BCE : les manipulations comptables des Marioles…

Les banques de la zone euro n’ont déposé que 758 milliards d’euros au 16 mars pour couvrir les 1 000 milliards que la BCE a généreusement prêtés pour 3 ans, ce qui est visible dans la rubrique 2,2 du passif,

Document 1 :

Comme je l’ai écrit, la question était la suivante : comment les Marioles de la BCE vont-ils boucler leur bilan ?

La réponse est donnée aujourd’hui : en trafiquotant la rubrique 9 Autres actifs, c’est-à-dire un compte fourre tout dans lequel sont comptabilisés un peu tout et n’importe quoi (aux dires de la Banque de France), total qui diminue mystérieusement et miraculeusement de… 45,6 milliards d’euros par rapport à la semaine précédente,

Document 2 :

Les Marioles de la BCE en sont réduits à des artifices (ou des expédients) pour boucler n’importe comment leur bilan qui se monte aux alentours de… 3 000 milliards d’euros !

Heureusement, ça n’inquiète pas beaucoup de monde en dehors des rares personnes qui sont conscientes de la gravité de la situation.
Pour les artistes de Natixis, c’est une bonne nouvelle ! … car ça permet à la zone euro de survivre.

Cliquer ici pour voir le dernier bilan de la BCE.

8 réflexions sur “BCE : les manipulations comptables des Marioles…”

  1. faut dire que mariol c’est un rital , quand on écoute ce qui se dit sur berlu , les mafias…..on à tout compris.
    Je vous dis que tout çà va péter , avant çà pouvait exister , personne au courant , maintenant internet……..

  2. Ben ils ont dû y mettre les titres grecs reçus à Noel en contrepartie de liquidité fraiches dans ces comptes fourre-tout.

    Et là, ils sont en train de prendre les pertes en les réévaluant à 0 alors que la semaines dernière, ils pouvaient encore mettre 28% de leur valeur.
    (donc le total de leurs titres grecs… 28% de cette somme fait 45.6 milliards… on arrive à 163 milliards de titres grecs. Donc ça correspond…)

    La lessiveuse tourne à plein régime.
    ça tombe bien car Portugal, Espagne, Italie et France arrivent…

  3. Peut-on en déduire que si cela continuait au même rythme, la BCE pourrait maquiller ainsi ses comptes pendant 8 semaines, mais qu’a partir du 15 Mai ils auraient de sérieux soucis ?

    1. j’ai pensé la meme chose, mais le fait que la baisse soit “continue” serait un peu bizare… Mais il reste un matelas de 360 milliard ? Peut etre cet été à la rentrée ?

    1. De ce que je sais, les Hongrois ont environ 1/3 de tous leurs emprunts immobiliers qui étaient (et peut-être sont toujours) en CHF (pour profiter du Libor très bas – le 3 mois est à 0.10%). Lorsque l’euro s’est cassé la figure face au CHF l’année dernière en août-septembre, ils ont dégusté et beaucoup ont dû revendre leur maison faute de pouvoir rembourser suite à une augmentation de 30-40% du montant des intérêts dus au changement de cours.

      En Pologne, ils sont montés à 1/2 de tous leurs emprunts immobiliers en CHF.

      Pas de surprise qu’ils deviennent très protectionnistes. C’est la 2ème loi de Newton: l’action et la réaction. Le fait qu’Axa se retire de ce marché en Hongrie pourrait bien signifier que certains pensent l’euro condamné et que la BNS n’arrivera pas à maintenir le taux plancher de 1.20 CHF face à l’euro, pour une raison que l’on peut deviner, sans la voir encore clairement…. encore que….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *