Commerzbank 2011

Commerzbank a été sauvée de la faillite par les contribuables allemands qui lui ont généreusement et spontanément apporté 18 milliards d‘euros lors du plus fort des turbulences financières de ces dernières années.

En excluant ces apports (Silent participations) qui se montent à 2,687 milliards d’euros fin 2011, le multiple d’endettement, mon µ, leverage, est de 29,9 correspondant à un ratio Tier 1 réel de 3,3 % loin des exigences de Bâle III,

Document 1 :

Commerzbank200820092010 Q42011 Q22011 Q4
Liabilities614,149835,275743,604660,766640,346
Equity11,0478,82810,69522,91521,417
Leverage (µ)55,694,669,528,829,9
Tier 1 (%)1,81,11,43,53,3

Sommes en milliards d’euros.

Il faudrait que des actionnaires fous augmentent les capitaux propres de Commerzbank de 39 milliards d’euros pour respecter les règles prudentielles de Bâle III.

Commerzbank ne comptabilise pas les titres subordonnés ni hybrides dans les capitaux propres comme le font à tort et en toute impunité les mécanos de la Générale,

Document 2 :

Avec Deutsche Bank, les contribuables allemands peuvent envisager de contribuer à leur propre sauvetage en même temps que celui de ces cochons de pays du Club Med. Un avenir radieux les attend.

Cliquer ici pour lire le rapport financier de Commerzbank pour 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *