Repos sans fin en attendant la fin…

Depuis le 25 novembre, les gens de la Fed refusent de prêter aux banksters tous les milliards de dollars qu’ils leur demandent en donnant en garantie des bons du Trésor et des titres hypothécaires et d’agences publiques, cliquer ici pour lire mon premier article à ce sujet,

Seuls les gens de la Fed acceptent quand même (et provisoirement) de leur prêter au jour le jour un total de 200 milliards de dollars depuis des semaines parce qu’ils manquent de liquidités car ils sont au bord de la faillite.

Les dirigeants des autres banques refusent de prêter le moindre cent à ces banksters et ils ont raison.

Prêter de l’argent sans fin au jour le jour à des banksters a quand même une fin qui ne pourra être que tragique…

La fin de cette année pourrait être chaude !

© Chevallier.biz

 

10 réflexions sur “Repos sans fin en attendant la fin…”

  1. Pendant ce temps-là la BNP en accord avec la Deutch bank ont approuvé la migration (transfert) des activités actions de la Deutch bank vers la BNP. On ne croyait pas cela faisable et pourtant !
    Si l’une cède ou quelque soit un autre endroit où cela craque, les Italiennes par exemple, ce serait à un mon humble avis, tout le chateau de carte qui s’écroulera et pas que certaines banques.
    On approche effectivement de la fin; le cours des banques cependant se maintiennent tant bien que mal à un cours sans direction, comme ils disent. Le cac40 à 5800 navigue en pleine bulle.
    Il est bien triste d’en arriver là !!!
    Un espoir passager cependant,.. si la FED acceptait une dernière fois de donner la quantité demandée de dollars pour passer Noël sans heurt. Un mois de sursis avant que les portes de l’ arche ne se referment !

    1. Et bien votre dernier article du dimanche 15 sur les repos 6 jours après ne m’a pas désavoué sur l’aide de la FED pour passer noël sans heurt.
      Cela m’étonnerait fortement que la situation économique tienne jusqu’au 30 novembre 2020
      vu la situation des banques européennes. .. ou notre propension française à mettre de l’huile sur le feu des manifestations.

  2. Ce jour:
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/amf-morgan-stanley-ecope-d-une-amende-de-20-millions-d-euros-pour-manipulation-de-cours-20191210
    Que ses banques US sont vertueuses à l’identique de toutes les autres de la planète, je n’angélise pas les autres (afin qu’on ne me fasse pas dire que le fait de critiquer certaines induirait de fait que je supporte les autres…).
    Que leurs règles de saine gestion prudentielle témoignent également de leur éthique, du respect des lois…
    Que c’est beau la finance et les banksters.
    20 M€ en amende…pour combien de bénéfices réalisés avant l’amende ? pour combien de bénéfices à réaliser postérieurement à l’amende (croire qu’une telle amende représentant quelques heures, jours de bénéfices fera cesser la pratique est d’une naïveté sans nom: la personne morale paie l’amende, inférieure aux salaires des membres de son comité directeur, et les personnes physiques déresponsabilisées – car la responsabilité incombe exclusivement à la personne morale – poursuivent sereinement leurs agissements).
    Il est donc “normal” pour certains de continuer à encenser ces modèles de vertus et porteurs du bien commun.

      1. Nous sommes bien d’accord.
        Au contraire, ils sont récompensés de leurs comportements criminels (cf. ceux les plus visibles avec les banquiers de GS qui, après avoir maquillé les comptes de la Grèce et joué contre la dette domestique de ce pays, qui, après avoir vendu des produits structurés immobiliers à des investisseurs, ont joué ces produits à la baisse, se retrouvent à la tête de la plupart des banques centrales occidentales pendant la période 2008-2018).
        Cela rejoint d’ailleurs leurs subalternes, les politiques inféodés à leur dieu commun, Mammon (ou la cupidité abjecte? c’est selon), qui, à défaut de casseroles judiciaires, ne sont pas certains de faire carrière (à l’inverse d’un simple gérant d’une EURL qui doit disposer d’un casier judiciiaire vierge, lorsque les dirigeants gérant des milliards d’argent public de façon déléguée – ce ne sont pas “les leurs” ni ceux produits par leur capacité intellectuelle et leur force productive – peuvent avoir des condamnations multiples et diverses).

    1. Merci pour le lien de ce papier qui est repris par une dépêche de l’AFP à ce sujet et qui est très intéressante…
      Les 4 big bks US ont près de $800 milliards de disponibilités prêtées sur le marché interbancaire, cf. mon article à ce sujet
      Le manque de liquidités à partir d’un seul jour donné (17/09) ne peut pas provenir des raisons données par les uns et les autres,
      Seule la décision de ne pas prêter à des banksters de la part des 4 + gros banquiers est plausible,
      Comme je l’ai écrit : allez-vous prêter $200 milliards à des banksters qui sont sur le point de faire faillite ?
      Tout est simple, et pour que les gens ne comprennent pas, les banksters compliquent tout !

      1. Merci!
        Je crois qu’après le papier de la nobilissime BIS (si elle ne nous enfume pas) on peut se demander s’il n’y a pas qq gros « fundsters » dans le lot aussi, genre un Citadel ou autre… à ce sujet je ne peux que recommander le passionnant livre sur LTCM « when genius failed ». La première page dit tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *