Goldman Sachs 3° trimestre 2012

Goldman Sachs ne respecte toujours pas les règles prudentielles avec un multiple d’endettement, mon µ, leverage, qui reste supérieur au maximum de Bâle II : 12,9 à la fin de ce dernier trimestre, soit un ratio Tier 1 réel de 7,8 %,

Document 1 :

Goldman Sachs2011 Q32011 Q42012 Q12012 Q22012 Q3
Preferred stocks3,13,13,14,855,35
Liabilities881,921855,721882,444880,995880,663
Equity66,98867,27968,55668,00568,337
Leverage (µ)13,212,712,91312,9
Tier 1 (%)7,67,97,87,77,8

Les sommes sont en milliards de dollars.

Les capitaux propres ont augmenté de 300 millions de dollars en ce dernier trimestre par rapport au précédent (mais il manque encore 18 milliards pour avoir un leverage inférieur à 10 !) et le total des dettes a baissé, ce qui est positif mais insuffisant.

Document 2 :

Goldman Sachs ne publie pas son bilan intégral comme le font les autres banques !

Document 3 :

Les bénéfices sont élevés pour ce dernier trimestre : 1,458 milliard de dollars, ce qui fait un ROE de 8,5 % (Return On Equity, annualisé) acceptable malgré un bond des rémunérations qui ont doublé d’une année sur l’autre à 3,7 milliards ainsi que le chiffre d’affaires à 8,35 milliards ! … ce qui montre que cette banque comme d’autres, est maintenant repartie sur de bonnes bases.

Goldman Sachs reste la pire des banques américaines à risque systémique d’après la liste des SIFIs mais elle a un meilleur leverage que toutes les autres banques non américaines.

Cliquer ici pour lire le communiqué de Goldman Sachs sur ses résultats de ce dernier trimestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *