Croissance et monétarisme

D’après les derniers chiffres des agrégats monétaires publiés par la Fed, les augmentations de M1 et de M2-M1 n’ont été que d’une vingtaine de milliards au 21 novembre par rapport à la semaine précédente.

Les Américains profitent de l’élection du Donald pour dépenser leurs dollars en achetant en particulier des voitures, ce qui fait repartir la croissance sur la base de 2,1 % d’une année sur l’autre et de 2,8 % en ce 4° trimestre par rapport au précédent en taux annualisé,


La légère baisse de M2-M1 entraine donc bien la croissance car l’argent circule mieux.

Tout est simple pour les monétaristes…

5 réflexions sur “Croissance et monétarisme”

  1. Il me semble que la hausse de la dette publique,privée et corporate est exponentielle depuis un an aux usa,ça doit bien aider pour la croissance….Quant a la hausse des taux longs ,elle va se payer quelque part,ça m’étonnerait que cela crée de la croissance.Seul point positif,si Trump arrive a relocaliser de force des productions aux us,cela mettrait fin au mythe de la délocalisation source d’enrichissement.

  2. Etonnant…vos propos en disant que les américains achètent des voitures…..Hier soir, la FED de New-york
    a indiqué que ….6 Millions de prêts ( il n’y a pas d’erreur) automobiles n’ont pas été honorés dans le dernier
    trimestre…..et redoute ….un SUBPRIME AUTOMOBILE à très court terme !!!!!

  3. En novembre, l’augmentation de ventes automobiles US semble liée au fait qu’il y avait deux jours ouvrés supplémentaires et également à l’augmentation du nombre de rabais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *