Structure normale des taux : Powell / moi…

Dans un article que j’ai publié fin août, j’ai rappelé que la structure normale des taux n’était pas celle qui était retenue par les gens de la Fed, dont Jay Powell,

Document 1 :

Jay Powell a rappelé début octobre que le taux de base de la Fed était encore loin de la neutralité.
Hier 28 novembre, il a enfin changé d’avis pour reconnaitre que ce taux de la Fed est maintenant très proche de la neutralité
!

Comme je l’ai écrit maintes fois, les rendements des Notes vont baisser, et ils baissent fortement depuis cette dernière déclaration de Jay Powell,

Document 2 :

Une fois de plusse, j’avais raison… et contre les gens de la Fed, non pas à la louche, mais par un raisonnement basé sur des données et des théories fiables.

Cliquer ici pour voir mon article sur la structure normale des taux.

19 réflexions sur “Structure normale des taux : Powell / moi…”

  1. Petite descente…de police…et des cours pour la DB ! pour quelques miards, t’as plus rien ! Reste encore un peu de mou, mais plus trop… Les fêtes s’annoncent

  2. bonsoir. C’est tout bénef pour le Donald qui pourra pointer du doigt la crise euro et l’incompétence de la Fed comme il l’a déjà fait pour justifier une récession US. tactiquement bien joué.

  3. Après le carburant, l’exécutif pourrait décider d’une hausse des tarifs de l’électricité, et ce dès le mois de février 2019.

    Vous ne voyez que la face de la matière et vous êtes donc dans l’impossibilité de fixer les cycles des choses.
    il vous manque la face de l’esprit.

    si cette hausse se fait, elle se fera avec Uranus en verseau juste au moment du passage de 2018 a 2019. et se sera la chute de macaron ( car 2019 ca fait 12 et c’est le pendu par les pieds) dans les mois qui suivront. les choses se passe toujours de façon inopinés avec Uranus et c’est donc toujours violent.

    Et alors ? on est à 0,23% dans une phase de baisse graduelle des taux long comme court. cad dans l’impossibilité de monter les taux sans faire d’effondrement et sans avoir un spread dangereux car le canada c’est a peine 0,10% et il n’y a pas de crise sociale comme en France.
    vos arguments ne donc tiennent pas car il manque des données dans votre équations de raisonnement.

    1. Cher imotus,
      quand vous dites: “si cette hausse se fait, elle se fera avec Uranus en verseau juste au moment du passage de 2018 a 2019″ et plus loin : ” il manque des données dans votre équations de raisonnement.”, il apparait manifestement que dans votre propre raisonnement il manque des données…mais surtout beaucoup de lucidité !

  4. Le spread est en très de se crouter en ce moment. Si on ne perce pas les 0,20, c’est un miracle.
    Les faits sont tétus.

    Bon weekend à vous tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *