Zone euro et monétarisme (août)

La BCE a publié les chiffres des agrégats monétaires pour le mois d’août au cours duquel les turbulences financières ont été très fortes…

M1 a dangereusement augmenté de 63 milliards d’euros en un mois pour atteindre 4 780 milliards,
Document 1 :

L’hypertrophie de M1 est considérable mais les Euro-zonards n’en comprendront jamais la signification. A titre de comparaison, M1 aux Etats-Unis se monte à 2 105 milliards de dollars, ce qui inquiète beaucoup les Américains !

De l’argent non gagné est encore distribué en masse. Les malheureux Euro-zonards n’auront jamais compris ces problèmes monétaristes, c’est ce qui explique l’effondrement de la vieille Europe.

M1 représente plus de 50 % du PIB contre 15 % aux Etats-Unis où l’argent est sain, ce qui est le premier pilier des Reaganomics… qui tirent les ficelles,
Document 2 :

Il est bien visible sur ce graphique que l’hypertrophie de M1 s’est accélérée à partir du moment où cette monnaie unique a été adoptée.

L’agrégat M3-M2 a lui aussi considérablement augmenté : de 52 milliards d’euros en un mois,
Document 3 :

Cette hausse de M3-M2 est certainement due à l’augmentation anormale de la trésorerie des établissements financiers (banques et assureurs) de façon à disposer de réserves en devises (pour ne pas être en défaut de paiement en dollars).

Logiquement, M3 a augmenté considérablement : de 125 milliards d’euros en un mois, soit de 2,9 % d’une année sur l’autre, pour représenter 104 % du PIB,
Document 4 :

L’augmentation de la masse monétaire signifie que la croissance du PIB réel baisse. Elle pourrait encore être positive, hypothèse retenue ici : de 0,5 % d’une année sur l’autre, c’est-à-dire négative en dehors de la locomotive allemande,
Document 5 :

Tout est simple

5 réflexions sur “Zone euro et monétarisme (août)”

  1. Bonjour,

    Vos analyse via l’évolution des agrégats monétaires sont réellement passionnantes parce que…justes et vérifiées!
    Existe-t-il une répartition idéale et absolue de ces agrégats vers laquelle toute économie devrait tendre ou bien cette répartition est-elle relative et dépend-elle avant tout des caractéristiques propres à chaque économie (histoire, nature du régime politique, implication plus ou moins grande de la puissance publique, etc…)? Si ces répartitions existent, pourriez-vous nous les indiquer? Merci ‘d’avance pour votre réponse.

    Bonne journée

  2. Bonjour.

    J’apprécie énormément ce blog. Je signale tout de même que j’analyse aussi l’évolution de M3 depuis un bon moment : http://www.creationmonetaire.info/2011/10/masse-monetaire-septembre-2011.html

    Mais je diffère dans l’approche des problèmes et des solutions avec ce qui est dit ici.

    Car pour ma part je mets en lumière que CE système monétaire est tout comme un logiciel privateur, et pas du tout comme un logiciel libre.

    Et qu’un système monétaire qui prétend endetter les uns pour monétiser les autres via un centre arbitraire de décision est la cause même d’un énorme problème de simple symétrie entre les hommes, les individus.

    Et que de ce fait il est très différent d’apporter comme solution de développer et utiliser un système monétaire libre où chaque individu est considéré comme un acteur parfaitement symétrique.

    Car dans ce cas toute analyse au sein d’un système dépassé ne peut en aucune façon être un référentiel de réflexion valide.

  3. Bonjour M. Chevallier,

    Petite question pour un non économiste que je suis et encore moins monétariste. Cette augmentation des agrégats signifie t-elle une augmentation de l’inflation en Europe à terme?, et une dévalorisation de la monnaie unique face au billet vert?
    Bravo pour votre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *