BCE : 6 banques en défaut de paiement en dollars !

La BCE a annoncé aujourd’hui qu’elle vient d’allouer pendant 84 jours (jusqu’au 5 janvier 2012) la somme de 1,353 milliards de dollars à 6 banques qui, sans cet apport, auraient été en défaut de paiement en dollars (US$),


Ça sent de plus en plus le roussi en €URSS !

11 réflexions sur “BCE : 6 banques en défaut de paiement en dollars !”

  1. Et pourquoi il y aurait-il des problèmes, puisque la BCE intervient systématiquement pour prêter à ces banques ?

    C’est sans fin me semble-t-il

  2. Mercredi 12 octobre 2011 :

    L’Europe doit recapitaliser “d’urgence” ses banques (Barroso).

    Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a appelé mercredi l’Europe à recapitaliser “d’urgence” ses banques pour stopper la contagion de la crise de la dette, qui a désormais atteint une ampleur “systémique” menaçant de déstabiliser l’économie mondiale.

    Il faut “urgemment recapitaliser” les banques, a-t-il déclaré au Parlement européen.

    Concrètement, il a proposé de relever de manière temporaire à un niveau “beaucoup plus élevé” le niveau minimum de fonds propres “durs” demandé aux établissements, et d’interdire à ceux qui ne respectent pas ces critères de verser des dividendes et des primes.

    Il a exhorté l’Europe à agir pour faire face à “la menace de crise systémique qui est en train de se concrétiser” pour la zone euro, autrement dit une crise susceptible de déstabiliser le système économique et financier mondial.

    http://www.romandie.com/news/n/CRISEDETTEL_Europe_doit_recapitaliser_d_urgence_ses_banques_Barroso121020111610.asp

  3. Le déficit des paiements courants de la France s’est réduit en août à 2,9 milliards d’euros après 3,8 milliards en juillet, avec des chiffres provisoires publiés mercredi par la Banque de France. Le déficit des échanges de biens a diminué à 5,2 milliards d’euros, contre 6,4 milliards un mois plus tôt.

    Les banques européennes sont victimes de la défiance des fonds monétaires américains. Elles doivent en conséquence prendre des mesures pour réduire leurs besoins de liquidité en dollars.

    Si les chefs d’entreprise n’obtiennent pas les dollars nécessaires, ils n’auront pas d’autre choix que d’importer moins et cela va entraîner des ruptures de stocks et donc moins de consommation.

  4. Léonidas de Sparte

    Bonsoir Mr CHEVALLIER,

    Je suis vos analyses depuis un petit moment, ainsi que d’autres blogs comme Liesi, fortune, ou gold-up.
    Pensez vous que le FESF sera suffisant pour contrer les effets de la crise systémique dans laquelle nous sommes. J’ai plutôt l’impression que ce FESF ressemble à quelques rebouchages de plâtre sur les fissures d’un barrage qui se désagrège. Quand pensez vous ?
    Dans combien de temps imaginez vous la chute du système ?
    Je m’en remet à votre sens de l’analyse n’étant pas moi même un économiste ou un comptable avisé.
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *