Baisse du PIB aux USA : agrégats monétaires

La baisse du PIB aux Etats-Unis est la conséquence de la réaction des Américains qui augmentent leur épargne (visible dans l’agrégat M2-M1), ce qui diminue la demande donc la croissance du PIB.

D’après les derniers chiffres publiés par la Fed hier jeudi soir, M2-M1 augmente de 8,1 % d’une année sur l’autre, ce qui signifie que le PIB baisse depuis la mi-août,
Document 1 :

Les variations de M2-M1 se font par paliers trompeurs : en fait, ce qui est important, c’est la tendance lourde et longue qui est haussière depuis mi-mars 2010, début des tensions en €URSS.

Les consommateurs de l’Amérique profonde ne sont pas nécessairement préoccupés par les désordres en €URSS, mais ils constatent que les cours des actions ne montent pas normalement, ce qui signifie que les investisseurs avisés craignent une détérioration de la situation économique (à cause de l’€URSS), ce qui les incite à épargner par précaution et non à dépenser les dollars qu’ils gagnent en travaillant.

Comme la variation du PIB est inversement proportionnelle à celle de la masse monétaire libre, la croissance devrait être de + 0,2 % d’une année sur l’autre en ce 3° trimestre, soit de -2,7 % par rapport au trimestre précédent en taux annualisé, chiffres que je révise en baisse par rapport à ma précédente estimation,
Document 2 :

La politique monétaire menée par la Fed et les réactions des Américains sont concordantes : la croissance du PIB, déjà faible, faiblit et deviendra négative à cause des désordres croissants en €URSS.

1 réflexion sur “Baisse du PIB aux USA : agrégats monétaires”

  1. Bonjour
    il y a un point théorique que je n’arrive pas à comprendre.
    Je comprends bien la validation empirique de la masse monétaire libre, mais il manque a mon sens le lien avec la disponibilité des ressources. Pour faire simple, je ne comprends pas comment ce modèle tient compte de la raréfaction et donc de l’augmentation de la dépense énergétique. Des corrélations fortes sont démontrées entre la croissance du PIB et la disponibilité énergétique.

    Y a t il des travaux qui lient les deux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *