JP Morgan 2° trimestre 2011

JP Morgan Chase vient de publier ses comptes du 2° trimestre 2011…

Comme pour les trimestres précédents, l’endettement respecte confortablement les règles de Bâle II avec un ratio Tier réel à 8,9 % (il doit être supérieur à 8 %) soit un multiple µ (leverage) de 11,3 (il doit être inférieur à 12,5),
Tableau 1 :

JPMorgan2010 Q22010 Q32010 Q42011 Q12011 Q2
Total des dettes1 842,901 967,801 941,502 017,602 063,90
Capitaux propres171,1173,8176,1180,6182,9
µ (leverage)10,811,31111,211,3
Tier (%)9,38,89,198,9

Sommes en milliards de dollars.

En excluant les actions de préférence des capitaux propres, l’endettement apparait comme plus important, mais il respecte bien les normes de Bâle II tout en étant proches de celles de Bâle III (µ et Tier à 10), ce qui est loin d’être le cas pour les big banks européennes.
Tableau 2 :

JPMorgan2010 Q22010 Q32010 Q42011 Q12011 Q2
actions préférence8,27,87,87,87,8
total des dettes1 851,101 975,601 949,302 025,402 071,70
capitaux propres163166168,3172,8175,1
µ (leverage)11,411,911,611,711,8

Les capitaux propres et le total des dettes augmentent. C’est parfait, car cela montre que la banque augmente son activité et sa capitalisation pour respecter bientôt les normes de Bâle III.

La recapitalisation des grandes banques s’imposait comme l’ont dit et répété les autorités américaines.
Une fois de plus, lorsqu’une banque respecte ces règles d’endettement, cela signifie que tout va bien a priori, et inversement : il y a des cadavres dans les placards quand elles ne le sont pas, ce qui est le cas des big banks européennes tot big to fail.

Les bénéfices de $5,431 milliards donnent une marge nette de 34,7 % ! … tout en respectant les ratios d’endettement, ce qui montre qu’une big bank peut être rentable.

La rentabilité des capitaux investis est bonne : 12,4 % pour le ROE (Return On Equity) bien que légèrement inférieure aux normes de 15 %.

De plus, les gens de la Fed qui ont examiné attentivement les engagements des banques de leur ressort, ont confirmé qu’elles ne seront pas directement victimes de la chute des dominos de la zone euro.

Tout va bien maintenant dans cette banque comme dans les autres big banks des Etats-Unis, ce qui n’empêche pas tous les idiots nuisibles de répéter tous en chœur que tout va mal.
Tout est simple disait Milton Friedman

La connaissance de ces problèmes bancaires et monétaristes alimente la spéculation gagnante perturbée par ces idiots nuisibles qui pullulent (le titre JPMorgan est considérablement sous-évalué).

Cliquer ici pour lire le communiqué sur les comptes de JPMorgan du 2° trimestre 2011.

1 réflexion sur “JP Morgan 2° trimestre 2011”

  1. Bonsoir et merci,
    Les normes prudentielles de Bâle 3 ne sont-elles pas sup. à 10 pour le ratios tier et inf. à 12.5 pour le leverage ?
    Si oui JPMORGAN respecte ses normes ?
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *