Les mécanos de la Générale, 3° trimestre 2012

Les mécanos de la Générale viennent de publier leurs résultats pour ce dernier trimestre et ô miracle : ils ont fait des progrès car ils mentionnent maintenant le montant des écarts d’acquisition dans leur bilan, ce qu’ils ne faisaient pas auparavant !

Document 1 :

C’est incroyable mais vrai ! Les mécanos de la Générale se sont permis de publier jusqu’à maintenant des comptes sans reporter le montant du goodwill à l’actif, en toute impunité, ce qui est bien entendu contraire à toutes les règles en la matière, cliquer ici pour voir entre autres mon dernier article à ce sujet avec la copie du bilan à la fin du 2° trimestre dernier.

Une fois de plus, on constate que les dirigeants de nos Gos banques font ce qu’ils veulent, en toute impunité, sans respecter qui que ce soit ni quoi que ce soit, de connivence avec les zautorités qui n’en sont pas, en profitant de l’ignorance crasse des veaux de Français.

Le plus drôle est que les mécanos de la Générale s’emmêlent les pinceaux dans cette affaire : ils publient dans leur bilan des écarts d’acquisition pour un montant de 5,2 milliards d’euros, cf. mon document 1 ci-dessus, mais pour 6,132 milliards dans un autre document, en annexe technique,

Document 2 :

Comme je l’ai déjà écrit précédemment, les mécanos de la Générale ont été amenés à publier un tel document à la suite de mes articles car il leur était difficile de continuer à prétendre que le montant des capitaux propres qu’ils affichaient pouvait être considéré comme fiable.

En tenant compte des données de ces documents, le véritable multiple d’endettement (leverage) est de 32,1 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 3,1 % en concordance avec la méthode permettant de les calculer selon les règles prudentielles édictées par ce bon vieux Greenspan

Document 3 :

Société Générale2011 Q42012 Q42013 Q12013 Q22013 Q3
1 Assets1 181,371 250,901 246,301 254,101 254,40
2 Equity47,06749,27949,90749,41350,885
3 TSDI6,3056,8837,0136,1046,854
4 Goodwill7,9426,296,2766,1696,132
5 Tangible eq32,8236,10636,61837,1437,899
6 Liabilities1 148,551 214,791 209,681 216,961 216,50
7 Leverage (µ)3533,63332,832,1
8 Tier 1 (%)2,862,973,033,053,12

Sommes en milliards d’euros.

Euh… Un petit rappel : la banque des frères Lehman a fait faillite avec un leverage de 32

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 76 milliards d’euros pour que la Générale respecte les règles prudentielles d’endettement de ce bon vieux Greenspan.

Les mécanos de la Générale publient donc des comptes qui ne donnent pas une image fidèle de la réalité en vue de tromper les investisseurs, ce qui est condamnable mais pas condamné car une fois de plus, on voit très bien que les dirigeants de nos Gos banques font eux-mêmes les lois et règlements et les appliquent à leur convenance.
Par ailleurs, les mécanos de la Générale ne donnent évidemment aucune information sur les 17 milliards d’euros environ qu’ils empruntent tous les jours à la Banque de France dans le cadre des Titres de Créances Négociables en mettant en pension des titres (sous la seule forme des Certificats de dépôt).
Heureusement, je suis le seul, à ma connaissance à faire de telles analyses.
Les règles comptables sont redoutables car, lorsqu’on sait décrypter correctement les comptes, il est toujours possible de savoir si tout se passe bien ou si quelque chose ne va pas quelque part.
Pour l’instant, tout va bien : pas de tsunami.

Cliquer ici pour rechercher les résultats de la Générale de ce dernier trimestre.

7 réflexions sur “Les mécanos de la Générale, 3° trimestre 2012”

  1. Pourquoi vous ne déposez pas plainte auprès du tribunal de commerce…déposez plainte , c’est sans danger,c’est sans danger,c’est sans danger.

  2. Rien à voir : le service client de mon opérateur téléphonique vient de m’appeler avec un indicatif téléphonique…. de Hong-Kong !
    Et je peux vous garantir que ce n’est pas une multinationale de plusieurs milliers de personnes.

    Franchement, un tel exode, depuis Moïse, on n’a jamais vu ça….

  3. Bonjour Monsieur Chevalier,

    Je vous remercie pour ces articles très instructifs.

    J’ai toutefois une question : comment calculez-vous le ratio Core Tier One selon la méthode Greenspan?

    En vous remerciant de vos précisions

  4. A la lecture de cet article se pose une question : que font et à quoi servent les auditeurs des cabinets d’audit anglo saxons et français. Citons les : PWCL, E&Y, DELOITTE, KPMG. Cabinet d’audit où on rencontre la crême de la crême. Des êtres supérieurs qui très jeunes avant même leur sortie de Sup de Co vous regarde de haut avec tout le mépris qui sied à ces gens là. A part permettre aux auditeurs de devenir Directeur Financier dans des boîtes à quoi servent les auditeurs ? A quoi passent ils leurs journées ? Bravo à JPC.

  5. Concrètement, comment vont se dérouler les “saignées” en Europe ?

    1- D’abord, une dizaine de pays européens vont se déclarer en défaut de paiement, les uns après les autres. Les gigantesques bulles obligataires européennes éclateront.

    2- L’éclatement de ces bulles obligataires va provoquer :

    – la disparition des retraites par capitalisation (massivement placées en obligations d’Etat)

    – la disparition de l’assurance-vie (massivement placée en obligations d’Etat)

    – la faillite des banques (massivement détentrices d’obligations d’Etat)

    – la faillite des sociétés d’assurances (massivement détentrices d’obligations d’Etat), etc, etc.

    3- Nous entrerons dans une période de chaos. Les Etats européens seront incapables de sauver de la faillite les banques européennes, contrairement à ce qui s’était passé en septembre 2008. Les Etats européens ne pourront que contempler le spectacle. Ils seront des spectateurs impuissants.

    4- La BCE injectera des centaines de milliards de liquidités, mais ce sera inefficace. Les banques arrêteront de prêter le moindre euro aux particuliers et aux entreprises privées. Les banques essaieront de sauver les meubles en replaçant aussitôt les crédits octroyés par la BCE dans leur compte de réserves auprès de la BCE.

    5- Les épargnants se précipiteront vers les distributeurs automatiques de billets, mais ils ne pourront pas retirer d’argent. Les guichets des banques seront fermés. Les sites internet des banques seront fermés eux-aussi.

    6- Les épargnants se tourneront vers leur Etat. Ils demanderont à leur Etat le remboursement de leur épargne (100 000 euros maximum, en théorie). Mais en pratique, les Etats européens seront incapables de rembourser l’épargne volatilisée des épargnants.

    7- Il y aura un effondrement des Bourses.

    8- Les banques européennes seront en faillite, la BCE sera en faillite. Les rentiers, les actionnaires, les épargnants et les retraités européens auront tout perdu. Ils seront en colère. Les foules en colère chercheront des boucs émissaires. Après le chaos financier, il y aura le chaos social et le chaos politique.

  6. Bonjour,

    Comment réagissez-vous au jugement de l’amf qui vous condamne à 10.000€ ?

    Bravo pour vos articles, et pourriez-vous faire condamner la sg ?

Répondre à Julien Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *