Mauvais spéculateurs…

L’écart entre les rendements des mauvais bons du Trésor français et ceux du Bund continue à augmenter en février car les Gos banques sont de plus en plus en difficulté dans un euro-système contre nature, intenable.

L’écart entre les rendements des mauvais bons du Trésor français et ceux du Bund a atteint 36,2 % hier mercredi 5 février en fin de séances européenne et américaine, d’où ces grands écarts !

Document 1 :

Ce brusque va et vient est très important par rapport à ce qui s’est passé depuis les turbulences de 2007. La situation peut très vite se dégrader dangereusement,

Document 2 :

Comme j’en ai déjà émis l’hypothèse, le désordre croissant dans la zone euro permet aux rendements des Notes de baisser, surtout sur celles à 10 ans, ce qui fait baisser l’écart par rapport aux rendements des Notes à 2 ans,

Document 3 :

La panique créée par le risque de tsunami bancaire dans la zone euro est exactement ce qu’il faut pour que le fameux tapering se fasse en douceur, spontanément, et pour que le cycle initié par la Fed soit cassé, ce qui est la situation idéale pour les Américains qui bénéficient de fondamentaux rétablis et d’une bonne perspective de croissance, ce qui justifie la remontée de l’écart entre le 10 ans et le 2 ans,

Document 4 :

Pour l’instant, tout va bien.

13 réflexions sur “Mauvais spéculateurs…”

  1. Bonjour,
    Lisant vos publications depuis de nombreuses années, je vous envoie cette capture d’écran sans rapport avec le sujet pour savoir ce que vous pensez de la réponse faite par le Crédit Agricole, que vous classez régulièrement dans les banques les plus à risques systémiques, sur l’attaque dont il a été l’objet et sans considération politique.
    Cordialement.
    Ph.L

    A l’entrée d’un établissement du Crédit agricole, à Paris, le 14 décembre 2011. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)
    Par Francetv info avec AFP
    Mis à jour le 06/02/2014 | 11:09 , publié le 06/02/2014 | 10:49

    L’entreprise tenait à faire une “mise au point”. Après des accusations de Marine Le Pen et la publication d’une étude controversée par un journal allemand, le Crédit agricole a réaffirmé, mercredi 5 février, sa solidité.
    Selon le WirtschaftsWoche, l’étude indique que le Crédit agricole souffre d’un déficit de fonds propres à hauteur de 31,5 milliards d’euros, soit 40% des besoins des banques européennes. “Des postulats erronés” et une “méconnaissance absolue (…) de l’organisation et de la structure financière du groupe”, répond le directeur général Jean-Paul Chifflet.
    La banque se réserve le droit d’attaquer en justice

    Lundi soir dans l’émission “Mots croisés” sur France 2, la présidente du Front national, Marine Le Pen, avait visé la banque en affirmant qu’elle n’était “pas solide du tout”. “Le Crédit agricole va très mal”, avait-elle poursuivi, sans préciser les éléments sur lesquels elle s’appuyait.
    Le directeur général de Crédit agricole SA prévient qu’il se réserve le droit de poursuivre en justice “toute personne, toute organisation, ou tout organe d’information qui nuirait à la réputation et aux intérêts” de son groupe.

  2. Bonjour à tous,
    Petit tour de table entre gentlemen lecteurs de ce blog.
    Je pense que nous sommes tous d’accord sur les constats de M. Chevallier et de la catastrophe à venir.
    Je suis curieux de savoir ce que chacun d’entre vous a fait concrètement pour vous prémunir du tsunami à venir?

  3. Hello Gilles,

    Alors moi j’ai demenage a Montreal, avec un permis de travail de 3 ans. J’ai aussi transfere 60% de mon patrimoine Euros en Dollars Canadiens pour essayer de limiter les risques. Je reflechis a transferer le reste en Dollars US. J’ai 25 ans.

    Question pour M. Chevallier :
    D’ou viennent les donnees pour le document 1 (devaluation du FRF) s’il vous plait?

  4. Pour ma part, j’ai 35 ans, et j’ai organisé comme suit : 74% dans mon appart parisien déja remboursé depuis 2010 (bien que je sois très baissier sur l’immo en France), 24% en cash (PEL, livrets), et 2% en actions via l’épargne salariale (l’avantage étant qu’il n’y a pas d’IR, mais en contrepartie les ordres sont passés le lendemain à la cloture, ce qui empeche de profiter de la volatilité lorsqu’il y en a). Mon target à 3 ans : un deuxième appart à Paris lorsque ça aura baissé et 5%-10% en actions (mais ce ne sera plus via l’épargne salariale, mais plutot sur un brooker el ligne, afin de jouer à plein la volatilité). Cdlt.

    NB : j’assume le fait de ne pas viser l’étranger ou la création d’entreprise à date.

  5. Pour ma part, j’ai pris ma carte à l’UPR, car c’est le seul parti politique Français qui dit clairement vouloir quitter l’union européenne, abandonnant de fait l’euro comme monnaie.
    Question finance, je n’ai quasiment pas de patrimoine, donc la question ne se pose même pas!

  6. Trop d’immobilier en France (Sud-Est).
    0 € en France.
    Immobilier en Floride (bouuu, c’est vilainement spéculatif, je sais).
    Activité (intermédiaire financier – gérant de ma propre structure) professionnelle malheureusement 100% franco-française….
    Voiture britannico-indienne pour pouvoir continuer à chanter les pieds dans la boue (pour ne pas dire autre chose), vive la France.

  7. La grande question que tout le monde se pose, c’est : la France. Va t on rester dans un pays dans le lequel majorité en opposition s’accordent pour sur-protéger les fonctionnaires, construire des logements sociaux partout afin que 30% des gens vivent dans un système totalement soviétique concernant le logement, continuer à prendre le risque de rendre des pans de territoire inhabitables avec les centrales nucléaires, continuer à criminaliser toujours plus la prostitution (un pays ou c’est accepté et intégré sont toujours des pays de liberté), mais par contre laisser sortir de prison les criminels et les pédophiles au bout de quelques années.

  8. Alors en ce qui me concerne , je suis resté liquide et diversification des devises (USD et CHF). Et surtout délocalisation de ma banque. Car des liquidités sur un compte d’ une banque en faillite ça ne mène pas loin!! Voir l’exemple de Chypre. D’où ouverture d’un compte (déclaré) chez Swissquote (j’ai fait mon choix suite aux publications de JP Chevallier), même si depuis cette banque suisse a perdu un peu en ratio fonds propres/dettes. Et sinon j’ai un compte courant chez HSBC.

    Question à M. Chevallier: En france le crédit Lyonnais me semble pas trop mal placé en terme de solidité selon vos critères, qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *