croissance avec 5% de chômage, tergiverserait-elle à remonter ses taux ?

  1. “Voting for the FOMC monetary policy action were: Janet L. Yellen, Chair; William C. Dudley, Vice Chairman; Lael Brainard; Charles L. Evans; Stanley Fischer; Dennis P. Lockhart; Jerome H. Powell; Daniel K. Tarullo; and John C. Williams. Voting against the action was Jeffrey M. Lacker, who preferred to raise the target range for the federal funds rate by 25 basis points at this meeting.”

    Jeffrey Lacker seul contre tous?

  2. bonsoir monsieur Chevallier, vous écrivez que le taux inflation à atteint 1.83 pc en aout d’une année a l’autre ce qui devrait inciter les membres du FOMC à relever leur taux de base des aujourd’hui pour contrer un départ difficilement contrôlable, puis vous dite que la FED et janet yellen en pris la bonne décision en défendent les intérêts US, conclusion: prendre un chemin difficilement contrôlable ses diffendre les intérêts US

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *