Coronavirus et tsunami bancaire : stratégie d’investissement…

La situation économique et financière s’aggrave à cause de cette histoire de coronavirus et elle atteindra un paroxysme avec le tsunami bancaire

Comme je l’ai déjà écrit et dit, en particulier lors de l’émission de TVLibertés à l’invitation d’Olivier Pichon, il est impossible de prédire ce que décideront les hommes politiques au pouvoir en France comme ailleurs en Europe.

Par contre, il est possible de dégager les grandes lignes de ce qui pourrait se passer dans le domaine économique au sens large en se référant à des antériorités…

La première de ces antériorités est l’Allemagne de l’entre-deux guerres qui a été victime d’une création monétaire gigantesque par la planche à billets qui y a tout détruit.

Les Allemands ont énormément souffert pendant cette période au point de s’être vengés atrocement pendant la guerre comme l’a fort bien décrit Pierre Jovanovic dans son livre Adolf Hitler ou la revanche de la planche à billets.

La création monétaire actuelle ne passe pas pour l’essentiel par la planche à billets mais par le surendettement des big banks européennes too big to fail et par le non-remboursement des emprunts qu’elles ont accordés.

Le confinement absurde (sans justification sanitaire et même contre toutes les règles élémentaires de santé) aboutit à un effondrement de la création de richesse (du PIB), donc un appauvrissement généralisé qui a des conséquences dramatiques pour la plupart des gens.

Beaucoup de couples ne pourront pas rembourser leurs emprunts hypothécaires et beaucoup d’entreprises ne pourront pas honorer les échéances de leurs emprunts, ce qui aura pour conséquences de mettre en faillite les banques.

La chute des dominos bancaires aura elle-même des conséquences dramatiques comparables à ce qui s’est passé dans l’Allemagne de l’entre-deux guerres et plus récemment en Grèce et à Chypre.

Toutefois, les Grecs et les Chypriotes ont pu s’en sortir… au prix d’un appauvrissement considérable et à un sauvetage européen.

L’importance de la faillite des big banks européennes ne sera pas rattrapable.

Les Américains qui ont initié cette histoire de coronavirus ont bien joué, dans leur logique.

Une réussite parfaite.

Que faire en attendant ces échéances funestes, objectives, non contestables ?

D’abord, je précise que je ne prédis jamais rien : je ne fais que des projections à partir de données constatables, en particulier sur les bilans des banques européennes et américaines.

Compte tenu des règles comptables, comme je l’ai écrit, il est incontestable que ces banques sont en dehors de toute logique.

Ainsi par exemple, il est maintenant inutile de calculer leurs leverages dans la mesure où leurs capitaux propres sont négatifs !

Je propose dans le cadre de mes offres, essentiellement Gold et Platinum des solutions que je ne peux pas expliciter en accès libre car il s’agit du résultat d’un travail d’analyse considérable qui ne peut être communiqué que contre une certaine rémunération normale.

Par contre, je peux une fois de plus, répéter amicalement ce qu’il ne faut surtout pas faire dans la perspective d’un tsunami bancaire, ce que conseillent pourtant souvent beaucoup d’idiots nuisibles qui ont beaucoup de succès auprès d’innombrables idiots inutiles…

D’abord et avant tout, ne pas acheter d’or.

Pourtant tous mes potes cambrioleurs le conseillent. Ils offrent même gracieusement une bouteille de Champagne à ceux qui ont acheté de l’or, histoire de faire (une re)connaissance…

Ils sont par ailleurs dans la plus pure tradition française : celle des chauffeurs de l’Ardèche !

Autre solution moins risquée : déposer cet or dans le coffre d’une banque. Un lecteur de Pierre Jovanovic rapporte qu’il ne peut plus accéder à la salle des coffres car elle est infestée de coronavirus…

Ensuite, ne pas avoir de capital immobilier. Le Mignon poudré a déjà instauré un impôt (sur la fortune immobilière) à un taux minime qu’il suffira d’augmenter comme cela s’est fait en Grèce et à Chypre au point que les biens immobiliers ont été saisis par le fisc car leurs anciens propriétaires ne pouvaient plus payer ces charges.

Par ailleurs, les locataires ne paieront plus leurs loyers. Des squatteurs s’installeront dans les logements vacants qu’ils saccageront comme cela se passe déjà…

De toute façon, il est déjà impossible de se rendre dans une résidence secondaire dans un endroit calme à cause de ce confinement.

Dans une optique dans le genre survivaliste, là-aussi les chauffeurs de l’Ardèche en seront les grands bénéficiaires !

La vieille Europe est la principale victime de cette histoire de coronavirus, surtout à cause de ces confinements.

Le système économique mondial ne va pas s’écrouler pour autant, et encore moins le système monétaire international.

Il faut savoir décrypter correctement ce qui se passe actuellement et en tirer les conséquences pour faire face à un avenir certes incertain mais il est certain que certaines choses se produiront et que d’autres ne se produiront pas…

Il existe des solutions pour sauver son patrimoine et même le valoriser, même en temps de crise…

Comme je l’ai déjà écrit précédemment, celles que je préconise ont permis (a posteriori) de doubler un capital entre fin février et fin août (2020)…

© Chevallier.biz

12 réflexions sur “Coronavirus et tsunami bancaire : stratégie d’investissement…”

  1. Les chauffeurs de l’Ardèche ? “Enfin, il reste une troisième hypothèse pour expliquer ces crimes : celle des bandits. A l’époque troublée de la Révolution française, des bandes de brigants s’étaient constituées en de nombreuses régions. Le massif forestier de Bauzon et de Mazan, près de Peyrebeille, abritait pour sa part des troupes de voleurs et d’assassins, les célèbres ” chauffeurs ” de l’Ardèche, qui se cachaient sous les apparences d’associations politiques contre-révolutionnaires et royalistes. La bande qui nous interesse comptait une cinquantaine d’individus commandés par un natif de Lanarce, Duny, dit ” le roi de Bauzon “, qui rançonnait et assassinait les voyageurs qui passait sur la route.” in http://cercledeseleves.e-monsite.com/pages/mes-pages/page-5-6.html

  2. Bonsoir,
    Merci pour vos articles toujours pertinents. Deux questions svp :
    * À partir de quelle formule accède t-on à vos recommandations pour sauvegarder notre patrimoine svp ?
    * Pourquoi ne surtout pas acheter d’or si possible de l’expliquer en libre accès bien sûr ? Je ne comprends pas si l’on imagine que les banques UE chutent ou soient nationalisées, l’euro devrait s’affaiblir par rapport aux autres monnaies et face à l’or également je pensais…
    Merci d’avance, cordialement

    1. Et autre question : si acheter de l’or physique est risqué pour cause de cambriolage, est-ce que acheter des actions minières pourrait contrer ce risque ? Ou alors tout simplement l’or va baisser sans doute à l’avenir ?

  3. Bonjour,

    Pouvez-vous dire sous quelle forme se présentent les conseils que vous évoquez ici pour les abonnés des formules Gold ou Premium s’il vous plait ?

    “Je propose dans le cadre de mes offres, essentiellement Gold et Platinum des solutions que je ne peux pas expliciter en accès libre car il s’agit du résultat d’un travail d’analyse considérable qui ne peut être communiqué que contre une certaine rémunération normale.”

    Merci

  4. Bonjour M. Chevallier, Je suis votre blog depuis plusieurs années et j’envisage un abonnement Gold. Pourriez-vous me dire svp si vos conseils sont assez simples et concrets pour être suivis par un petit épargnant français, sans opérations compliquées ? Ex. si vous conseillez d’acheter des obligations chinoises ou des bons du Trésor US, j’en serais bien incapable concrètement….
    Merci d’avance pour votre réponse,
    Cdlt, Julie S.

  5. En lisant les articles de Monsieur Chevalier, il ne faut surtout pas acheter des actions européennes, car si les banques en Europe tombent, tout tombe. J’en déduis qu’il propose d’acheter des terrains , de l’or physique et l’indice Nasdaq100 ( the long goodbuy).

  6. L’heure de devoir rendre des comptes a peut-être commencé pour ces ” Américains qui ont initié cette histoire de coronavirus ont bien joué, dans leur logique.”
    La CIA passe sous le contrôle du Pentagone, c’est rapporté chez Alexis dans sa capsule intitulée “Coup d’État mondial: la CIA démantelée”. https://odysee.com/@Radio-Quebec:a/La-CIA:4

  7. Bonjour,
    Vous annoncez un tsunami (depuis longtemps). Ne pourrait-on pas plutôt envisager une longue agonie à coups d’impressions monétaires régulières et de gonflages de bilan (pas convaincu qu’il y ait une limite à cela…).
    Je vous propose Montebourg (lol, il est rentré dans la vraie vie après avoir été ministre :-), qui parle d’ingénierie financière pour ne pas payer les dettes.
    https://youtu.be/Q6SIxUA_Ans?t=1122

    Bonne journée

    1. une longue agonie à coups d’impressions monétaires régulières et de gonflages de bilanoui, mais il devrait y avoir une limite !
      Il n’y a pas d’antériorité claire sur ces problèmes là,
      En mettant fin à ce type de création monétaire, les Américains ont été obligés de provoquer finalement une crise en 2009…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *