BCE : et 50 milliards de + !

Toujours plus, toujours plus d’euros en dépôt à la BCE : 820,8 milliards ce week-end !


Le record précédent est battu de plus de 50 milliards d’euros. C’est une bonne nouvelle d’après…

Rien n’arrêtera l’€ folie sinon un tsunami.

Cliquer ici pour voir la page de la BCE donnant cette information.

13 réflexions sur “BCE : et 50 milliards de + !”

  1. pouvez vous donner des avis sur les banques luxembourgeoises , Caisse d’Epargne de l’Etat du Luxemboug
    notamment.Quelles solutions voyez vous pour un particulier pour éviter le tsunami que vous envisagez.Ou
    peut on vous contacter.merci.

  2. Lundi 5 mars 2012 :

    L’activité privée s’est à nouveau contractée en février dans la zone euro, reprenant une tendance baissière amorcée en septembre et brièvement interrompue en janvier, selon une deuxième estimation lundi de l’indice PMI des directeurs d’achats.

    L’indice composite, qui synthétise l’activité dans les secteurs des services et manufacturier, est à 49,3 en février, contre 50,4 en janvier.

    Le contraste observé entre grands pays de la zone euro persiste en février: ainsi, la contraction de l’activité s’accélère en Italie (44,7) et en Espagne (42,9) mais l’activité combinée des entreprises manufacturières et des prestataires de services augmente pour le troisième mois consécutif en Allemagne (indice à 53,2) et enregistre une très légère progression en France (50,2), même si dans ces deux pays, la progression de l’activité fléchit par rapport à janvier.

    Pour Chris Williamson, chef économiste à Markit, ces chiffres indiquent que “le risque d’un deuxième repli trimestriel consécutif de l’activité, synonyme d’un retour de la zone euro en récession, existe donc, même s’il est encore trop tôt pour se prononcer”.

    Selon ses calculs, “les données de février sont conformes à un taux de contraction trimestriel du PIB de 0,1% pour le premier trimestre 2012”.

    Cet économiste s’inquiète particulièrement de la “faiblesse persistante des performances de pays tels que l’Italie et l’Espagne, qui compromet la croissance d’autres économies de la zone euro”, notamment l’Allemagne et la France.

    http://www.romandie.com/news/n/Zone_euro_repli_de_l_activite_privee_en_fevrier_PMI_a_493050320121100.asp

    1. C’est symbolique, mais ça ne veut rien dire, la Grèce n’emprunte plus sur les marchés. Les taux Portugais m’inquiètent +.

        1. @jp-chevallier
          Ce n’est pas ce que je dis, la Grèce est au fond du trou et on en est tous conscient. Je pense qu’elle sera prochainement déclarée en défaut de paiement.
          Cependant les taux obligataires auraient une signification importante que si elle empruntait sur les marché or ce n’est pas le cas, alors pour le moment c’est un faux problème et vous le savez.

          Ce genre d’infos attire plus mon attention sur la situation Grec en ce moment:
          http://www.zerohedge.com/news/iif-steering-committee-holds-only-20-greek-bonds-subject-psi

          Si la Grèce est en défaut de paiement fin Mars, alors la théorie que j’échafaude depuis longtemps sera en passe de se réaliser, à savoir qu’un défaut désorganisé replongera l’europe dans la crise et favorisera de ce fait la réélection de Sarko. Beaucoup d’informations se recoupent et me laissent penser que ce scénario est plus qu’envisageable mais n’engage que moi.

          Cordialement

          1. La Grèce est au bord du gouffre et peut y tomber d’un moment à un autre et + le temps passe, + on se rapproche de cette issue !!! … mais ce n’est pas grâce à ça que notre histrion ignare sera réélu !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *