France / USA : 30 ans de socialisme ! Suite…

1983-2013 : 30 ans de socialisme en France !
Voilà le résultat, actualisé après la publication des chiffres de la croissance américaine au 4° trimestre 2013 :

Document 1 :

Ce graphique s’interprète de la façon suivante : sur la base d’un indice 100 du PIB réel au 1° trimestre 1983, les Américains ont atteint un indice 243 au 4° trimestre 2013, ce qui signifie qu’ils créent maintenant 143 % de valeur supplémentaire (en un trimestre par exemple) par rapport à ce qu’ils produisaient quand la politique des Reaganomics a commencé à produire ses effets positifs, c’est-à-dire à partir de 1983, alors qu’à l’inverse, les Français n’auront produit que 68 % de valeur supplémentaire par rapport à ce qu’ils produisaient quand la politique socialiste de François 1° a commencé à produire ses effets négatifs !

Bravo les artistes ! La démonstration est claire et édifiante.

Pire encore : depuis le début des grandes turbulences financières, i.e. le 1° trimestre 2008, les Américains auront produit finalement 7,2 % de valeur supplémentaire par rapport à ce qu’ils produisaient auparavant (pendant une période) alors que les Français n’ont pas encore rattrapé leur niveau atteint en 2008,

Document 2 :

Compte tenu de l’augmentation de la population, les Français se sont appauvris en 6 ans alors qu’ils étaient nettement plus performants que les Américains pendant les 30 Glorieuses, ou du moins de 1950 à 1982, l’Insee ne produisant pas les chiffres du PIB avant 1949,

Document 3 :

Ce graphique s’interprète de la façon suivante : sur la base d’un indice 100 du PIB réel au 1° trimestre 1950, les Français ont atteint un indice 426 ce qui signifie qu’ils ont produit 326 % de valeur supplémentaire fin 1982 par rapport à ce qu’ils produisaient en 1950 alors que les Américains n’ont atteint qu’un indice 311 fin 1982, ce qui signifie qu’ils ne créaient que 211 % de valeur supplémentaire(en un trimestre par exemple) par rapport à ce qu’ils produisaient en 1950.
Le décrochage de la France après le début des grandes turbulences financières, c’est à dire depuis 2008 et surtout depuis 2011, est historique !

Il montre bien que la vieille Europe ne peut pas se relever après les chocs produits par les Américains qui l’auront ainsi affaiblie considérablement, mais ils auront été aidés par ces idiots d’Euro-zonards eux-mêmes qui leur auront facilité la tâche.

Tout est simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *