Ecart franc français / DM battu !

L’écart entre les rendements des bons du Trésor français à 10 ans (3,095 %) par rapport à ceux du Bund (2,017 %) était de 108 points de base soit de 53,5 % aujourd’hui 18 octobre à 11 heures, record historique battu depuis que l’euro existe,

Ces bons jouent le rôle d’ersatz de monnaies nationales tant que cette monnaie contre nature qu’est l’euro existe.

Cet écart s’accentuera dans l’avenir proche car les agences de notation ne pourront pas maintenir longtemps cette fiction d’un franc équivalent au deutschemark.

Les hauts taux seront létaux. Notre histrion ignare ne pourra plus sauter longtemps comme un cabri en répétant : l’euro ! L’euro ! L’euro ! C’est notre monnaie commune !

Cliquer ici pour lire mon article consacré au précédent record du 22 septembre dernier.

10 réflexions sur “Ecart franc français / DM battu !”

  1. Mr Chevallier, je dois reconnaitre que ca sent le debut de la fin…

    Meme Moodys s’y met… Et le petit Baroin de s’agiter partout pour dire NON, NON, NON !!!!

    Et les socialistes qui regardent tout ca en se demandant pourquoi tous ces gens s’agitent… Heureusement qu’avec leur programme ils vont faire renaitre le reve frnaçais…. Il y a au moins 3 millions de personnes qui y croient encore…

    1. Je ne suis pas du tout certain qu’il y ait autant de personnes que cela… n’oubliez pas que ces élections étaient ouverts à tous ce qui en fausse totalement la valeur (si tant est que cela en ait une!) – il me semble que même l’ancien président de la république a appelé à voter pour l’un des 2 candidats… tout ceci sent la supercherie à plein nez!

  2. Impossible de faire confiance aux hommes politiques. Le beau projet de paix et de fraternité qu’était l’Europe est devenu un cauchemar financier et bureaucratique. Complètement dénuée de vision politique à long terme, ils ne savent que persévérer dans les mauvais choix. Au lieu de faire les choix radicaux qui s’imposent (fin de l’euro ou mise en place d’un structure où il fonctionne), ils vont continuer dans le rafistolage permanent. En particulier, ils demandent plus de régulation des banques et des marchés alors que vous montrez clairement qu’en Europe, ces protections de pacotilles sont contournées sans difficultés avec le soutien des mêmes politiques qui les mettent en place.

  3. Un livre a été publié en 1995 : “L’europe vers la guerre ?” ou tout cela était largement anticipé…

    Les rèves ne font pas une réalité et les français se contentent du rève. Leur prochainn reve : un bon repas chaud…

  4. Il me semble que nous sommes face à un changement de situation. Certes cela fait longtemps que l’écart augmentait entre la France et l’Allemagne, mais maintenant, même les taux allemands montent. Serait-ce le début de la fin ? Les marchés sont-ils en train de réaliser que l’Allemagne n’est pas capable de garantir les dettes de tout le monde ? On a beau tirer sur le manche, l’avion ne franchira pas la crête dans ces conditions malgré toutes les belles paroles. A mon avis, on ne coupera pas à une forme dévaluation et de monétisation de la dette malgré la résistance actuelle des Allemands. Le problème, c’est que les politiques français espèrent que cela arrivera assez tôt pour éviter les décisions qui fâchent, austérité et fin de l’orgie de dépense publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *