Unicredit Group 1° trimestre 2012

La situation d’Unicredit s’est considérablement assainie au cours de ce 1° trimestre 2012 : le total des dettes représentait 14,3 fois le montant des capitaux propres, c’est mon multiple µ d’endettement, leverage en anglais, correspondant à un ratio Tier 1 réel de 7,0 %,

Document 1 :

Unicredit2010 Q42011 Q22011 Q32011 Q42012 Q1
Total des dettes865,264854,046898,004875,29871,948
Capitaux propres64,22464,72652,29251,47961,115
µ (leverage)13,513,217,21714,3
Tier (%)7,47,65,85,97

Sommes en milliards d’euros.

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 24 milliards d’euros pour respecter les règles prudentielles d’endettement de ce bon vieux Greenspan, celles de la BRI, dites de Bâle III.

Document 2 :

L’augmentation de capital de 7,5 milliards d’euros au cours du mois de janvier dernier ne permet pas de respecter les règles prudentielles d’endettement mais d’assainir la situation.

Unicredit va certainement redevenir la meilleure banque européenne parmi les 28 banques mondiales présentant un risque systémique d’après ces règles de Bâle III.

Cliquer ici pour voir le dernier bilan d’Unicredit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *