State Street Corporation 2011

Depuis les turbulences financières de 2008, les dirigeants des grandes banques américaines tendent à respecter normalement les multiples d’endettement édictés par ce bon vieux Greenspan et la BRI que connait bien la communauté financière américaine.

Ainsi, les big banks qui avaient un multiple d’endettement inférieur à 10 comme State Street ont profité du désengagement de leurs concurrentes trop endettées (qui refusaient d’accorder des crédits à leurs clients) pour augmenter le total de leurs propres dettes, c’est-à-dire pour accorder des crédits aux clients qui n’avaient pas pu les obtenir chez leur banquier habituel,

Document 1 :

State Street2010 Q42011 Q32011 Q4
Pref. stocks-0,50,5
Liabilities142,718189,644197,404
Equity17,78719,15118,898
Leverage (µ)89,910,4
Tier 1 (%)12,510,19,6

Sommes en milliards de dollars.

Cette règle prudentielle d’endettement permet d’accentuer la concurrence au profit de banques plus petites et moins endettées, ce qui est parfait, sans réglementation superfétatoire.

Document 2 :

Cliquer ici pour accéder au rapport financier de State Street Corporation 2011.

3 réflexions sur “State Street Corporation 2011”

    1. Il y a déjà eu une affaire de ce type il y a 2 ou 3 ans… En fait, c’est une escroquerie banale facile à déjouer car les Treasuries sont bien identifiables et la fraude est toujours facilement découverte. Ce genre d’affaires passionne toujours les idiots inutiles qui ne comprennent rien à ces problèmes de dettes…

Répondre à Loran Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *