Vainqueurs : les petits Suisses !

Comment font ces maudits petits Suisses pour être les meilleurs élèves de la classe économique mondiale ?

En effet, l’Helvétie est le meilleur refuge des capitaux dans le monde en cas de fortes turbulences, surtout dans l’attente de la fin de l’€URSS, comme le montre clairement l’écart (en pourcentage) entre les rendements des bons à 10 ans des Trésors de l’Allemagne et des Etats-Unis par rapport à leur homologue helvète,


Les rendements du Bund sont la référence en €URSS. Leurs niveaux et leurs variations sont proches de ceux des Notes à 10 ans.

Les investisseurs qui voient juste et loin, c’est-à-dire les bons spéculateurs, ont placé et vont continuer à placer préférentiellement leurs capitaux en Suisse et prudemment en bons du Trésor nationaux.

Par ailleurs, il est clairement visible sur ce graphique que la politique d’affaiblissement du franc suisse menée à partir du début septembre par la BNS ne produit que temporairement des effets positifs, ce qui montre une fois de plus qu’une banque centrale ne peut pas lutter durablement et efficacement contre les marchés qui, seuls, donnent une image fidèle de la réalité.

Les malheureux 7,7 millions de petits Suisses sont attaqués par les 300 millions de barbares ignares qui les cernent et par l’hyper puissance américaine sous le prétexte que cette réussite serait le fait d’un paradis fiscal condamnable alors que règne chez eux l’enfer fiscal dont les effets négatifs sont accentués par les erreurs commises par leurs dirigeants sur le plan économique.

Tout est simple…

4 réflexions sur “Vainqueurs : les petits Suisses !”

  1. Je comprends pas,une fois vous dites que la Bns à les meilleurs banquiers une autre ils font les plus grosses boulettes en allant contre le marché?Difficile de vous suivre.Meilleurs salutations.

  2. http://screencast.com/t/yccpdaS4
    Bonjour,
    Ici un graphique montrant l’équilibre depuis le 01 novembre 2011 sur le 10 ans T-Note (ZN de symbole courant).

    Les opérateurs de Long terme ont du mal à voir un déséquilibre plus fort sur cet instrument. En se situant cette semaine sur le haut de la Value Area Composite (zone rouge ombrée sur la courbe gaussienne depuis le 1/11/2011) l’invitation à vendre devient forte pour revenir sur le juste prix perçu.

    A l’inverse, un impact exterieur (venant de l’Europe ou interne aux US ?) devrait seul pouvoir pousser les acheteurs à se projeter vers la recherche d’un nouvel équilibre (fair value) supérieur. En cas de hausse cette semaine, il devrait être intéressant de suivre ce mouvement pour du Long Terme.

    En espèrant ne pas vous avoir déranger dans vos Analyses Fondamentales remarquables.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *