Grèce, euro crise, fondamentaux et court terme

La Grèce est sauvée, l’euro aussi et le monde entier grâce à l’adoption du plan d’austérité par le parlement grec !
Tout le monde est d’accord.

Les rendements des bons des Trésors de ces cochons de pays du Club Med qui jouent le rôle d’ersatz de monnaies nationales ont certes baissé par rapport à leurs plus hauts, mais ils restent très hauts,
Graphique 1 :

L’écart par rapport au rendement du Bund reste sur une tendance haussière lourde au Portugal (et en Irlande),
Graphique 2 :

En Espagne,
Graphique 3 :

En Italie,
Graphique 4 :

En France,
Graphique 5 :

Pire encore, le dernier bilan publié par la BCE montre qu’elle a généreusement prêté presque 500 milliards d’euros au 28 juin à des banques de la zone ! (rubrique 5 de l’actif, à gauche)
Document 1 :

Curieusement, personne n’en parle ! Pourtant, c’est bien précisé :
Document 2 :

Les principaux bénéficiaires sont certainement les banques grecques comme le montre sa balance des paiements de fin mai : elles ont reçu 91 milliards d’euros ! (rubrique 9,3 au passif, à droite)
Document 3 :

Le plus amusant dans le bilan de la balance des paiements de la Banque de Grèce est l’importance de son surendettement, ou de sa sous-capitalisation : 141,7 milliards d’euros de total de bilan pour 815 millions de capitaux propres ! … ce qui fait un leverage (mon µ) de 172 ! … ce qui signifie que les dettes représentent 172 fois le montant de ses capitaux propres !
Tableau 1 :

BCE28/06/2011
Total des dettes1 890,70
Capitaux propres81,479
µ (leverage)23,2
Tier (%)4,3

Chiffres en milliards d’euros.
Le plus étonnant est qu’Axel Weber ait tenu le coup à la Buba jusqu’au début février !

La BCE fait mieux avec un µ de 23 mais c’est nettement au-dessus des normes de 10,
Tableau 2 :

Bank of Greece31/05/2011
Total des dettes140,86
Capitaux propres0,815
µ (leverage)172,8
Tier (%)0,6

La zone euro est dans le mur. Le choc est en attente. Il se produira certainement quand des banques grecques seront en défaut de paiement en devises, comme elles l’ont été le 6 mai 2010.

La zone euro a à peine l’équivalent de 150 milliards d’euros de réserves en devises (rubrique 2,2 de l’actif) ce qui correspond à 1 seul mois d’importations alors que le minimum est de 3 mois.

C’est pire pour la Grèce qui n’avait que 46 millions d’euros de réserves en devises fin mai !

Heureusement, les accords de swaps ont été reconduits cette semaine, mais ça ne peut pas durer éternellement dixit le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke.

Cliquer ici pour lire le dernier bilan de la BCE.

Cliquer ici pour lire le dernier bilan de la Banque de Grèce.

6 réflexions sur “Grèce, euro crise, fondamentaux et court terme”

  1. Comment expliquer que la croissance au 1er trimestre en France soit de 1% (et de 1,5% en Allemagne) et de seulement 0,4% aux Etats-Unis, chiffres rapportés par Mr Lenglet de la Tribune.

    De plus, selon les chiffres de l’OCDE, l’inflation a atteint 18,5% en France sur la période 2000-2010 contre 26,5% aux Etats-Unis.

    1. Pour la France, comme je l’ai écrit, le chiffre n’est pas crédible : le déficit de commerce extérieur est trop sous-évalué, donc la croissance est surévaluée.
      Pour l’inflation, je n’ai pas de données fiables, celles de l’OCDE ne le sont pas nécessairement !

  2. Défaut ou pas , des grecs et de tous les autres , on s’en fout , mais qu’on arrête ce cirque et que la situation soit claire et nette.
    Sinon on ne peut rien faire………rien décider………..dans l’attente.

  3. Mardi 5 juillet 2011 :

    L’agence de notation Moody’s a dégradé mardi de quatre crans la note du Portugal, de “Baa1” à “Ba2”, et envisage de l’abaisser encore à court terme, estimant notamment que le pays pourrait avoir besoin d’un deuxième plan d’aide avant de pouvoir emprunter de nouveau sur les marchés.

    Moody’s s’inquiète également du fait que le Portugal ne parvienne pas à tenir les engagements en matière de réduction de son déficit qu’il a pris envers l’Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI).

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=ee98b6715325c840c5ea611d178ee5a5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *