TVLibertés : tsunami bancaire tout ce qu’on vous cache

Comme je l’ai écrit précédemment, Olivier Pichon m’a invité à son émission Politique et éco sur TVLibertés du 17 mai 2021 enregistrée le mardi 11 mai en compagnie de Pierre Bergereau pour aborder une fois de plus les problèmes posés par les banksters en particulier français et je l’en remercie vivement.

Cette émission n’est pas passée sur YouTube car la chaine TVLibertés a été censurée (par YouTube) sous prétexte que Maitre Di Vizio aurait tenu dans une autre émission de cette chaine « Le samedi politique » des propos contraires aux règles de bien-pensance édictées par YouTube, en fait par la bande du Mignon poudré parce qu’il tenait des propos qui dérangent ce despote.

Ainsi va la vie en France en ce moment qui s’enfonce de plus en plus dans une dictature qui n’a plus de limite, comme pendant l’Occupation…

Cliquer ici pour voir cette émission diffusée alors sur Vimeo.

Cependant, TVLibertés a pu récupérer sa chaine YouTube et la vidéo de cette émission y est maintenant visible,

Cliquer ici pour voir cette émission diffusée sur YouTube.

Ce moyen de communication YouTube a réussi à s’imposer dans le monde de la diffusion de vidéos.

Ceux qui contrôlent YouTube et donc Google et sa maison mère Alphabet s’arrogent le droit de censurer tout ce qui ne convient pas, en France à la bande du Mignon poudré et partout dans le monde à ceux qui veulent imposer leur pensée devenue ainsi dominante.

Ces gens-là sont les mêmes qui sont à l’origine de cette histoire de coronavirus.

Ils sont alliés ou parfois en concurrence avec d’autres manipulateurs d’opinions publiques comme par exemple les banksters et les dirigeants musulmans de pays producteurs d’hydrocarbures, entre autres.

Cette vidéo mise en ligne lundi sur YouTube dépasse 60 000 vues.

Cliquer ici pour accéder au site de TVLibertés, avec un S car c’est le média de référence qui s’oppose à la pensée unique dominante en France.

© Chevallier.biz

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *