L’indice 2014 de la liberté économique d’Heritage

Le think tank Heritage Foudation a publié récemment son indice 2014 de la liberté économique qui couronne comme les années précédentes Hong Kong, Singapour, l’Australie et la Suisse sur la 4° marche du podium,

Document 1 :

La France socialiste est 70° !

Document 2 :

… surtout à cause de l’importance de ses dépenses publiques,

Document 3 :

Pour jouer dans la cour des grands, c’est simple : yaka diminuer l’importance de ces dépenses publiques !

Cliquer ici pour voir ce document sur le site d’Heritage.

4 réflexions sur “L’indice 2014 de la liberté économique d’Heritage”

  1. Bonjour Monsieur CHEVALLIER,

    Vous dites que pour jouer dans la cours des grands il faut diminuer ces dépenses publiques.

    Certes,
    Mais quand vous voyez que des économies sont des économies de bouts de chandelles, je veux dire par là
    quand l’état se met à baisser drastiquement les dépenses notamment dans la Justice ( qui se traduit par engorgement de dossiers, fonctionnaires débordées, burn out etc…, stylos et papier non fournis) , cela
    ne ressemble plus à un pays digne de ce nom. De plus quand on voit l’état Français faire un prêt de 20 milliards d’euros à des pays d’Afrique dont on sait pertinemment que l’on ne sera jamais intégralement remboursé, il y a de quoi se poser des questions.

    Alors faisons des économies et de vrais économies, suppression de l’AME, controle des cartes vitales suppression de toutes les pompes aspirantes, taxes intelligentes ou de protection, etc …….

    Quand à la destruction créatrice de Schumpeter dont vous nous avez souvent parlé, elle n’est valable que pour
    des nouveautés énergétiques ou technologiques, dans un monde avec une économie mondialisée et selon les
    différents niveaux de vie des pays qui sont mis en concurrence, ce n’est plus de la destruction créatrice, mais de la destruction destructrice d’emploi.

    Il n’y a qu’à voir la situation de l’Europe.

    1. Il y a de moins en moins de pauvreté dans le monde, sauf … en France. Il faut cesser les idéologies, les corporatismes, la gabegie. Et rendre aux français leur envie et liberté de créer. Pour ce faire, il est indispensable de recycler 1 million de faux emplois de fonctionnaires et assimilés (qui sont des emplois aidés permettant d’acheter les voies, la paix) en emplois réels. Baisser le niveau global d’imposition (particuliers, tpme, eti) de 10 points en France créera un appel d’air frais = retour des cerveaux, des diplômés, des entrepreneurs de l’IT, des capitaux. Soit un remplacement du chômage de masse par un emploi de masse. C’est simple ! De toute façon on n’aura pas le choix : le moment où les méchants marchés vont cesser de prêter 150 milliard d’euros par an à la France se rapproche à grands pas… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *