Innovation et petits Suisses

Une fois de plus, comment font ces maudits petits Suisses pour être encore et toujours les meilleurs du monde ?
Une nouvelle étude sur l’innovation menée par l’INSEAD et l’OMPI montre une fois de plus qu’ils sont les meilleurs du monde dans ce domaine,


La clé de la croissance, ce sont les gains de productivité qui dépendent de l’innovation, c’est-à-dire de l’aptitude à adopter ce qui est nouveau et plus performant.

La France est en 24° position…

Cliquer ici pour lire cette étude selon la présentation de l’INSEAD,
Cliquer ici pour lire celle de l’OMPI.

13 réflexions sur “Innovation et petits Suisses”

  1. Entendu autour de moi : “ouais mes les Suisses, ils sont riches grâce à l’argent des autres”.

    Culture économique, quand tu nous tiens….

    1. Ben, Julien, ça dépend. Ma soeur habite en Suisse. Elle, son mari et leur fils ont fait construire une superbe maison de 200m2 au sol sur une parcelle de 3000m2. Ils ont fait construire une petite piscine enterrée, ont deux voitures et acheté un camping car.

      Ils travaillent tous les deux avec des salaires qui feraient pâlier 99% des Européens. Tout ce dont ils jouissent est propriété de la banque. Ils reversent la totalité de leurs mirobolants salaires à la banque qui possède la piscine, le camping car, la maison, etc… Le jour où les taux montent significativement, ils seront pris à la gorge.

      Sont-ils “riches”? D’un autre côté il est clair que les gens dans la situation de ma soeur n’ont pas intérêt que la situation économique européenne change.

      A suivre….

      1. “Tout ce dont ils jouissent est propriété de la banque. Ils reversent la totalité de leurs mirobolants salaires à la banque qui possède la piscine, le camping car, la maison, etc…”

        Je doute qu’ils versent la totalite de leur salaire a la banque
        Joel vient de decouvrir le pricinpe du pret hypothecaire a l’anglosaxonne… ou a la suisse apparemment. “Mortgage” aux USA, au Canada, … C’est bien.
        Il n’a pas remarque qu’en France la maison t’appartient mais si tu n’arrives plus a payer les echeances, la banque la fait saisir .
        A premiere vue c’est pas la meme chose, pourtant c’est pareil. Et le resultat final est le meme…. tu te retrouves a poil dehors et sans ta femme. Faut pas jouer les riches quand t’as pas de pognon.

    2. Mais bien sûr qu’ils sont riches grâce à l’argent des autres : comme les suisses savent ce qu’ils font avec l’argent, les gens qui en ont le leur confient… Et ils ont mille fois raison.
      Tandis que les génies obligataires des autres crédits péquenots et autres mécanos de la générale et les crétinosaures natixiens sont idiots, donc il ne faut surtout pas leur confier votre argent.

      Le bon banquier n’est pas celui qui voit le danger venir et qui l’évite, c’est celui qui fait faillite en même temps que son confrère.
      Cette phrase de J.M. Keynes est vraie partout sauf en Suisse !!!!!

      Les suisses prospèrent en vendant leur savoir faire millénaire, tout comme à Laguiole on vend des couteaux ( à moins que cela n’ait été délocalisé en chine)

      Pictet par exemple… a des gens qui sont responsables en bien propres sur leurs choix d’investissement.
      Tandis que chez les branquiers franchouillards, c’est l’état qui renfloue…

      Et selon le bon sens de Friedman…. on fait plus gaffe avec son argent… (le cas du banquier suisse) qu’avec l’argent des autres (le branquier franchouillard)

  2. @ Joel : je suis désolé pour eux… Arriver à une telle situation est certes lié aux prix de l’immobilier en Suisse, mais question : qui leur a mis le couteau sous la gorge pour le camping-car; les 2 voitures, voire la piscine s’ils ont demandé une rallonge pour boucler la maison de leur rêve ?
    A qui la responsabilité de dire “oui” à toutes les demandes de financement ?

    Je veux bien admettre que le statu quo avec taux bas à la clé est bénéfique pour eux, mais bon… J’ai de l’immobilier et des voitures, et seul l’immo est à crédit. Les “consommables” sont financés sans crédit. Et il reste même un reliquat pour épargner tous les mois, après que le Trésor Public se soit servi…. Argent investi dans l’économie réelle (aucun fonds euros à capitaux garantis par le Saint-Esprit).
    Bref, on essaie de se construire quelque chose…

    1. Sans rentrer dans les détails, le système fiscal est très différent en suisse, où l’on peut déduire tous ses intérêts et frais de prêts. Il est alors stupide d’être propriétaire de sa voiture… De même, une grosse part du crédit hypothécaire ne s’amortit jamais !
      Mais quand on travaille en suisse , c’est 42 heures par semaine, moins de jours feriés moins de congés et pas de rtt.

  3. Bonjour,

    Pour avoir une double nationalité franco-suisse et bien connaître la suisse il est difficile de dire que la Suisse est un pays très libéral…
    Il y a du libéralisme mais il y a aussi beaucoup de normes à respecter, des frontières, des taxes à l’importation, etc…
    Il y a surtout et avant tout un vrai système démocratique avec des gens éduqués et beaucoup plus conscients qu’ailleurs du bien commun (surtout en suisse allemande…).
    Par ailleurs la Suisse est devenue “riche” car elle a été pauvre…
    Les salaires sont élevés en Suisse… mais les prix aussi sont beaucoup plus hauts !!! Donc le pouvoir d’achat global n’y est pas si élevé en réalité et après avoir payé le loyer ou le crédit pour se loger et la nourriture (même avec des salaires de 30 à 40% plus élevés qu’en France il ne reste plus grand chose à la fin du mois même sur des salaires élevés alors il faut faire attention !!).

    Les Suisses sont surtout riches quand ils partent en vacances à l’étranger !!!

  4. [email protected] pour sa mention des Suisses alémaniques. La prospérité de la Suisse repose essentiellement sur le conservatisme pragmatique des Alémaniques. Le système politique donne plus de poids aux voix des petits cantons ruraux et alpins de Suisse centrale, ce qui leur permet de bloquer les projets et réglentations stupides qui sont proposés en votation, fort heureusement pour le pays. Les Suisse romands francophones voulaient que la Suisse devienne membre de l’UE (ils ont changé d’avis), et ils auraient eux-aussi élu François Hollande sans hésiter, n’étant pas moins ignares que leurs voisins en matière économique. Vivent les Suisses alémaniques… exception faite de leur propension à la xénophobie (on se souvient de l’interdiction de la construction de minarets).

  5. @ Julien Allera :
    La seule VRAIE question qui affole les médias français en ce moment est : “Carla est-elle enceinte ???”.

    Donc, avant d’évoquer de la politique monétaire suisse….. ^_^

    En tout cas, merci pour les liens.

  6. Bonjour moi je suis Suise , nous ne sommes pas des gents maudits ,comme le dit certain commentaires,pour avoir une maison et 2 voitures ,on travail pour avoir tout sa ,ce n est pas l!argents des autres , mais de notre travail et surtout nous sommes responsables de nos bien ….????? a bonne entendeur!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre à DrStef Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *