PIB 2020 : USA / France

La création de richesse (c’est-à-dire du PIB réel) aux États-Unis au 4° trimestre 2020 a été inférieure de 2,46 % à celle du 4° trimestre 2019 et la baisse de ce PIB a été plus forte en France : -5,01 % à cause des décisions prises par le Mignon poudré et sa bande,

Document 1 :

Cette histoire de coronavirus a eu des conséquences économiques considérables, historiques, à cause des erreurs monumentales des hommes politiques au pouvoir ou… de leur volonté d’imposer une politique suicidaire…

Après les 30 Glorieuses, cette croissance américaine a été supérieure à celle de la France, depuis le 3° trimestre 1978 plus précisément,

Document 2 :

La forte expansion américaine au début des années 80 (qui a culminé en 1984 grâce à la politique économique mise en œuvre par les Reaganomics) ne s’est pas produite en France à cause de la politique socialiste menée par Mitterrand.

Autre façon de calculer la variation du PIB réel, c’est-à-dire déflaté : la création de richesse aux États-Unis au 4° trimestre 2020 a été supérieure de 3,95 % à celle du trimestre précédent en taux annualisé contre une baisse de 5,39 % en France à cause des mesures prises par le Mignon poudré et sa bande,

Document 3 :

Les dommages causés par le Mignon poudré et sa bande sont en fait plus importants que ce que laissent entendre ces données car le PIB comprend la création de valeur attribuée au millefeuille en fonction des dépenses, en particulier de personnel (les salaires des fonctionnaires) qui ont télétravaillé d’arrachepied dans un silence assourdissant…

Zoom sur cette période récente,

Document 4 :

Et le pire n’est pas encore arrivé…

© Chevallier.biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *