Inquiétudes…

Les rendements des Notes à 10 ans baissent dangereusement après un point haut atteint le 8 février, ce qui correspond à l’annonce de la démission d’Axel Weber qui ne voulait pas présider la Buba et encore moins la BCE avec ce qui doit arriver, c’est-à-dire la chute des dominos de la zone euro,
Graphique 1 :

Cliquer sur les graphiques pour les agrandir.

Cliquer ici pour lire l’article que j’y ai alors consacré.

Les rendements des Notes à 10 ans sont sous leur zone normale de fluctuation dans la conception du bombardier furtif B-2, Ben Bernanke,
Graphique 2 :

Cette baisse des rendements du 10 ans peut être temporaire (quelques mois), c’est-à-dire due à la chute des dominos euro-zonards, soit elle s’inscrit dans le début de la baisse du cycle de croissance initié par la Fed comme le montre l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans,
Graphique 3 :

Pour l’instant, cet écart 10 ans moins 2 ans reste dans la zone verte signifiant que la croissance du PIB devrait rester aux alentours de son potentiel optimal pour les trimestres à venir, aux Etats-Unis du moins,
Graphique 4 :

La chute des dominos euro-zonards perturbera les marchés mais elle ne devrait pas faire plonger la croissance américaine ni mondiale.
La solution choisie par la nomenklatura euro-zonarde pour retarder les échéances inévitables, à savoir faire remonter l’euro par rapport au dollar, est suicidaire et elle ne fera qu’aggraver le mal.

DSK.O. : l’incarcération de DSK n’a aucun effet négatif sur les marchés, ce qui montre que le président du FMI ne joue aucun rôle majeur en réalité.

11 réflexions sur “Inquiétudes…”

  1. Nous sommes tous inquiets Monsieur et nous cherchons les infos pour voir l’avenir.
    Ne pensez vous pas que l’eurogroupe est à même de contrer la spéculation sur la grêce ?
    En tous cas ils feront tout pour éviter une dévastation en chaine.
    Selon moi c’est un rapport de force entre les spéculateurs et l’eurogroupe , quels sont donc leurs différents moyens ?

    1. Non ! Les “spéculateurs” comme vous l’écrivez, sont des investisseurs qui “voient” juste. Les décisions de l’€ groupe, de la BCE et autres ne font qu’aggraver le mal en le prolongeant.
      La seule incertitude est la date de la chute du 1° domino

  2. Bonjour,
    Merci pour cet excellent billet, cependant je vous avouerais que je ne saisis pas tout.
    C’est bien normal car je n’ai qu’assez peu de savoir sur le sujet.
    Afin de mieux comprendre vos articles, quels ouvrages sur le monétarisme me conseillez vous pour avoir les bases élementaires?
    Salutations

  3. Je ne suis pas d’accord avec vous , si la dévastation en chaine est plus grave que donner et non prêter de l’argent aux grecs , alors l’eurogroupe le fera , et je vous indique qu’un investisseur est celui qui investit dans quelque chose qui est classé investissement , qui donc s’amortit , le placement d’argent dans un systeme financier ne peut donc être un investissement .

  4. Début de la fin?: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/05/18/04016-20110518ARTFIG00641-zone-euro-merkel-fustige-les-vacances-des-pays-du-sud.php

    Extrait: «Nous ne pouvons pas avoir une monnaie commune et certains avoir beaucoup de vacances et d’autres très peu, à la longue cela ne va pas. Nous ne pouvons pas simplement être solidaires et dire que ces pays peuvent continuer comme si de rien n’était. Oui, l’Allemagne aide. Mais elle n’aide que si les autres font aussi des efforts palpables »,

  5. Bonjour,

    Je suis un peu surpris que vous soyez en desaccord avec ce bon viex Greenspan sur deux points:

    1) celui-ci trouve normal de monter ses taux, même en préventif, pour contenir le moindre signe d’inflation, ce qui est conforme à la politique de la BCE de début de remonté des taux,

    2) celui-ci trouve que l’euro est un bienfait pour l’Europe et le Monde.

    1. 1 / Le niveau des taux des grandes banques centrales est relatif, i.e., il est déterminé aussi en fonction des taux des autres banques centrales, cf. les déclarations de la BNS qui sont fort justes…
      Monter le taux de la BCE quand celui de la Fed reste à zéro attire anormalement les capitaux en zone € pour éviter la fuite catastrophique des capitaux vers les US !
      2 / Ce bon vieux Greenspan est ravi de voir l’Europe se planter monumentalement, ce qui permet aux US d’assurer leur leadership mondial, ce qui est l’essentiel.
      Tout est simple

  6. Le bon spéculateur français doit se hater du passage de la France à la situation greque, afin de réaliser des investissements enfin rentables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *