Monétarisme et croissance américaine

La Fed vient de publier vendredi soir les derniers chiffres des agrégats monétaires au 25 juin…

L’épargne des Américains (M2-M1) continue à augmenter mais sur une tendance lourde de 5,2 % depuis le mois d’août 2011 pour atteindre 7 685 milliards de dollars,

Document 1 :

C’est la variation de cet agrégat qui est importante. Elle est tombée à 6,45 % d’une année sur l’autre

Document 2 :

… ce qui signifie que, sur cette base, la croissance du PIB réel a augmenté en ce 2° trimestre de l’ordre de 2,2 à 2,3 % par rapport au trimestre précédent en taux annualisé et d’une année sur l’autre,

Document 3 :

M1 représente un peu moins de 15 % du PIB contre plus de 50 % dans la zone euro !

Document 4 :

L’augmentation de M1 depuis la faillite de la banque des frères Lehman n’est due qu’à celle des dépôts en comptes courants et non pas à l’impression intempestive de billets,

Document 5 :

La planche à billets de la Fed fonctionne normalement, sans excès. Les banques ont limité les découverts en comptes courants, ce qui explique l’augmentation de cette masse.

Il n’y a donc pas de création monétaire aux Etats-Unis.

L’argent y est sain. C’est le premier pilier des monétaristes et des Reaganomics.

Tout est simple.

38 réflexions sur “Monétarisme et croissance américaine”

  1. Le Conseil des experts économiques allemands regroupe les cinq économistes les plus respectés d’Allemagne : Wolfgang Franz, Wolfgang Wiegard, Peter Bofinger, Claudia-Maria Buch, Christoph M. Schmidt.

    Sa mission est de publier des rapports pour conseiller le gouvernement allemand.

    Vendredi 6 juillet 2012, le Conseil des experts économiques allemands publie son rapport sur la zone euro.

    C’est une bombe.

    “L’union monétaire européenne est confrontée à une crise systémique, qui menace la survie de la monnaie unique comme la stabilité économique de l’Allemagne.”

    “Die europäische Währungsunion befindet sich in einer systemischen Krise, die den Fortbestand der gemeinsamen Währung und die ökonomische Stabilität Deutschlands gleichermaßen gefährdet.”

    http://www.sachverstaendigenrat-wirtschaft.de/fileadmin/dateiablage/download/pressemitteilungen/pressemitteilung_07_2012.pdf

    Eux-aussi, ils parlent de la “crise systémique” en zone euro.

    Pour éviter cette “crise systémique”, je propose de réunir ce week-end un sommet européen de la dernière chance.

    Après tout, le dernier “sommet européen de la dernière chance” a eu lieu il y a une semaine.

    1. Il n’y a que des chefs d’entreprises (ou d’anciens) qui parlent de compétitivité en France.
      Pour diminuer les charges dites sociales des entreprises, il faudrait évidemment les transférer ailleurs, mais surtout diminuer le taux des prélèvements obligatoires, en sortant de la sphère publique certains éléments, ce qu’aucun homme politique n’accepte de faire en France…

      1. Oui, et quand on lit ce qu’on peut lire, notamment sous la plume d’Olivier Berruyer (dans le Nouvel Obs) :
        http://www.les-crises.fr/le-spectre-de-la-dette/
        “Il aurait alors été logique de développer un modèle économique performant à croissance très faible, passant par des incitations à la limitation des gains de productivité et à une baisse du temps de travail pour combattre le chômage.”
        Berruyer le soviétique !!!

        1. Bonjour,

          Impressionnant de lire de telles inepties même si l’oxymore est joli: “…un modèle économique performant à croissance très faible..”. On mesure vraiment la faillite de l’enseignement de l’économie dans ce pays. Quitte à sortir des c…, autant dire le contraire: “un modèle économique non-performant à la croissance très forte…”. C’est aussi idiot mis c’est plus positif.
          En attendant, le Titanic continue de sombrer: “Peu après 10H00 (08H00 GMT), le rendement espagnol, qui évolue en sens inverse de la demande, atteignait 7,026% contre 6,912% vendredi à la clôture. Il n’avait pas dépassé le seuil des 7% depuis le 19 juin.” (http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202162527659-le-taux-espagnol-a-10-ans-repart-en-fleche-342073.php);

          Bonne journée

        2. ” une baisse du temps de travail pour combattre le chômage. ”
          Mot pour mot c’est la théorie marxiste du capital mort…
          ça ne me fait même plus rigoler de lire de telles idioties.

  2. Invité au CESE les 3, 4, 5 juillet, j’ai pu constater que tout le monde au sein des Think Tanks s’accorde a penser qu’on ne peut plus échapper au dégressage du mamouth… Mais quand on demande aux élus quelles dispositions ils s’apprêtent prendre, la réponse est floue, évasive, toute de bois… Ils se comportent en “acteurs publics”… “acteurs” au sens “spectacle” du terme. En clair, rien ne va changer, il convient d’attendre (espérer) la chute de l’euro (monnaie et institution).

  3. Monsieur Cevallier,
    merci de votre travail toujours très galvanisant à lire. Il reste tout à fait quelques points que j’aimerais voir éclaircis, si vous me le permettez (nous avons tous, je veux dire les Français , même avec une bonne formation, des choses à apprendre ici)
    donc
    1. je comprends aisément pourquoi il n’y a pas de création monétaire particulière (de planche à billets du côté USA, contrairement à la zone Euro). Cela c’est bien clair, depuis de nombreuses explications entérieures.
    2. Ce que je ne vois pas clairement par contre c’est M2-M1 qui augmentant devrait faire descendre le PIB par raison inverse, puisque l’épargne ne se place pas dans l’industrie, mais se stocke dans l’attente de la fin d’une période d’incertitude.
    3. Or dans le cas que vous décrivez, cette augmentation de la masse monétaire libre ferait augmenter le PIB USA
    merci de votre gentillesse

  4. “La planche à billets de la Fed fonctionne normalement, sans excès. Les banques ont limité les découverts en comptes courants, ce qui explique l’augmentation de cette masse.”

    J’aurais grandement besoin d’un esprit éclairé qui pourrait m’expliquer le lien entre les découverts en comptes courants, et l’augmentation plus que substantielle de la base monétaire ajustée, la seule variable complètement controlée par the big and bad FED (cet index prend en compte les opérations primaires de refi, les “discounts window lending” les opérations forex non stérilisées, et les changements en matière de réserves régulatoires) qui est passée de de 800 milliards a 2.8 trillions, en l’espace de 4 années ?

    http://research.stlouisfed.org/fred2/graph/?s%5B1%5D%5Bid%5D=AMBNS

    Politique monétaire saine ? Pas de création monétaire ? Cela va de soit. Suffit de jeter un oeil au graphique :

    http://www.zerohedge.com/sites/default/files/images/user5/imageroot/von%20havenstein/Balance%20Sheet%202.24.jpg

    De plus, choisir un agrégat restrictif pour quantifier l’augmentation de la masse monétaire aux USA aprés trois programmes de quantitative easing, de TARP, de TWIST, de TARF, et autres liquifécations, ne rend absolument pas compte de la réalité.. Evidemment que M0 et M1 n’ont pas augmenté, il faut prendre en compte les “balances reserves” détenus par la banque auprés de la Fed pour se rendre compte de la folie de leur printing press…..

      1. @ Julien Allera : Pardonnez-moi, mais quel charabia. Votre participation me fait penser à ces gens qui ont inventé les maths modernes qui “devaient remplacer” les maths anciennes !. A part que les Maths, modernes inventées pour faire perdre son latin au commun des mortels, ou anciennes, sont toujours les mêmes Maths !.

        En économie, on est matheux. Un bilan peut être ” trafiqué”, effectivement !. Mais tôt ou tard, on trouve forcément l’anomalie. Tout le reste n’est que littérature de gare. Bien à Vous.

        1. @BFA : les articles de Mr Chevallier sont assez souvent très pointus. Les interventions de Julien Allera nous permettent d’approfondir nos connaissance et notre réflexion. Vous ne trouvez pas ? C’est technique, mais factuel. Après, d’accord ou pas d’accord, ce super blog reste un lieu d’échange….

  5. Lundi 9 juillet 2012 :

    L’Allemagne emprunte à nouveau à taux négatif à 6 mois, record à – 0,03%.

    Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble s’est toutefois inquiété à plusieurs reprises de ces taux “contre nature”, qui mettent en évidence une zone euro écartelée entre quelques Etats jugés solides, et les pays de la périphérie qui doivent payer toujours plus cher pour se financer comme l’Espagne ou l’Italie, quand ils ne sont pas complètement coupés du marché comme la Grèce.

    http://www.romandie.com/news/n/BONDSAllemagne_emprunte_a_nouveau_a_taux_negatif_a_6_mois_record_a__00395090720121300.asp

    L’Allemagne voit ses taux d’emprunt baisser de plus en plus.

    L’Espagne et l’Italie voient leurs taux d’emprunt augmenter de plus en plus.

    La zone euro va exploser.

    Que chacun évacue le Titanic “ZONE EURO”.

    Que chacun se dirige vers les 17 canots de sauvetage.

    Que chacun commence l’évacuation du Titanic.

  6. mais non, tout va bien euro-zone

    d’ailleurs c’est une bonne nouvelle pour l’allemagne, endetté à 85% de son PIB et qui ne fera évidemment pas faillite (on peut toujours rêver) que des crétins payent pour lui prêter de l’argent…

    d’ailleurs on a déjà depuis des mois le commentaire des obligataires natixiens

    http://fr.finance.yahoo.com/actualites/natixis-baisse-rendement-bund-nest-132600586.html

    (c’est ce qui s’appelle du recyclage, vive l’économie verte à natixis)

  7. Aujourd’hui, l’Allemagne a lancé un emprunt à 6 mois, avec un taux négatif record à – 0,03%.

    Aujourd’hui, la France a lancé un emprunt à 13 semaines (3 mois) et 24 semaines (6 mois) : les taux sont négatifs, ils sont ressortis à respectivement – 0,005% et – 0,006%. Le taux moyen de l’émission à 50 semaines (1 an) est tombé lui à 0,013%, un niveau historiquement bas.

    En revanche, les taux de l’Espagne et de l’Italie continuent à exploser.

    La zone euro est en train de se disloquer.

    Espagne : taux des obligations à 10 ans :
    Lundi 2 juillet : 6,38 %.
    Mardi 3 juillet : 6,25 %.
    Mercredi 4 juillet : 6,41 %.
    Jeudi 5 juillet : 6,776 %.
    Vendredi 6 juillet : 6,954 %.
    Lundi 9 juillet : 7,062 %.

    http://www.bloomberg.com/quote/GSPG10YR:IND

    Italie : taux des obligations à 10 ans :
    Lundi 2 juillet : 5,74 %.
    Mardi 3 juillet : 5,63 %.
    Mercredi 4 juillet : 5,77 %.
    Jeudi 5 juillet : 5,979 %.
    Vendredi 6 juillet : 6,026 %.
    Lundi 9 juillet : 6,105 %.

    http://www.bloomberg.com/quote/GBTPGR10:IND

    1. mwahahahahaha

      merci BA pour l’info tragicomique du jour… la France emprunte à taiu négatif

      c’est une bonne nouvelle pour la France que tous un tas d’idiots utiles et croient les flushdoc de natixis…

      Le fameux rapport pathétique relayé par Herlin (que j’ai relaye ici pour qu’on se bidonne) disait qu’en cas de démantèlement de cette monnaie inepte qu’est l’euro, la devise française conservait son pouvoir d’achat (tandis que le deuttsche mark et le florint néerlandais sont supposés s’apprécier de 20%)

      Les financiers ont visiblement cru cette idiotie et ont afflué pour prêter à la France.

      on rapplle que la France, endettée à 89.7% du PIB sans compter le hors-bilan remboursera bien évidemment sa dette et que son économie en plein éffondrement improductif ne met aucune perspective négative à la valeur d’une éventuelle devise française.

      merci les prêteurs utilies.
      et merci les flushdocs de natixis 🙂
      grâce à vous, cela tiendra encore pour cet été et on pourra passer de bons mois d’aout et juillet

      et au fait, rendez-vous en septembre pour le grand effondrement. C’est G.Soros qui l’a dit il y a peu, et les chiffres ne le contredisent pas les faillites c’est en septembre…
      http://h16free.com/2012/07/09/16266-crise-combien-de-temps-encore

      et en attendant, l’épargne des gentils belges comble les trous des filiales piios de la bnnp
      http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/747585/vues-de-bnp-sur-les-depots-de-fortis.html

      que les français qui ont encore de l’épargne ne se fassent pas d’illusion, il en va certainement de même pour les autres banques française qui ont des filiales en zone piigs

      mais cela ne peut pas durer éternellement

    1. Oui-oui-oui-oui !, j’ai appris çà, brute de décoffrage et sans commentaire, sur Arte tout à l’heure ; j’ai failli avaler de travers ma gorgée de vin blanc en apéritif !.
      C’est autant spectaculaire qu’ hilarant, surtout quand on écoute les commentaires des uns et des autres à la sortie de cette grande Réunion à la française des partenaires dits “sociaux” pour “tenter” de sortir la France du bourbier dans lequel elle a sombré inéluctablement depuis des décennies, qui maintenant est noyée, et qu’il “serait” question, parait-il, d’inscrire ce genre de Réunion dans la Constitution ( ???!!!!).
      Pour l’Etat France concernant “le changement c’est maintenant” = dialectique à fond ! ( on a entendu ce genre de propos incohérents pdt 70 ans, de l’autre côté du mur ! ).
      Pas facile pour des marins d’eau douce et leur capitaine, formés sur le papier par des ronds de cuir de se retrouver propulsés au milieu d’un océan en furie !.
      Bon, sur ceux, je vais arroser le jardin potager. Bonne soirée à Tous.

  8. Pardon pour ceux qui habitent les villes, qui ont peu de revenus, et/ou ceux qui habitent leur petits pavillons à la “campagne”, qui ne peuvent / savent pas faire pousser des patates.
    Ce que m’expliquait mon Papa en 1986, peut avant de fermer les yeux, est en train de se produire ( çà aura mis un certain temps !, comme le fut du canon !!! – les Anciens comprendront – ).
    Merci JP de nous faire analyser en partage, au jour le jour, un grand moment palpitant de l’Histoire de l’Humanité.
    Bien à Vous Tous, et que Mère Providence vous protège.

  9. Suite liquidation d’entreprise et bien en province, je dispose de trois cents mille euros de “stock”… Mais pour ce prix je ne peux acheter en région parisienne qu’un VULGAIRE NID A PUNAISES ! en GRANDE COURONNE en plus ! Avec des fondamentaux économiques aussi pourris ??? C’est un cauchemar ! Il est grand temps que les marchés ne pretent plus… Mais quoi ??? On vient de placer a intérets négatifs ? FRANCE DE M………… ! Foutons l’camp !

  10. La France emprunte à des taux négatifs.??????????????????? La grande peur du siècle , pire que la peste , perdre son magot………..reflet de la terreur régnante……………impossible sérénité necessaire à toute activité………….les gens prêts à se battre pour défendre leurs restes…………………………quelle misère……………et les élus qui continuent à parader…………………..avant de perdre leurs têtes………………

  11. Mardi 10 juillet 2012 :

    Un exemple de pipeau :

    Les ministres des Finances de la zone euro ont réussi dans la nuit de lundi à mardi à mettre au point un plan d’aide à l’Espagne qui devrait se traduire dès la fin du mois par un versement de 30 milliards d’euros à Madrid.

    “Nous sommes parvenus à un accord politique sur un projet de mémorandum” concernant l’aide aux banques espagnoles, a annoncé M. Juncker à l’issue de neuf heures de réunion à Bruxelles.

    Le but est de “formaliser l’accord dans la seconde partie du mois, ce qui permettra un versement de 30 milliards d’euros d’ici la fin du mois”, a-t-il ajouté. Une nouvelle réunion de l’Eurogroupe aura lieu à cette fin le 20 juillet. La maturité des prêts à l’Espagne pourra aller “jusqu’à 15 ans”, mais sera en moyenne de “12 ans et demi”, a précisé le président de l’Eurogroupe.

    La zone euro a mis sur la table une enveloppe pouvant atteindre 100 milliards d’euros pour les banques espagnoles, mais le montant final dépendra des besoins effectifs calculés établissement par établissement.

    http://www.boursorama.com/actualites/l-eurogroupe-parvient-a-un-accord-sur-l-espagne-30-milliards-d-euros-a-la-cle-5de6d7215c1874206ac1f731f657519b

    Le pipeau est ici :

    LES 30 MILLIARDS D’EUROS, ET LA SOI-DISANT ENVELOPPE POUVANT ATTEINDRE 100 MILLIARDS D’EUROS, N’EXISTENT PAS.

    Il va d’abord falloir emprunter ces dizaines de milliards d’euros sur les marchés internationaux.

    Ensuite, et seulement ensuite, on pourra prêter ces dizaines de milliards d’euros à l’Espagne.

    On ne règle pas le problème de l’Espagne.

    On ne fait qu’empiler de nouvelles montagnes de dettes par-dessus les montagnes de dettes déjà existantes.

  12. cool puis dans 8 jours ils vont nous qu’on va la scinder en 17…

    que la france va avoir une nouvelle monnaie : le franc

    l’allemagne aura le deutshe mark, l’espagne la peseta, les grecs auront la drachme le portugal les escudos
    les pays bas le florint, etc…

    merci les citoyens allemands et merci Karlsruhe

  13. http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/07/11/97002-20120711FILWWW00256-banques-l-aide-coute-5-du-pib-de-l-ue.php

    L’aide aux banques coûte 4 à 5% du PIB de la zone Euro.
    Franchement, champion !

    Tout est calmement expliqué par Joaquin Almunia, ex-député socialiste pendant 25 ans et commissaire européen à la concurrence. Ouf ! Son expertise nous sauve, seul Chypre et ses 60% du PIB mobilisés sont source d’inquiétude !

    Nos hommes politiques sont des héros !

  14. Bonjour,
    Beaucoup de gens autour de moi cèdent à la panique et achètent de l’or pour se séparer de leurs euros. Est-ce bien raisonnable si le dollar est plus sain qu’on veut nous le faire croire? Ne faut-il pas plutôt acheter du dollar et des bons du trésor américain? Merci.

  15. L’achat du dollar est relativement sécurisé à court voire moyen terme.

    Tout dépend de votre confiance dans le système monétaire.

    Si vous avez confiance, achetez du dollar et gardez le.

    Si vous n’avez pas confiance et croyez en un effondrement des monnaies (dont le dollar, mais bien après l’euro), achetez du dollar, et revendez quand l’euro se sera effondré.

  16. Oui, il faut acheter du dollar ! Plein ! à condition d’être éligible, chez JK…
    Vous êtes un fond de placement?
    Vous avez quelques millions à placer ? 😉

    1. Ben B : C’est quoi au juste le motif de votre intervention dans ce sujet ?… C’est quoi JK ???!.
      On croirait de la pub insidieuse et à pas cher de votre part !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *