Nos Gos banques et les anglo saxons

Les Lloyd’s de Londres sont les assureurs les plus anciens et ils ont la meilleure réputation dans le monde depuis 3 siècles.
Ils savent très bien anticiper les éventuelles catastrophes, cataclysmes et autres tsunamis. Ils viennent de retirer leurs fonds de certaines banques européennes.
Compte tenu de la baisse des cours de nos Gos banques, il y a de fortes chances pour qu’au moins l’une d’entre elles soit concernée.

Mohamed El-Erian chief executive and co-chief investment officer of Pimco vient de déclarer dans un article publié par le FT : French banks could tip Europe back into a full-blown banking crisis (les banques françaises pourraient faire basculer l’Europe dans une crise bancaire de grande envergure).
Pimco, après, avoir encensé la réussite française (pour mieux céder les titres que ses dirigeants avaient imprudemment acquis) commence à publier des informations un peu plus sensées.

Un point positif pour nos Gos banques : l’arrêt Morrison de la Cour suprême interdit aux tribunaux des Etats-Unis de retenir des plaintes de leurs concitoyens ayant acquis des titres sur des bourses hors de leur territoire, c’est-à-dire hors du contrôle de leurs autorités.
Ils ont raison, car en €URSS, les autorités laissent les big banks too big to bail publier des comptes qui ne donnent pas une image fidèle de la réalité pour tromper les investisseurs. Ils ne peuvent pas, décemment, intervenir pour restaurer une situation normale en Europe.

Une fois de plus, le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, fait plonger les bourses, tristement comme toujours…

Cliquer ici pour lire l’article de Mohamed El-Erian sur le Financial Times.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *