France : PMI = croissance négative

Le PMI manufacturier de la France pour novembre vient encore de baisser à 47,6 % ce qui signifie que la croissance du PIB est actuellement clairement négative,


La chute de l’indice sous la barre critique de 50 par là même de la croissance est la conséquence du maintien de la France dans l’euro-système avec un euro surévalué par rapport aux autres monnaies de référence.

La seule issue serait de sortir de cet euro, ce que refusent de faire la nomenklatura.

8 réflexions sur “France : PMI = croissance négative”

  1. L’euro baisse de près de 1% aujourd’hui. L’écart de taux entre la sisse et l’allemagne continue a se creuser (2.026 vs 0.866 soit 134%!!!!). Les rééquilibrages liés à la perte de compétitivité de l’eurozone sont en cours. On semble de plus en plus se diriger vers la mutualisation des dettes, les allemands semblent vouloir s’y résoudre contre une fédéralisation de l’eurozone. A suivre…

  2. Mercredi 23 novembre 2011 :

    L’Allemagne s’est heurtée aujourd’hui à une demande insuffisante lors d’une émission de dette à dix ans, adjugeant seulement 3,644 milliards d’euros de nouvelles obligations à 10 ans alors qu’elle espérait en lever 6 milliards. Le rendement moyen ressort une nouvelle fois en baisse, à 1,98 %, contre 2,09 % lors d’une adjudication similaire en octobre, et 2,74 % en moyenne, a précisé la Bundesbank.

    Le ratio de couverture, qui mesure l’appétit des investisseurs, n’a atteint que 1,1, contre 1,56 en moyenne. Plusieurs analystes ont jugé l’opération très mauvaise.

    “Les Bunds commencent à perdre leur attrait parce que les marchés doivent commencer à croire à l’histoire des euro-obligations, et que l’Allemagne s’apprête, en substance, à garantir la dette d’autres pays”, analyse Achilleas Georgolopoulos, stratège pour la Lloyds à Londres.

    L’Agence allemande de la dette a déclaré dans la foulée de l’adjudication que son résultat reflétait un environnement de marché très nerveux, mais ne signalait pas un goulet d’étranglement pour le refinancement du budget fédéral.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/11/23/97002-20111123FILWWW00462-l-allemagne-peine-a-ecouler-sa-dette.php

    L’Allemagne voulait émettre 6 milliards d’euros : elle n’a réussi qu’à placer 3,644 milliards d’euros.

    L’Allemagne elle-même est entrainée vers le fond de l’océan.

    L’Allemagne elle-même est entrainée vers le fond de l’océan par les Etats européens en faillite.

Répondre à klono Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *