Bank of America: 1° trimestre 2011 et les big bk US

Bank of America respecte déjà les règles d’endettement de Bâle III au 1° trimestre 2011 avec un ratio Tier supérieur à 10 % soit un multiple µ (leverage) inférieur à 10 (d’après les chiffres publiés) !
Tableau 1 :

Bank of America2010 Q12010 Q22010 Q32010 Q42011 Q1
Total des dettes2 103,402 130,702 097,302 036,702 043,70
Capitaux propres229,8233,2230,5228,2230,9
µ (leverage)9,29,19,18,98,9
Tier (%)10,910,91111,211,3

Chiffres en milliards de dollars.

Le plus remarquable dans ces big banks américaines est cette rigueur de gestion dans les fondamentaux : il a suffit que ce bon vieux Greenspan rappelle que le total des dettes des banques ne doit pas dépasser 10 fois le montant de leurs véritables capitaux propres (en excluant les actions de préférence) pour que la communauté bancaire cherche à respecter au plus tôt cette exigence, ce qui est fait pour cette banque, les autres s’en rapprochant,
Tableau 2 :

Bank of America2010 Q12010 Q22010 Q32010 Q42010 Q4
actions de préférence181818,116,616,6
total des dettes2 121,302 148,702 127,302 053,202 060,20
capitaux propres211,9215,2212,4211,7214,3
µ (leverage)1010109,79,6
Tier (%)10101010,310,4

Une fois de plus, ce ratio µ (leverage) est bien le problème le plus important à résoudre pour les dirigeants des big banks et non pas d’afficher des bénéfices.
De bons fondamentaux doivent impérativement être restaurés, ce qui se fait. Les autres réglementations sont inutiles.
C’est simple, tout est simple

Les big banks de la zone euro sont loin de respecter ces exigences, d’où un certain désordre potentiellement létal.
Elles trichent abominablement en utilisant des subterfuges comme des titres super-subordonnés, des Cocos, en pondérant leurs actifs de soi-disant risques pondérés et autres astuces de ce genre.
Même les gens du FMI s’en sont rendu compte et ça commence à se savoir en Europe.

Les lecteurs de mon blog le savaient déjà depuis un certain temps.
Une fois de plus, j’ai le plus grand tort d’avoir raison avant les autres…

Cliquer ici pour voir le communiqué de Bank Of America sur ses dernirs résultats.

3 réflexions sur “Bank of America: 1° trimestre 2011 et les big bk US”

  1. Le site est maintenant hébergé en Suisse, tout un symbole!

    Si le rétablissement des banques américaines ne me surprend pas, sa rapidité me semble aussi suspecte qu’un vainqueur du tour de France.
    Que sont devenus les SIV gérés par les banques américaines hors bilan, hébergés dans des pays a la législation tolérante? J’ai du mal a croire qu’ils aient eux aussi été nettoyés. Ces mini-banques volent sous les radars et je ne vois pas comment on peut contrôler leur épuration.

  2. Bonjour Mr Chevallier, je vous conseille d’ajouter un lien “contact” si un journaliste ou un média venait à vouloir vous joindre. Encore félicitations pour votre nouveau blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *