Gos banques : 2014 continue mal !

2014 continue mal pour nos Gos banques : elles ont été obligées d’augmenter leurs emprunts depuis le 6 janvier de 25 milliards à la Banque de France au titre des certificats de dépôt qui atteignaient 292 milliards d’euros le 21 janvier,

Document 1 :

Les mécanos de la Générale ont eu besoin de 3,240 milliards d’euros supplémentaires le 16 janvier, 2,785 milliards le 20 et 2,739 milliards le 21, BNP a une ardoise de 36 milliards, etc.

Document 2 :

La Banque de France est très généreuse avec les Gos banques et les entreprises en leur prêtant à des conditions très avantageuses des centaines de milliards d’euros (sans que personne n’en parle, sauf moi, du moins à ma connaissance), au titre des certificats de dépôts, des bons à moyen terme et des certificats de trésorerie…

Document 3 :

En outre, les Marioles de la BCE fournissent à nos Gos banques un certain nombre de milliards d’euros en toute discrétion (les chiffres et les établissements ne sont pas communiqués).
La vie est belle pour les banksters !

Cliquer ici pour voir les chiffres de la Banque de France d’où sont tirées ces données.

5 réflexions sur “Gos banques : 2014 continue mal !”

  1. Jeudi 12 décembre 2013 :

    La BCE doit s’assurer que ses liquidités irriguent bien les entreprises.

    La Banque centrale européenne (BCE) doit s’assurer que les liquidités qu’elle fournit aux banques de la zone euro atteignent les entreprises et les ménages, moteurs de l’économie, a déclaré jeudi son président Mario Draghi.

    Les PME se débattent actuellement, entre absence de crédit ou absence de demande de prêt de leur part, a expliqué M. Draghi devant le Parlement européen réuni à Strasbourg, une séance retransmise sur le site internet de l’assemblée.

    Et ce malgré l’apport continu et bon marché de fonds aux banques de la part de l’institution monétaire de Francfort, et deux prêts géants à long terme accordés fin 2011 et début 2012, baptisés LTRO.

    Plus de 1.000 milliards d’euros avaient été accordés lors de ces opérations à trois ans, mais cet argent a servi essentiellement aux banques à redorer leur bilan ou acheter de la dette émise par leurs Etats, a regretté la BCE.

    http://www.romandie.com/news/n/_La_BCE_doit_s_assurer_que_ses_liquidites_irriguent_bien_les_entreprises_12121220131445.asp

    Les 1019 milliards d’euros n’ont pas profité au secteur privé.

    Les banques européennes prêtent de moins en moins au secteur privé :

    Les prêts des banques européennes au secteur privé sont en bleu :

    http://product.datastream.com/economics/gateway.aspx?guid=134ee9d5-4ae9-4dfc-b087-bc19fced1163&chartname=EZ%20money%20supply%20and%20loans%20to%20private%20sector&groupname=Euro%20zone&date=20111128&owner=ZRTN179&action=REFRESH

  2. Est ce que la baisse de l’immobilier résidentiel français joue un role dans la dégradation du bilan des grandes banques française? J’ai vu que la BNF autorisait depuis peu la titrisation des pret hypothecaires français, afin que les banques se delestent de ces actifs devenus risqués …

    1. Ah, c’est une bonne nouvelle si l’immo se prépare à redescendre sur terre ! L’ivresse des sommets tarifaires artificiellement provoquée par des taux d’emprunt bas n’intéresse plus que les idiots inutiles… Enfin !

  3. Ah Mr le banquier je te retourne tes méthodes……quand il fait beau je te prête un parapluie , quand il pleut je te le retire.
    Mr le banquier l’heure est venue pour toi de te jeter dans le canal , tu ne passeras pas entre les gouttes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *