La vieille Europe merveilleusement décadente

Les rendements des bons bons du Trésor helvète ont baissé à 0,415 % en fin de séance européenne aujourd’hui 12 août alors que ceux du Bund (1,059 %) et des autres mauvais bons des Trésors euro-zonards ont peu évolué (OAT à 1,461 %), ce qui fait bondir les écarts relatifs, ce qui signifie aussi que la vieille Europe est revenue dans la zone des grandes turbulences (comme en 2011-2012) dans laquelle tout peut se produire, le pire n’étant pas à exclure,

Document 1 :

Comme je l’ai écrit maintes fois, les rendements des bons des Trésors de la zone euro sont devenus les meilleurs indicateurs des évaluations potentielles relatives des monnaies nationales depuis qu’elles ont été supprimées (pour toute personne sensée ayant encore des connaissances dans le domaine des parités monétaires).

Il en est de même pour les rendements des bons bons du Trésor helvète depuis que la BNS a eu la mauvaise idée d’arrimer le franc à l’euro, la vieille Europe continentale étant devenue de ce fait une sorte de système de Bretton Woods.

La nomenklatura bancaire euro-zonarde entretient l’illusion du village Potemkine en jugulant les écarts entre le Bund et l’OAT dans la limite critique des 40 %,

Document 2 :

Les chiffres de ces séries sont ceux du Wall Street Journal en fin de séance américaine, ceux diffusés par l’AFP en fin de séance européenne et ceux de SIX Swiss Exchange pour les bons helvètes.

7 réflexions sur “La vieille Europe merveilleusement décadente”

  1. bonjour,l’Allemagne semble flanchée elle aussi;aie aie aie

    L’économie des deux pays moteurs de la zone euro était en panne au deuxième trimestre, le taux de croissance stagnant en France tandis que l’activité s’est contractée de 0,2% en Allemagne, jusque-là épargnée.

  2. Jeudi 14 août 2014 :

    Evolution du PIB au deuxième trimestre 2014 :

    France : 0 %.

    Italie : baisse de 0,2 %.

    Allemagne : baisse de 0,2 %.

    Allemagne : brutal coup de frein à la croissance au 2e trimestre.

    Le produit intérieur brut (PIB) de l’Allemagne a subi un brutal coup de frein au deuxième trimestre. Il a reculé de 0,2%, encore plus que prévu, selon un chiffre provisoire de l’Office fédéral des statistiques, Destatis.

    http://www.romandie.com/news/Allemagne-brutal-coup-de-frein-a-la-croissance-au-2e-trimestre/507448.rom

    François Hollande disait en 2012 : « En Europe, la crise est derrière nous. »

    Pauvre clown.

    En Europe, la crise est devant nous.

  3. Bonjour M. Chevallier,

    Que conseillez-vous vraiment à vos lecteurs afin de se protéger?

    Ouverture d’un compte en suisse? (Swisquote?) Or, argent? $ ?

    Je pense que vos lecteurs apprécieraient si vous avez le temps de faire un article à ce sujet.

    Dans le cas contraire serait-il possible d’avoir une mise à jour de SwissQuite?

    Merci M. Chevallier pour vos articles !

    1. Héfaillitos, cassos subitos des bancos

      Et comme prévu, l’espiritu santo est en faillito…. et le crédito agricolo va y perdre des euros…
      interdiction de vente des titres de la “structure de défaisance.”
      cela permettra à leurs stratégistes obligataires d’argumenter en faveur d’un bon montant de LTRO
      car ils sauvent le système.

      je me joins @ Julien pour solliciter votre avis sur le moyen/long terme.
      les meilleurs économistes sont les historiens…. nous sommes disons en 17** à la veille de la banqueroute.
      les billets peuvent se weimariser comme le firent les assignats
      Non pas un grand article des prédictions météo pour des allocations d’actifs pôur performer.
      Mais juste deux trois fils directeurs pour perdre le moins possible. des exemples de choses qui résistent
      à la chute de beaucoup de choses, et qui protègent de la saisie réquisitoire qui sera probablement en 2015

      voilà les portefeuilles d’un de nos ministres qui eux sont bien informés… (je sais plus si c’est sapin ou moscovici….et je sais plus où je l’ai vu mais de mémoire ça date de pas plus de 15 jours…)

      90% en immobilier (le gros de ses réserves immobilisées)
      7% en actifs dits mobiliers (ça c’est probablement en cas de besoin de liquidité)
      le reste sur son compte courant

      voilà, c’est pas mauvais… des trucs insaisissables utiles et un peu de vendable pour un besoin de liquide

      1. Pour ne pas couler il suffit de se barrer de ce pays de fous. L’immobilier se cassera la gueule des que l’Etat arrêtera de le maintenir a flot. Le ministre a du oublier de déclarer ses comptes à l’étranger…

  4. En 2012, le candidat François Hollande avait envoyé son programme à tous les électeurs français.

    Je recopie un passage hilarant du programme de François Hollande :

    « Mon projet se fonde sur des hypothèses de croissance de notre économie, à la fois prudentes et réalistes.

    2012 : croissance de 0,5 %
    2013 : croissance de 1,7 %
    2014 : croissance de 2 %
    2015 : croissance de 2 – 2,5 %
    2016 : croissance de 2 – 2,5 %
    2017 : croissance de 2 – 2,5 %

    C’est la page 40 :

    http://www.scribd.com/fullscreen/79434607?access_key=key-1xhnedbgqcnq3j582g32&allow_share=true&escape=false&view_mode=scroll

    J’éclate de rire !

    Bien entendu, la France n’atteindra jamais ces chiffres pendant le quinquennat de François Hollande.

    Le plus rigolo, c’est que les ministres font encore semblant d’y croire.

    A la télévision, les ministres jouent la comédie, mais au fond d’eux-mêmes ils ne croient plus à toutes ces belles promesses de croissance entre 2 et 2,5 %.

    Et pendant cette comédie, le naufrage de la France continue.

    La France coule.

Répondre à Héfaillitos, cassos subitos des bancos Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *