Angela, l’€URSS, l’Helvétie…

Les rendements du Bund (2,242 % à 10 h) continuent à monter car les bons spéculateurs, c’est-à-dire les investisseurs qui voient juste et loin, se détournent de ce qui était considéré comme un refuge sûr pour se porter préférentiellement sur les bons à 10 ans du Trésor helvète (0,896 %) dont les rendements sont de ce fait très bas sans que la banque centrale intervienne, au contraire,

Document 1 :

L’écart relatif (c’est-à-dire en pourcentage) entre ces deux rendements atteint maintenant 150 %, un nouveau record…

Document 2 :

… ce qui signifie que les emprunts de l’Etat allemand coûtent une fois et demi plus cher que ceux de l’Etat suisse (pour les nuls en math financières archi élémentaires).

En valeur absolue, cet écart était plus élevé début avril, mais comme les rendements étaient plus hauts qu’aujourd’hui, l’écart relatif est beaucoup plus grand !
C’est simple, tout est simple, sauf pour les idiots inutiles qui remettent en cause mes analyses…

La défiance en l’€URSS est au plus haut car la situation est maintenant critique : si Angela reste ferme sur ses positions en refusant que la BCE rachète en masse les junk bonds de ces cochons de pays du Club Med, en refusant de remettre encore des milliards d’euros dans le dernier machin dit de sauvetage et en refusant l’émission de mauvais euro bons, il risque d’y avoir une chute létale de dominos.

Dans le cas contraire, la chute en serait retardée mais elle serait plus grave.

Tout le monde, c’est-à-dire les Américains, notre histrion ignare et toute sa clique, tous les journaleux et bonimenteurs poussent Angela à prendre des décisions qui mèneraient tout droit dans le grand vide abyssal.

Heureusement, Angela a beaucoup de contacts avec les milieux d’affaires et en particulier avec les dirigeants de l’Association des banques (Bundesverband deutscher Banken) dont le président a pris parti clairement contre tout laxisme, cliquer ici pour lire sa dernière déclaration à ce sujet.

16 réflexions sur “Angela, l’€URSS, l’Helvétie…”

  1. et bien Amaury votre artcile me rend bien triste….

    Ils ferait bien de s’occuper d’un grand plan de relance europeen coordonnées en lancant la constructions d’infrastructures forte et relancer l’emploi au lieu de d’**** les mouches…

  2. Une étude de 1958 (Murray / Parkinson) à montré que les bureaucraties, de toutes natures, ont une croissance géométrique de leur nombre d’employés de 7% par an, même si la quantité de travail n’augmente pas.

    Cette loi s’est vérifiée en URSS et se vérifie aujourd’hui partout dans le monde occidental, avec un nombre de fonctionnaires et de technocrates croissant, malgré une quantité de travail décroissante du fait de l’informatisation et de l’automatisation.

  3. On ajoutera également la loi de Parkinson de la futilité qui suppose qu’une organisation technocratique donne une importance disproportionnée aux questions futiles.

    La loi de futilité de Parkinson (anglais: Parkinson’s Law of Triviality), également connue sous le nom de « l’exemple du local à vélos » (bikeshedding), est une argumentation de 1957 du chercheur britannique Cyril Northcote Parkinson. Selon celle-ci les organisations donnent une importance disproportionnée à des questions insignifiantes. Parkinson fit cette démonstration en opposant la trivialité d’un projet d’abri à vélos à la complexité d’un projet de réacteur nucléaire. Plus tard, Poul-Henning Kamp appliqua cette loi au développement des logiciels informatique, et introduisit la couleur de l’abri à vélos, comme proverbe d’un détail trivial recevant une attention disproportionnée.

    Le concept est présenté comme parodie du management, dans Parkinson’s Law, recueil d’articles publiés en 1957[1]. Parkinson dramatise sa loi de trivialité en opposant les délibérations d’un comité sur une centrale nucléaire, avec les délibérations sur un abri à vélos. L’exemple du réacteur nucléaire est utilisé parce que c’est un projet tellement coûteux et techniquement compliqué, qu’une personne quelconque ne peut pas le comprendre, et cela suppose que ceux qui travaillent à ce projet le comprennent. Même ceux qui ont des opinions bien arrêtées se taisent souvent, de peur d’apparaitre comme insuffisamment informés. D’autre part, tout le monde comprend la construction d’abri à vélos (ou croit comprendre), de sorte que la réalisation d’un tel projet peut aboutir à des discussions sans fin, car toutes les personnes impliquées veulent ajouter leur touche personnelle au projet, et montrer ainsi qu’elles y ont contribué. En discutant de l’abri à vélo, le débat dévie vers la question de savoir si le meilleur choix de la toiture serait en aluminium, amiante, ou fer galvanisé, plutôt que de savoir si la construction d’un abri serait une bonne idée ou non.

  4. Un exemple de bureaucratie “stupide” nous devons étiqueter un produit pour désinfecter les mains avec une phrase de sécurité mentionnant : porter des gants !!

  5. Jeudi 24 novembre 2011 :

    “Trois mois maximum avant la fin de la zone euro” selon Olivier Sarkozy, banquier à New York.

    A propos d’Olivier Sarkozy, le demi frère du Président, et l’un des dirigeants de Carlyle (l’un des plus gros fonds d’investissement du monde) qui, cité par la chaine américaine CNBC, déclare aujourd’hui que la zone euro est à moins de trois mois de son effondrement, selon le chef de la recherche économique chez Axa : “les marchés évaluent le risque d’éclatement de la zone euro entre 50 et 60 %”.

    http://fr.news.yahoo.com/3-mois-maximum-avant-fin-zone-euro-selon-182239932.html

  6. Jeudi 24 novembre 2011 :

    Aujourd’hui, le mini-sommet Merkel-Sarkozy-Monti n’a pas du tout rassuré les investisseurs internationaux : pour six Etats européens, les taux des obligations à 10 ans sont au-dessus de 5,7 %.

    Les deux Etats les plus en danger sont la Belgique et l’Italie : leurs taux explosent.

    Belgique : 5,737 %.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBGB10YR:IND

    Espagne : 6,627 %.

    Italie : 7,107 %.
    Irlande : 8,207 %.
    Portugal : 12,211 %.
    Grèce : 29,875 %.

  7. Oui BA et ce qu’il faut noter aussi, ce sont ces 2 évènements majeurs : l’enchère ratée hier des alleemands et l’intervention de la Buba et aujourd’hui le 10 allemand qui est passé au dessus du 10 ans anglais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *