Balance des paiements : mai (France)

La Banque de France vient de publier les chiffres de la balance des paiements du mois de mai 2012. Tout le monde devrait en parler car c’est très important …

La balance des transactions courantes qui synthétise le résultat de l’ensemble des activités courantes d’une nation vis-à-vis du reste du monde montre une dégradation étonnamment régulière depuis que la Banque de France publie ces chiffres, c’est-à-dire depuis le début de l’euro-système, quelle que soit la couleur du gouvernement,

Graphique 1 :

L’ardoise se monte maintenant à 186 milliards d’euros depuis mars 2005 (nouvelle série),

Graphique 2 :

Les conséquences en sont occultées par l’existence de la zone euro et par les achats massifs de mauvais bons du Trésor français par des investisseurs à l’étranger, imprudents, ignares et crédules qui commencent à se méfier quand même de ce cochon de pays du Club Med.

Le déficit de la balance commerciale de ce mois a été de 5,590 milliards d’euros contre 6,025 milliards le mois précédent et des excédents de 15,3 milliards pour l’Allemagne !

Graphique 3 :

C’est à nouveau le grand plongeon mais aucun journaleux, aucun bonimenteur n’en parle.

Depuis juillet 2011, ce déficit est supérieur à 70 milliards d’euros sur les 12 derniers mois avec des records historiques atteints en décembre 2011 et février 2012 à 73,6 milliards,

Graphique 4 :

Depuis juin 2004, le cumul des déficits des biens seuls atteint un nouveau record de 359 milliards d’euros,

Graphique 5 :

Comme la France n’est plus compétitive vis-à-vis de l’étranger, surtout avec un euro fort, les entreprises étrangères ont peu investi en France (4,5 milliards d’euros) alors que les entreprises françaises ont davantage investi à l’étranger : 6,0 milliards, la tendance du déficit des IDE (Investissements Directs Etrangers) se poursuit depuis l’adoption de l’euro,

Graphique 6 :

La première augmentation des déficits des IDE est due à l’action de la dame des 35 heures qui est maintenant très proche du pouvoir et qui pourrait produire les mêmes effets, la seconde vague est celle qui a été provoquée par les turbulences financières initiées par le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, sur laquelle a surfé notre histrion ignare.

Depuis l’adoption de l’euro, le cumul des déficits des IDE atteint 624 milliards d’euros,

Graphique 7 :

Comme je l’ai écrit à maintes reprises, les déficits des différentes rubriques de la balance des paiements sont obligatoirement compensés par des transferts comptabilisés dans cette rubrique absconse N.4.700. Compte financier, Autres Investissements, Transactions nettes, France vis-à-vis du reste du monde, Solde, Non CVS-CJO, Mensuel, correspondant à la dette nette de la France vis-à-vis de l’étranger quand les transferts de capitaux libres ne peuvent pas le faire.

Le montant de la dette nette apparente de la France est maintenant revenu aux alentours de zéro, ce qui est moins inquiétant en apparence que pendant les grandes turbulences financières,

Graphique 8 :

Comme je l’ai écrit précédemment, ces transferts proviennent des excédents allemands, des investissements en portefeuille en France d’opérateurs à l’étranger et indubitablement par le rapatriement de milliards de dollars empruntés par les Gos banques françaises aux Etats-Unis pour ne pas être en défaut de paiement dans cette devise ce qui cache l’ampleur des déficits réels (plus de 1 000 milliards d’euros !).
L’€URSS ne survit (miraculeusement) que grâce aux largesses allemandes (et aux acrobaties des banques), mais ça ne peut pas durer éternellement…
Les déficits des balances commerciales peuvent être compensés par des entrées nettes de capitaux attirés par le dynamisme d’entreprises innovantes et rentables et par la sécurité que procurent les bons d’un Trésor sain comme c’est le cas aux Etats-Unis et en Helvétie.
Jadis, avant l’adoption de l’euro, tout le monde, de la ménagère au président de la République savait qu’une telle situation allait conduire la France à une dévaluation et à un serrage de ceinture général. Maintenant, à part quelques rares personnes encore conscientes, plus personne ne comprend ces problèmes économiques et financiers élémentaires.
Il aurait suffi de sortir de l’euro-système pour rétablir les équilibres fondamentaux. Tant que ce ne sera pas réalisé, la situation continuera à se dégrader. Elle n’est plus supportable pour les Grecs. Elle sera de plus en plus difficile à vivre pour les Français et les autres malheureux Euro-zonards.
L’€URSS peut végéter voire sombrer, ce qui n’est pas trop grave car les exportations américaines dans cette région du monde ne représentent que 2 % du PIB des Etats-Unis, ce qui est marginal, comme l’a relevé le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke.
Les Européens se seront détruits eux-mêmes par leur manque de culture économique et financière, ce qui est quand même assez surprenant, mais vu les réactions des uns et des autres, tout à fait compréhensible.
Dans ces conditions, il est évident qu’il aurait fallu prendre les bonnes décisions qui s’imposaient…

42 réflexions sur “Balance des paiements : mai (France)”

  1. La Fayite, Nous voilà !!!!

    merci pour l’article…

    en effet, à la lumière de ces réalités implacables que vous explicitez de manière claire et synthétique… on se rend vite compte que les idiots actuels, qui succèdent aux idiots précédents ne font que des numéros de claquettes pour donner l’illusion de faire quelque chose.

    “il faut être compétitif”… selon les organisations patronales qui entendent bien payer les eurozonards au même salaire que les chinois et autres escalves humanoides (les 200 euros des miniminijobs espagnols seront bientôt un luxe, les minijobs allemands à 400 euros désigneront l’upper-class)

    “il y a des rigidités sur le marché du travail” comme l’a dit michel sapin, répétant sottement les éconofumistes menteurs et consensuels. au lieu d dire la vérité.

    La vérité qu’ils refuseront de dire, celle que personne ne veut prendre la responsabilité de dire est la suivante :
    cela fait longtemps que le CDI aurait dû être abrogé… conformément aux traités giscardiens abjects de constitution idiote … ainsi que les traités suivants.
    et cela fait longtemps que les alaires non qualifiés en eurozone auraient dû etre divisés par 4

    dans un monde mondialisé, on ne peut pas payer 1000 euros un smic en eurozone alors que c’est beaucoup moins en chine.
    les états nation eurozonards refusent de le dire depuis les années 70… où la mondialisation aurait dû niveler par le bas les salaires.
    Ils se sont donc lourdement endettés pour maintenir la paix sociale… car celui qui a continué à toucher un smic de 1000 euros n’a pu le faire que parce que les chomeurs avaient un revenu de subsistance (sinon, agressions, concurrence des salariés tirant le salaire vers le bas etc…)

    mais les dirigeant francofrançais sont des idiots et menteurs, et n’ont rien dans le froc. (sauf une trace marron à l’arrière preuve qu’ils se chient tous dessus)

    La facture d’une génération de politocards abjects, et de citoyens idiots arrive.
    (c’est tous ceux qui avaient 20 ans et + en 73 et voté pour des pompidou et autre idiots endetteurs)

    ça va faire mal.

  2. “les turbulences financières initiées par le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, sur laquelle a surfé notre histrion ignare”

    … il a bien surfé, mais il a fini par tomber…

  3. Bonjour,

    Et bien, comme cela, la messe est dite. Le discours politique français en devient pathétique. Pourtant, quand on interroge les commerçants, les artisans ou les chefs d’entreprise, tous s’accordent à dire qu’il va se passer quelque chose. Quand et comment, de quel nature sera ce”quelque chose”, nul ne le sait. Pour ma part, je crains de plus en plus une explosion sociale que je devine violente quand l’intégralité du village Potemkine va s’effondrer. Le débat surréaliste sur la volonté des gouvernements de juguler le prix du gaz vendu en France est emblématique de ce malaise. Personne ne peut avancer de date précise mais tous redoutent la rentrée.’
    Encore merci pour vos explications. Bonne soirée.

      1. Merci M.Chevallier pour cet excellent article.

        @ H.

        Ce qui est marrant dans cette histoire… c’est que les fournisseurs européens de gaz perdent du fric même si on laisse monter les prix du gaz selon le chiffre officiel de l’inflation qui est de 2% (trafiqué à mort,)
        donc ils ont bien dû pleurer quand “courage fillon” est venu faire du populisme en interdisant la hausse demandée. ils ont bien fait d’attaquer

        parce que ajouté le fait que les fournisseurs européens payent bien plus que 2% de plus d’une année sur l’autre par le fait que l’euro a perdu une énorme partie de son pouvoir d’achat…

        même une hausse légale de 2% fait perdre beaucoup de marge des fournisseurs puisque les producteurs leur demandent bien plus que 2% de plus.

        leur demande d’augmentation de 4ou 6% semble logique et légitime car elle correspond à du volume de pouvoir d’achat et non hausses calquées sur de chiffres officiels (et bidons) de l’inflation.

    1. Mais non, il n’y aura pas de cataclysme. C’est parti pour durer encore très longtemps. Il suffit de voir l’actualité. La rigueur va prendre la forme d’une augmentation massive des taxes tout azimut camouflé par une complexité grandissante sans aucun réforme réelle. Hollande avait déjà expliqué que son programme allait augmenter le taux de prélèvement de 2 points de PIB. Le gouvernement français va continuer à acheter la paix sociale au prix fort en distribuant des niches fiscales et des avantages de tous les côtés (4 taux de TVA différents pour au moins 100 catégories de biens différents sans compter les régimes dérogatoires corse et DOM-TOM, 5 taux de CSG différents avec en plus des plafonds, …). Les français trouveront cela “juste” car ils auront toujours l’impression que d’autres sont plus touchés qu’eux … Il sera donc possible de rétablir les finances publiques (l’argent existe, il suffit de le prendre, dixit la dame des 35 heures : il y a des marges énormes d’impôt !).

      Bien entendu, cela ne résoudra aucun des problèmes du pays. le secteur privé continuera à s’étioler, le chômage à augmenter et la balance commerciale à se dégrader. Le seul résultat sera que les français se plaindront de plus en plus de leur pouvoir d’achat au gouvernement en tendant leur écuelle. ce sera le prétexte pour le gouvernement de continuer fièrement dans la même direction. les prêteurs étrangers seront satisfait d’être remboursé rubis sur l’ongle. Les français continueront à croire que les impôts servent à payer le soutien au plus pauvre et non pas à nourrir l’ogre des administrations publiques.

        1. Oui, je voulais dire que le déficit va être ramené à une valeur raisonnable ce qui permettra de continuer à faire rouler la dette sans dépôt de bilan. Comme les prélèvements grandissants ne feront rien pour régler le problème de compétitivité du pays donc les problèmes de balances commerciales, la situation continuera à se dégrader inexorablement. Ils répondront avec les mêmes méthodes avec l’argument imparable de la “justice sociale” en augmentant encore plus les prélèvements. L’URSS a tenu 70 ans, l’€RSS peut bien tenir encore une bonne dizaine d’année. A la fin de l’URSS, le complexe militaro-industriel engloutissait facilement 40% du PIB. Peut être que la chute aura lieu uniquement quand la part du secteur public inutil atteindra cette valeur … Je ne sais pas où on en est …

          1. les fonctionnaire représentant d’ores et déjà environ 25% des actifs, (même si leur productivité est incomparable avec le secteur privée), il y a fort à parier qu’en rajoutant les “pseudos” fonctionnaires de tous les bidules et machins, fonctionnant uniquement à coup de subventions, l’on approche déjà ce fameux seuil.

            Mais effectivement, la question du “poids” de l’Etat pourrait montrer la soviétisation de notre économie. Piste hyper intéressante….

            Vieille étude : http://www.eclaireco.org/DepensesPubliques
            Le passage “qui m’a tuer” : “De 1970 à 2000, le taux de croissance annuel moyen de l’emploi privé était à peine positif, à 0,2% par an… Pendant ce temps, l’emploi public progressait de 1,5% par an en moyenne. Pendant 30 ans, pour 2 emplois créés dans le secteur privé, 15 emplois étaient créés dans le secteur public. “

  4. bonjour.nos banques semblent aller mieux:

    Les banques françaises ont atteint le niveau de capitaux requis :

    (AOF) – L’agence bancaire européenne a indiqué que les banques françaises avaient atteint l’objectif de 9 % de « Core Tier One » dès le 31 mars 2012. La date butoir avait été fixée au 30 juin. 71 établissements européens, pris parmi ceux déjà soumis aux stress tests de juillet 2011, ont été soumis à un exercice visant à mettre en évidence les éventuels besoins en fonds propres pour répondre aux inquiétudes sur les expositions aux dettes souveraines et dont les modalités.

    L’objectif était de créer un coussin de sécurité pour démontrer la capacité des banques à supporter différents chocs tout en maintenant un niveau adéquat de fonds propres.Pour les 4 banques françaises soumises à l’exercice – BNP Paribas, Groupe BPCE, Crédit Agricole et Société Générale – le besoin total en fonds propres s’élevait à 7,3 milliards d’euros au 30 septembre 2011.Au 31 mars 2012, BNP Paribas affichait un ratio Core Tier 1 de 10%, Groupe BPCE de 9,3%, Crédit Agricole de 10,4% et Société Générale de 9,4%.

      1. Mais non M.Chevallier, vous allez un peu vite en besogne.

        Ce ratio 10% signifie que les banques peuvent traverser les crises selon A.Greenspan et son étude basée sur 50 ans de faillites et de crises.
        L’union bankstéreuse donne déjà des résultats, le sommet a donc servi à quelque chose.
        Les banksters français deviennent miraculeusement solvables et solides par communiqué de presse (mais pas selon la BRI)
        C’est une bonne nouvelle pour la crédibilité de Christine Lagourde du Fmi qui ne paye toujours pas ses impôts.

        Cela dit, je me demande si Greenspan disposait de la gigantesque base de donnée sur les faillites que s’apprête à nous fournir les eurobanksters de l’eurozone. 🙂

        Et il n’y a de toute façon aucune crise car tout va bien euro-land

      2. J’ai rigolé sous cape ce matin. A la radio, ils faisaient référence, en parlant de tout autre chose, à ces dernières années de crise que l’on a eues. (sous-entendu: le pire est derrière 🙂 )

        Après j’ai passé de la radio suisse à france inter. Un espèce d’urluberlu du gouvernement français expliquait en faisant une longue pause après le mot “travailler” que…. Tous les Français devaient travailler…. à discuter du sujet de la crise. C’est aussi une belle manipulation de la langue et des Français. Auraient-ils peur que le peuple s’arrête de travailler? ne rembourse plus ses jolies dettes?

        Nous n’avons encore rien vu…. le pire est à venir, et il sera 10-100 fois pire que ces derniers mois.

  5. Attendons le verdict de la Cours Constitutionnelle de Karlsruhe suite à dépôt de plainte ( par qui ?.. ) !.

    Les 2 outils ( non spécifiés par le Figaro ! ) sont : la compatibilité MES et le pacte fiscal avec la Constitution allemande. De tout évidence, certains Länder ont plus de couilles que les Députés français !.

    La Kanzlerin Angela est tellement dumm qu’elle ne connait même pas sa propre Constitution !, et son Gouvernement de coalition non plus !. Et beinh voyons !!!!!!!!!!.

    En attendant le verdict, les fonds promis pour “sauver” les bank espagnoles sont gelés !.

    Reports !, suite à sommets en urgences !, et bla-bla, qui ne sont en fait que de la gesticulation diplomatique. Car comme le dit si bien La Fayette, tout celà n’est que gesticulation pour ne surtout pas être le premier à dire stop à une construction technocratique infâme et jeter la pierre dans la marre nauséabonde.

    Les “très vagues” propos de Herr Schäuble, relatés (par le Figaro, “scission” ! pour mémoire ), Ministre Fédéral de l’Economie allemande, laissent quoi !!!!. Surtout quand on sait que chaque Land a son propre Ministère de l’Economie !.
    L’Allemagne ne fonctionne pas du tout comme en France !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!. Et on continue malgré tout de parler de “Tandem”.

    Concernant les bilans évoqués dans le sujet du jour, il est évident que si tout ou partie de l’édifice €-monnaie unique ubu s’écroule, le Pays France va être très très très mal, enfin au grand jour, et tous ses citoyens avec, forcément !.
    Quel est le commun des mortels qui va aller s’informer de ces histoires économiques et monétaristes ?. Il ne saura que prendre conscience de la situation, sur le terrain, que quand c’est déjà trop tard.

    Toutes ces “trütes” échafaudent des plans, de sommet d’urgence en sommet d’urgence !, ( çà bosse la nuit !!!!!!!! ) pour rassurer les “marchés”. Sont franchement très cons ! ces “marchés” ! ; un coup vorace et avide, et tout à coup petit agneau, çà dépend envers qui ? !!!!!!!!!!!!!.

    Rappelons-nous le cinéma il y a presque un an jour pour jour, concernant la Grèce !.
    Ici sur ce blog, on savait déjà grâce à JP que l’Espagne et l’Italie allaient emboiter le pas.
    Ah malheur !, on n’avait pas penser à Chypre !!!!!!!!!!!!!. M’enfin ! J-Pierre !, Chypre !.

    Vive les Guignolos !. Et malheur aux Peuples moutons qui les suivent aveuglément et docilement !. On broute maintenant au raz de la falaise, et certains sont en train de tomber. D’autres sont déjà tombés, dans l’€-indifférence générale.

    Au fait !, quel prix vaut un cadavre de mouton ?!.
    Il va falloir bientôt sérieusement penser calculer en cheptel entier, mort !, mais ce n’est pas encore concrètement à l’ordre du jour des Guignolos !. Ils boivent l’apéro à Brüssel tout en se faisant des ronds de jambes de faux cul !.

    Bien à Vous Tous.

    1. @ BFA
      la cour de karlsruhe a été saisie par de simples citoyens. plus de 2000.
      ainsi que les autorités locales (le lander)

      ils ont vu une vidéo très instructive comme celle-ci
      http://www.youtube.com/watch?v=rFTbIGahzhU
      en 3 minutes, on en comprend plus qu’en des heures d’écoutage de nos politocards idiots.

      merci les allemands.
      Eux ils ont les yeux en face des trous. pas comme les blaireaux de français qui regardent la télé-réalité au lieu de surveiller les magouilles puantes de nos pseudo-élites qui ne sont qu’un tas d’incapables idiots qui refusent de dire les vérités depuis 40 ans.

      l’illusion de prospérite dans laquelle nos parents ont vécu s’effrite en même temps que les prix montent.

      heureusement, l’économiste chauve de BFM, F.Lenglet, qui est aussi compétent que chevelu, nous explique que ce n’est pas inflatif…
      mais il oublie l’essentiel : les prix montent car l’euro pue à cause des créances pourries acceptées par la BCE et l’incapacité à exporter des économies en perdition comme celle de la France et des autres piigs.
      L’information est pire que les exportations chez nous… vivement que ça s’effondre. 🙂

      1. Merci Tenschi d’avoir le courage de le dire à ma place. Moi je n’ai pas osé ce soir, parce que j’ai toujours peur de mal m’exprimer et donc de blesser ; ce que j’ai fait hélas, et involontairement, hier, à cause du ras le bol de cette situation économique.
        En allant faire quelques provisions au supermarché discount hier soir ( France ), j’ai entendu les réflexions des clients à la caisse. Celà boue copieux. Je n’avais jamais entendu de tels propos, en collégiale. La caissière avait du mal à garder sa sérénité.
        J’ai un âge certain, mais ne compte pas sur “la retraite étatique”. Pour moi c’est maintenant du fond cotisé définitivement perdu. Je ne compte que sur mes deux mains au bout de mes bras, autant que je pourrai.
        Quand je ne pourrai plus…….. je suis lucide et surtout “zen”. C’est La Vraie Vie !.

  6. JP “dit et redit”, dans les derniers paragraphes de “sa redite” ………….. Lisez bien ! Et remémorez-vous d’autres temps !………….
    Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets !, je m’en va l’dire comme çà !.
    Bonne nuit.

  7. Ah, aller, je suis pas vache !.
    Qui c’est qui a investi en Europe après ses multiples guerres fratricides ?………
    Qui c’est qui attend que l’Europe se casse une fois de plus la gueule ?………..
    Bonne réflexion, et j’attends partage, comme le veut ce blog. bonne nuit.

  8. Mercredi 11 juillet 2012 :

    Zone euro : la Finlande ne veut pas gonfler les fonds de sauvetage.

    La Finlande ne souhaite pas consacrer davantage de moyens aux fonds de sauvetage de l’Union européenne (UE), qu’ils soient permanents ou temporaires, selon des propos tenus ce mercredi par la ministre des Finances.

    «Nous ne sommes pas prêts à augmenter la taille de ces mécanismes», a déclaré Jutta Urpilainen dans une interview sur la chaîne de télévision YLE, précisant que la Finlande jugeait suffisants les 500 milliards d’euros du Mécanisme européen de stabilité (MES), le futur fonds d’urgence permanent de la zone euro.

    «La politique finlandaise est stricte, mais nous avons respecté toutes les règles approuvées avec les autres Etats», a-t-elle ajouté.

    La Finlande, l’un des quatre derniers pays de la zone euro à conserver la note maximale “AAA” auprès des agences de notation, n’a pas souhaité contribué à l’aide européenne auprès des banques espagnoles, à moins que Madrid signe un accord séparé avec Helsinki.

    http://www.20minutes.fr/ledirect/969981/zone-euro-finlande-veut-gonfler-fonds-sauvetage

    Rappel : le MES est une coquille vide. Le MES ne possède pas 500 milliards d’euros, comme pourrait le laisser croire cet article. En théorie, voici ce qui devrait se passer en 2013 :

    D’abord, il faudra verser 80 milliards d’euros au capital du MES. Ce sont les Etats européens, qui sont déjà surendettés, qui devront donner ces dizaines de milliards d’euros au capital du MES.

    Mais comme ces Etats surendettés n’ont pas cet argent, ils devront d’abord emprunter ces dizaines de milliards d’euros sur les marchés internationaux. Ces Etats surendettés vont donc se surendetter encore plus !

    Ensuite, ils pourront donner au MES ces dizaines de milliards d’euros pour le capitaliser.

    Ensuite, le MES pourra emprunter des dizaines de milliards d’euros sur les marchés internationaux.

    Enfin, dernière étape, le MES pourra prêter des dizaines de milliards d’euros aux Etats européens surendettés !

    Conclusion :

    Des Etats européens surendettés se surendettent encore plus pour pouvoir devenir encore plus surendettés !

  9. “Les Européens se seront détruits eux-mêmes par leur manque de culture économique et financière, ce qui est quand même assez surprenant, mais vu les réactions des uns et des autres, tout à fait compréhensible.”

    Si l’on considère joins la notion de père-patrimoine, force est de constater qu’un travail de sape considérable s’opère depuis des décennies. Je constate que mon propre père a horreur du patrimoine et qu’il a même oeuvré à éliminer la dimension viril, masculine, sur la ferme. Comme une femme vend son corps pour survivre, lui il a vendu ses meilleurs mâles qui sont devenu des taureaux-paillettes (la paillette contient un peu de sperme dilué pour l’insémination artificielle). Ensuite ses femelles-laitières n’ont connu du mâle que la paillette. .. C’est comme ces poules produisant des oeufs sans jamais avoir vu le moindre coq, oeufs claires non fécondé (ici sur Mindanao, ile de la féconde Philippine, on consomme l’oeuf cuit avec le poussin à l’intérieur).

    Il y a donc comme un vaste mouvement de sape de ce qui est relatif au père-patrimoine (de là l’inculture monétariste et la stérilisation en cours), gigantesque tsunami ayant pris son essor sur des décennies, gigantesque vague qui comme un flanc qui flanche retombera probablement un jour. Destinée d’une France qui flanche… La Flanche, son nouveau nom !!!

    Nota : Si l’on en croit Roland Pigeon, on pouvait faire progresser la production autrement que par cette insémination artificielle qui élimine en quelque sorte le mâle :
    “Ceci a des conséquences biologiques profondes sur le code génétique de ces individus, ainsi la production du cheptel peut doubler en peu de temps, sans l’apport de géniteur étranger tout en réduisant la consommation en matière organique de 30%.”
    Autant vous dire que cette approche de Roland Pigeon a été violemment combattue l’INRA, notamment Leon Guéguen l’expert étatique qui lui savait ce qu’était le prix juste d’un composé minéral et ce qu’il devait contenir ou pas.
    Je met en copie la partie relative à cette affaire (page 10 d’un pdf t12-1-Leon-Gueguen.pdf http://www.inra.fr/archorales/t12-1-Leon-Gueguen.pdf consacré à la carrière de ce Guéguen). Comme en réparation de son élimination des mâles, mon père a utilisé avec succès partiellement cette approche de Roland Pigeon qui refusait l’utilisation des phosphates (ce qui se poursuit depuis 1973). On avait alors la meilleure production laitière du département et ayant été au concours national de Paris, notre troupeau était le plus performant des troupeaux de normandes représentés. Accessoirement, d’avoir décroché premier prix (meilleure mamelle).

    Copie donc de l’interview de cet escroc (personne ne reconnaissant jamais ses torts. Là il est condamné et dit “mais non”. On voit la pauvreté du personne qui a besoin de se dire ” soutenu par l’INRA et, appuyé par plusieurs témoignages éloquents de hautes personnalités…) :
    Voulez-vous aussi nous raconter cette autre affaire importante concernant la théorie sur la soi-disant inutilité du phosphore ?
    Le phosphore dans l’alimentation animale a en effet constitué l’objet de la seconde “affaire” importante dans laquelle j’ai été profondément impliqué. Une société bretonne (Procédés Roland Pigeon ou PRP), sur la base d’une “thèse” ésotérique d’un agronome canadien (dont les travaux n’ont pas été publiés), avait en effet décrété que le phosphore était “inutile et dangereux”, utilisant cette allégation dans de nombreux documents de propagande. Il est vrai que le produit que cette société commercialisait était un mélange de coquillages broyés, de sel et de sable (connu sous le nom de trez en Bretagne), riche en calcium et en sodium mais exempt de phosphore, l’élément minéral le plus coûteux. La théorie de R. Pigeon tombait donc bien pour justifier l’absence de phosphore … et le prix de vente du produit !J’avais déjà dénoncé cette supercherie, en présence des intéressés, lors d’une grande réunion de vulgarisation organisée à Pontivy par la Chambre d’agriculture du Morbihan (également en dur conflit avec ladite société). Cependant, le pas fut franchi par la rédaction d’une note de mise au point qui m’avait été réclamée par l’industrie de l’alimentation animale. Cette note interne devint rapidement une circulaire publiée dans de nombreux journaux agricoles et quotidiens régionaux, ce qui me valut d’être assigné à comparaître devant le tribunal correctionnel de Versailles pour diffamation ou injure publique !Toute vérité n’est pas bonne à dire !Fort heureusement, j’étais soutenu par l’INRA et, appuyé par plusieurs témoignages éloquents de hautes personnalités (dont le professeur Ferrando et l’inspecteur général de la Répression des Fraudes) confirmant mes dires sur le fond du problème, j’ai été totalement relaxé en première instance. Toutefois, la Cour d’appel (car ils avaient fait appel) m’a condamné au Franc symbolique, non pas sur le fond de l’affaire (les juges ayant considéré que je devais avoir raison !), mais sur la forme, estimant que j’aurais dû pouvoir dire la même chose sans utiliser des expressions comme “imposture scientifique” ou “tromperie”, ce qui était pourtant bien le cas !La Cour de cassation (car l’affaire est allée jusque-là !) n’a pas statué et a renvoyé au jugement d’appel au bout de 2 ans. Cet épisode illustre bien les risques du métier et m’a au moins appris à mieux connaître le fonctionnement de la Justice, sans atténuer pour autant mon tempérament de “redresseur de torts”ne supportant pas les allégations farfelues et mensongères trop souvent utilisées pour vendre un produit, notamment des aliments(cela s’applique aussi à l’alimentation humaine).

  10. Après l’explosion de l’euro, de combien chaque monnaie nationale s’appréciera ?

    Ou alors, au contraire, de combien chaque monnaie nationale se dépréciera ?

    La banque Natixis a publié les résultats de ses calculs. Les Pays-Bas, l’Allemagne et la Finlande auraient une appréciation de 20% environ vis-à-vis de l’euro antérieur ; la Grèce, le Portugal et l’Irlande une dépréciation de 30% ou plus, l’Italie de 12%.

    1- Allemagne : le deutsche mark. Il y aura une appréciation de 20 %.
    2- Autriche : le schilling. Il y aura une dépréciation de 8 %.
    3- Belgique : le franc belge. Il y aura une dépréciation de 6 %.
    4- Chypre : la livre chypriote.
    5- Espagne : la peseta. Il y aura une dépréciation de 20 %.
    6- Estonie : la couronne estonienne.
    7- Finlande : le mark finlandais. Il y aura une appréciation de 20 %.
    8- France : le franc. Il y aura une dépréciation de 2 %.
    9- Grèce : la drachme. Il y aura une dépréciation de 30 %.
    10- Irlande : la livre irlandaise. Il y aura une dépréciation de 49 %.
    11- Italie : la lire. Il y aura une dépréciation de 12 %.
    12- Luxembourg : le franc luxembourgeois.
    13- Malte : la lire maltaise.
    14- Pays-Bas : le florin. Il y aura une appréciation de 16 %.
    15- Portugal : l’escudo. Il y aura une dépréciation de 28 %.
    16- Slovaquie : la couronne slovaque.
    17- Slovénie : le tolar.

    http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=64945

  11. @ Josick : c’est un beau parallèle des mésaventures de Mr Chevallier avec les gai-lurons de Natixis et leurs menaces de procès. Allez jusqu’à la Cour de Cassation pour un tel résultat…

    C’est parti pour le grand jeu de la novlangue !
    Donc, quelle(s) expression(s) utiliser pour être politiquement correct et remplacer :
    – idiots nuisibles
    – banksters
    – nomemklatura
    – histrion ignare
    – Barouin-ouin
    – Bécassine
    – etc…..

    Sans se faire attraper par la patrouille !?

  12. L’overnight deposit à l’ECB est passé à 324 milliards… il manque 475 milliards d’euros depuis hier. Y aurait-il un rapport avec le MES?

  13. Celà y est, les feuilles mortes de Flanche commencent à se ramasser à la pelle, alors que nous ne sommes pas encore en automne ; quel sale temps !.
    J’ai entendu ce matin que l’Italie ( avec un dernier bulletin de notes en baisse ) n’allait plus pouvoir, à ce rythme, se financer sur les marchés et envisageait de devoir faire appel à l’€-Coquille-Vide ; quelle étonnante nouvelle !.

  14. Vendredi 13 juillet 2012 :

    Italie : la prochaine émission obligataire à moyen et long terme prévue le 14 août est annulée.

    Vendredi, l’Italie a lancé un emprunt à 11 ans, un emprunt à 10 ans, un emprunt à 7 ans, et enfin un emprunt à 3 ans.

    – Emprunt à 11 ans : taux de 5,89 %. Le taux est en hausse : c’était 5,57 % lors de la précédente émission.

    – Emprunt à 10 ans : taux de 5,82 %. Le taux est en hausse : c’était 5,66 % lors de la précédente émission.

    – Emprunt à 7 ans : taux de 5,58 %. Le taux est en hausse : c’était 4,30 % lors de la précédente émission.

    – Emprunt à 3 ans : taux de 4,65 %. Le taux est en baisse : c’était 5,30 % lors de la précédente émission.

    Le Trésor italien a annoncé vendredi que la prochaine émission obligataire à moyen et long terme prévue le 14 août était annulée, “au regard de l’évolution positive des entrées fiscales” dans un communiqué.

    L’agence d’évaluation financière Moody’s a abaissé jeudi la note de solidité financière de l’Italie de deux crans, de A3 à Baa2, et maintenu la perspective négative en raison de la situation en zone euro et des “risques de contagion” émanant de l’Espagne et de la Grèce.

    Une décision qui intervient dans un contexte difficile pour le pays. Le chef du gouvernement italien Mario Monti n’a en effet pas exclu mardi que Rome ait recours à un moment donné aux fonds de secours de la zone euro pour faire face à la flambée de ses taux d’emprunt, une option qu’il avait écartée jusqu’ici.

    (Dépêche AFP)

    1. @ Cn : Pour Ceux qui investissent leur épargne avec Conscience, en durée, en vue du Bien de Tous, et non façon Loto-pactole ! ( d’un côté comme de l’autre ! ), grand Merci pour vos propos à l’égard des études de Mr Chevallier qui est un homme droit dans ses bottes.

  15. “Goldman Sachs: La banque qui dirige le monde”

    Accès restreint. Nous ne pouvons malheureusement pas accéder à votre requête. Pour des raisons de droits, cette vidéo n’est pas accessible dans votre pays.
    Merci de votre compréhension.
    RTS – Radio Télévision Suisse.”

    ?!? Les autres reportages passent très bien… Internet libre ? Parano ou pas ?

    1. Oui, les Suisses ont mis en place un test de géolocalisation sur l’adresse IP.

      Pour capter la TV suisse (je ne parle pas par internet cette fois) il faut un décodeur spécial. C’est à cause de cela. J’imagine qu’il y a des redevances, c’est finalement toujours une question d’argent 🙂

  16. Je suis choquée, d’entendre les propos des politiques Flanche, au Pouvoir maintenant et ceux qui sont passés dans le “contre-Pouvoir” . C’est ignoble !, abjecte !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *