Banques canadiennes

Les grandes banques canadiennes respectent plus ou moins bien les règles prudentielles d’endettement…

La plus grande banque canadienne par son bilan, la Banque Royale du Canada a un leverage (multiple d’endettement, mon µ) de 18,9 ce qui n’est pas catastrophique par rapport aux banques européennes mais assez loin des normes,

Document 1 :

Royal Bk of Canada2010 Q12011 Q32012 Q1
Liabilities725,51754,131774,044
Equity36,46239,70240,972
Leverage (µ)19,91918,9
Tier 1 (%)55,35,3

Sommes en milliards de dollars canadiens.

Document 2 :

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 33 milliards de dollars pour que cette banque respecte les règles prudentielles d’endettement.

La Banque TD (Toronto Dominion) a un leverage du même ordre de 16,6 qui correspond à un ratio Tier 1 de 6,0 %…

Document 3 :

Gr Bq TD Toronto2010 Q42011 Q42012 Q1
Liabilities629,030690,261729,607
Equity38,37942,52144,059
Leverage (µ)16,416,216,6
Tier 1 (%)6,16,26,0

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 25 milliards de dollars pour respecter les règles de bonne gestion,

Document 4 :

La Banque de Montréal a un leverage un peu plus élevé à 18,9 et un ratio Tier 1 de 5,3 %…

Document 5 :

Bq Montréal2011 Q12011 Q22011 Q32011 Q42012 Q1
Liabilities418,064418,813476,626474,222511,161
Equity20,38620,73525,4126,35327,099
Leverage (µ)20,520,218,81818,9
Tier 1 (%)4,955,35,65,3

… et il faudrait augmenter les capitaux propres de 22 milliards de dollars pour respecter les règles d’endettement,

Document 6 :

Là encore, les petites banques s’en sortent mieux, comme par exemple la Banque Desjardins avec un leverage de 12,6 proche des exigences de Bâle III,

Document 7 :

Desjardins2010 Q42011 Q4
Liabilities166,775176,12
Equity12,15614,017
Leverage (µ)13,712,6
Tier 1 (%)7,38

Au total, il faudrait globalement 83 milliards supplémentaires pour que ces 4 banques respectent les règles prudentielles d’endettement de Bâle III.

Seules les big banks des Etats-Unis respectent ces règles. Les banques chinoises n’en sont pas loin et surtout, elles peuvent les respecter facilement dans un avenir proche, surtout dans la mesure où les autorités sont bien conscientes de l’importance de ce problème.
Le pire se trouve dans la vieille Europe car les dirigeants des big banks ont réussi à imposer leur loi aux autorités, ce qui accentue les problèmes déjà insolubles de l’€URSS où coexistent des pays souverains dont les niveaux et les gains de productivité ne sont pas homogènes mais qui ont une monnaie unique. Cette situation est létale et explosive. Elle menace la croissance mondiale.

Là encore, on constate que seuls les mécanos de la Générale et de BNP ne respectent pas les règles internationales en comptabilisant à tort les dettes subordonnées dans les capitaux propres, ce qui est condamnable mais évidemment pas condamné car ces Gos banques font les lois et les règlements qui les arrangent et elles les appliquent à leur convenance en toute impunité.

Cliquer ici pour accéder aux résultats de la Banque Royale du Canada, cliquer ici pour ceux de la Banque TD (Toronto Dominion) et cliquer ici pour ceux de la Banque de Montréal.

3 réflexions sur “Banques canadiennes”

  1. En plus du levier et de son évolution, qu’est-ce qui est important à a regarder ?

    L’évolution des fonds propres ?
    Parce qu’on peut avoir de nombreux cas de figure dont ceux-ci : par exemple avoir un levier qui monte malgré une hausse des fonds propres… ou un levier qui baisse malgré des fonds propres en baisse.

    La taille relative des bilans à levier constant ?
    Par exemple 2 banques à levier 15… y a-t-il différence de fiabilité ?
    A: equities : 6.67 liabilities 100
    B :equities : 66.7 liabilities 1000

    Et un article de romandia news… sur nos amis de la BNP-P.
    Heureusement que la gentille presse française veille à ne pas relayer l’info… des fois que les français floués aient l’idée saugrenue de se fédérer dans une action groupée… ou travaillent ensemble pour que chacun plaide de la même façon son affaire individuelle…

    http://www.romandie.com/news/n/_Plainte_contre_BNP_Paribas_de_clients_ayant_contracte_un_pret_immobilier_en_francs_suisses020320121559.asp?

  2. Bonjour,
    Pouvez-vous svp nous dire comment se situe les banques Canadiennes svp tel que la Banque Royale du Canada entre autres. Votre dernière analyse date de mars 2012 et il serait intéressant de voir l’évolution de celles-ci.

    Je vous remercie par avance et merci pour votre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *