Leverage de banques non-européennes

Petit récapitulatif du multiple d’endettement de grandes banques non-européennes, leverage en anglais, mon µ…
Document 1 :

Document 2 :

 LiabilitiesEquityLeverageTier 1
Mizuho160 8124 32937,12,7
Mitsubishi UFJ206 2278 949234,3
Royal Bk Canada690,35940,21117,25,8
ICBC14 037,66858,39116,46,1
Bk of China10 813,66669,83816,16,2
China Construct.11 021,17733,598156,7
GoldmanSachs867,65469,25612,58
JPMorgan2 071,69175,07911,88,5
Citigroup1 780,26176,36410,19,9
Bank of America2 120,61218,5059,710,3

Les sommes sont en monnaie locale (en milliards généralement).

Seules les big banks américaines respectent cette règle prudentielle d’endettement mais les banques chinoises n’en sont pas loin car elles peuvent facilement augmenter leurs capitaux propres.

Les couleurs correspondent sur ce graphique au pays auquel ces banques sont rattachées.

C’est simple, tout est simple…

9 réflexions sur “Leverage de banques non-européennes”

  1. Bonjour et merci pour vos analyses.

    Les banques américaines ont l’air bien plus solides que leurs homologues européennes.
    Toutefois, qu’en est-il de tous les dérivés (CDS) non comptabilisés, spécialité des banques US ?
    Les comptes de toutes ces banques ne sont-ils pas tout simplement une supercherie ?

    Cordialement

  2. Vous faites ces analyses a partir de document fournis par les banques……….. et on a bien compris qu’on ne pouvait pas leur faire confiance…………………. c’est surement pire que ce qu’elles veulent bien laisser transparaitre………… mais bon… on fait avec ce qu’on a………….

  3. Mr Chevallier, je vous remercie chaleureusement pour tout le travail pointu que vous fournissez et que vous mettez altruistement à la disposition des internautes. Ce soir vous répondez, après analyses précises, aux questions que certains ont posé au fils de ces derniers mois. Je sais les heures de travail et d’analyse, et la Responsabilité prise de publier ces travaux sur le Net.

    J’ai découvert votre site grâce au Dr Trémeau, et je le remercie aussi ici.

    J’encourage tous les lecteurs occasionnels de ce site, compte-tenu de la conjoncture !… , à ne pas lire uniquement l’article du jour mais à remonter dans le temps grâce aux sujets classés en marge ( à gauche de l’écran ! ). Il y a l’analyse du jour, l’instant T, mais cette analyse résulte d’une “longue histoire”. Et si on ne connait pas les tenants, puis ce qui se passe au fil du temps, on n’a guère de chance de comprendre les aboutissants !.
    A Tous Ceux là, avec le plus grand respect , je me permets de leur dire que Mr Chevallier n’est pas “l’économiste Providence” qui va dire ” faites ceci !, faites celà !”. En d’autres termes, on a le Droit de faire fonctionner ses méninges et si on ne comprends pas, de faire l’effort minimum de s’instruire.

    Christophe !, Mr Chevallier vient de vous répondre, et par là même il répond à bien d’autres internautes qui lui posent au fil des jours questions du même genre.
    Je n’ai pas la science infuse en la matière, comme beaucoup qui se sont manifestés ici ; j’ai ouvert un cahier, où je note toute les définitions, la traduction de tous ces mots anglais… et puis je fais marcher mes méninges !, de préférence sur le plancher des vaches !!.
    J’ai peut-être un tout petit point d’avance, car je ne suis pas salariée !. Donc j’ai le Devoir de Comprendre le jargon de mon Expert-Comptable concernant ma Toute Petite Entreprise !!!!. Par anticipation, j”ai très vite appris et compris qu’à partir du moment où je signe un bilan, l’Expert Comptable est juridiquement déchargé, même s’il a fait des erreurs ! ( mes Rar sont salés !,explicites, avec rupture de contrat = je ne tolère pas 1 centime d’écart avec mes comptes !!!!!!!!!!!!!!! ; je peux m’être trompée, je me Dois de mettre le doigt sur l’erreur ). La vieille école : 1 centime peut cacher 1 million !, m’a appris mon Grand-Père !. Je suis scrupuleusement honnête !, je sais que toute subvention, prélèvements pour répartition, induit forcément spoliation de mon voisin avant tout, et de moi-même !!!!.
    Comme vient de vous l’écrire JPC, pour celui qui sait lire un bilan comptable, les chiffres parlent d’eux-mêmes, c’est mathématique !. Et pour ceux qui essaient de tricher en mélangeant les 2 colonnes de la Barre en T = on a vite compris !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

    C’est effrayant ?……. je suis bien d’accord !. Je suis terriblement effrayée moi même !. Où placer son épargne de précaution ?. Bien malin celui qui peut répondre : point !.

    Bien cordialement à Tous.

      1. Merci à Vous. Oui vous nous avez donné les réponses. En ce qui me concerne, je n’ai pas le temps pour le moment car avant tout il me faut gagner ma croute !, puis payer ensuite les charges, les taxes et les impôts ! ; dans d’autres temps on appelait çà la gabelle, l’impôt sur le sel, etc…
        J’ai pris les 1ère mesures de bon sens : sauver mes économies de précaution placées = retrait et liquidité en cash du jour au lendemain.
        Quand ce Monde saura enfin correctement où il va, j’accepterai de nouveau de le faire bénéficier de mes économies.
        Bien à Vous.

  4. J’oubliais un Gros Détail, à l’égard du Particulier. Que le Particulier, surtout le salarié, se penche aussi un peu sur comment fonctionnent l’Entreprise en France, commentl’Etat qui se mêle de tout y compris ce qui ne le regarde pas, et au final de rien ! ponctionne sur ce qu’est un salaire dans sa globalité !. Je laisse le Particulier prendre la dimension de la spoliation sur la rémunération de son travail !!!!!!!!!!!!!!. Quand tout le Monde aura enfin compris, on ne parlera déjà plus de fracture sociale à ce niveau !.

Répondre à Sinclair Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *