Les Marioles de la BCE à la dérive, actualisation…

Les banques de la BCE ont encore emprunté 744 milliards d’euros à la BCE au 25 octobre car elles ne peuvent pas le faire sur les marchés à court terme du fait que les dirigeants des banques n’ont plus confiance entre eux,

Document 1 :

Plus grave : leurs dépôts, 470 milliards d’euros, ont baissé plus rapidement que leurs emprunts,

Document 2 :

L’évolution de ces données sur ces dernières années montre clairement la montée des turbulences…

Document 3 :

et l’augmentation de l’écart entre les emprunts et les dépôts : 274 milliards d’euros avec le risque de tsunami bancaire qui peut surgir à tout moment,

Document 4 :

Les Marioles de la BCE ne contrôlent plus rien. Ils sont à la dérive !
Pour l’instant, tout va bien. Carpe diem.

4 réflexions sur “Les Marioles de la BCE à la dérive, actualisation…”

  1. Je ne comprend pas bien ce que vous dites : le fait qu’il y ait un encours de 744 Mds€ (en baisse de 6 Mds par rapport à la semaine passée) ne signifie pas que les banques de la BCE aient ENCORE emprunté 744 milliards : c’est le total des emprunts en cours, et ce montant n’a été emprunté qu’une seule fois, en grande majorité il y a plusieurs mois voire années.

    Je comprend mal pourquoi vous écrivez que “les dirigeants des banques n’ont plus confiance entre eux” alors que vos graphiques montrent clairement que les dépôts et les prêts aux banquent diminuent constamment depuis mi 2012, ce qui devrait signifier que la confiance des banques entre elles augmente.

    A votre avis, comment devrait être le Bilan d’une banque centrale pour être sain ? Tous les postes devraient-ils être proches de zéro ?

  2. @ Info en plus :

    – Que la BCE endosse le rôle de banque de dépôt / garant interbancaire – alors que ce n’est pas son rôle naturel ! – cela prouve en effet l’absence totale de confiance entre les banques. CQFD !

    – Qu’une banque fasse défaut suite à de substantielles pertes de ses soit-disant “actifs” (ou comptabilisés comme tels…) – réparties un peu partout, Dieu seul sait où … – et c’est toute la chaîne qui se rompt… re-CQFD.

    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *